TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Convenctour : le Cediv est en mode Fluctuat nec mergitur (*)

un convenctour virtuel qui a su mobiliser



Frontières fermées ? Qu'à cela ne tienne ! Le CEDIV organisera quand même sa convention annuelle à Palm Springs en Californie, avec pour transporteur officiel Air Tahiti Nui. Il en fallait davantage pour faire reculer le réseau dirigé par Adriana Minchella qui a choisi un format virtuel pour embarquer ses adhérents vers un monde de résilience et d'optimisme.


Rédigé par le Lundi 22 Juin 2020

L'econvenctour s'est déroulé jusqu'au 19 juin 2020 en visio-conférence - DR
L'econvenctour s'est déroulé jusqu'au 19 juin 2020 en visio-conférence - DR
Garder le cap et ne pas renoncer malgré la crise !

Telle une tempête qui dévaste tout sur son passage, le Covid-19 a mis à mal l'industrie du tourisme.

Mais en bon capitaine du navire CEDIV, Adriana Minchella a voulu montrer l'exemple en gardant le cap et en maintenant sa convention annuelle, qui devait avoir lieu initialement du 11 au 15 juin 2020 à Palm Springs.

Une convention qui, fermeture des frontières, a contraint le réseau à se réorganiser.

C'est donc un e-convenctour virtuel qui a eu lieu soutenu par Visit California et Air Tahiti Nui pendant une semaine, jusqu'au 19 juin 2020. Un pari réussi avec chaque jour entre 150 et 180 participants.

Pour embarquer les adhérents dans un monde de résilience et d'optimisme, le réseau avait programmé à côté de ses ateliers, des interventions de choix.

Parmi elles, celles d'Alexandre Debanne, fondateur du Raid Amazone et de Philippe Gabilliet porte-parole de la Ligue des Optimistes de France et président honoraire de l’association internationale Optimistes sans frontières (ASBL) qui ont permis de souffler un peu de vent dans les voiles.

"Nous avons réussi à faire avec de la technique un rendez-vous humain" résume Adriana Minchella, présidente qui a mis en place depuis le début de la crise des rendez-vous réguliers avec ses adhérents par visio-conférence.

"Toutes les 48h, nous avons mis en place call-conférence avec nos fournisseurs. Au début tout n'a pas été facile. L'objectif était de maintenir les agences dans un esprit de reprise, de les maintenir en état d'éveil.

Et grâce à ce lien maintenu et au dialogue instauré avec nos partenaires, nous avons réussi à faire changer beaucoup de choses"
explique t-elle.

"La France ça vous parle !"

Pour la dynamique Présidente du CEDIV, les agences de son réseau devraient tenir bon malgré les vents et les courants contraires : "A l'heure actuelle, aucune agence n'est en redressement ou en dépôt de bilan.

Et si l'activité reprend, nombreuses sont celles qui pourront s'en sortir.

Les agences du CEDIV sont de petites agences, elles ont fait énormément de sacrifices, elles s'en sortiront sans doute mieux que les gros qui ont du personnel"
.

Preuve que les points de ventes se tournent désormais vers des jours meilleurs : 50% des agences physiques ont rouvert leurs portes et 100% d'entre elles ont repris un activité à distance.

Pour rester dans la course, le réseau s'est tourné vers la France avec une marque "La France ça vous parle" déclinée sur un portail de co-production tout spécialement créé par Worldia.

"Beaucoup d'agences faisaient du réceptif France, elles le faisaient pour les voyageurs étrangers désormais elles se tournent vers la clientèle française. Il va falloir habituer les agences à vendre la France et les clients à venir dans les agences. Nous avons de beaux objectifs pour 2021 mais aussi pour cet hiver" précise Adriana Minchella.

Et IATA...

Cette dernière n'a pas baissé les bras dans son combat contre IATA et les compagnies qui n'ont pas remboursé les billets annulés en raison du Covid-19.

Le Cediv a intenté une action auprès de l’Autorité de la Concurrence.

"La procédure est toujours en cours. Elle tient toujours la route. Certaines compagnies se sont mises à rembourser, mais ce que nous demandons c'est d'avoir une garantie sur les avoirs" ajoute la présidente du réseau, qui dénonce par ailleurs une forte hausse des prix dans l'aérien : " +20% à 30%".

Du côté d'Air Tahiti Nui, partenaire du congrès Jean-Marc Hastings, directeur France, Europe de la compagnie se veut optimiste : "Les vols reprendront début juillet à raison de 4 vols hebdomadaires, puis 5 vols dès la 2e semaine."

Des vols qui ne passeront pas par Los Angeles tant que la situation ne sera pas "saine". Le directeur se veut confiant tout comme Murielle Nouchy, directrice de mN'Organisation qui confirme l'engouement des Français pour les Etats-Unis.

Un constat partagé par Adriana Minchella : "La plupart des questions de nos agences concernent les USA !".

Reste désormais à passer le cap et à tenir bon le temps que les Français retrouvent à nouveau le chemin des agences. A en croire leur présidente, les agences du CEDIV tiennent le bon bout !

* Fluctuat nec mergitur : Il est battu par les flots, mais ne sombre pas

Lu 1501 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel