TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Contrôle des voyageurs : Paris Aéroport et Eurostar testent la reconnaissance faciale

Fluidifier le trafic des voyageurs


le Jeudi 16 Février 2017

La technologie de reconnaissance faciale s'installe peu à peu dans les gares et les aéroports français. Paris CDG ou encore Eurostar ont installé des sas de sécurité pour assurer le contrôle des passagers.



Pour améliorer le temps d'attente, Paris Aéroport et Eurostar testent un nouveau dispositif de reconnaissance faciale automatisée (c) Paris Aéroport
Pour améliorer le temps d'attente, Paris Aéroport et Eurostar testent un nouveau dispositif de reconnaissance faciale automatisée (c) Paris Aéroport
Les attaques terroristes à Paris et Nice ont mené au renforcement de la sécurité dans les gares et les aéroports.

Chaque personne entrant en France est enregistrée lors de son passage à la frontière.

Une sécurité qui a eu pour conséquence de doubler le temps d’attente dans les aéroports, notamment à celui de Paris Charles-de-Gaulle, qui accueille 180 000 voyageurs chaque jour.

Pour améliorer ce temps d'attente, Paris Aéroport et Eurostar testent actuellement un nouveau dispositif de reconnaissance faciale automatisée.

Le système est géré par la société portugaise Vision-Box. Il pourra comparer les données biométriques du visage d’un voyageur en provenance de l’un des 28 pays de l’Union européenne à la photo figurant sur son passeport.

Le temps d'attente sera alors potentiellement réduit.

Le procédé en test à Roissy et en gare du Nord

Pour l'aéroport de Paris CDG, il s'agit d'une simple "amélioration" d’un système mis en place en 2012 sous le nom de Parafe (Passage rapide aux frontières), composé d’un sas de contrôle automatique d’identité.

37 machines sont actuellement en fonctionnement, l’entreprise en a commandé 87 de plus pour 2021.

La reconnaissance faciale sera également effectuée à Paris Gare du Nord pour les voyageurs Eurostar. Après Londres et Paris, Eurostar prévoit d'installer les mêmes sas à la gare de Bruxelles-Midi.

Cependant la question se pose sur la conservation de ces données biométriques.

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) a donné son accord en janvier 2016. Au même moment, le gouvernement publiait un décret autorisant l’exploitation des photos des passeports biométriques des voyageurs.

Lu 1692 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Elodie RIBEIRO
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com