Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Coronavirus : Ôvoyages/Thalasso n°1 a rapatrié plus de 2 200 clients en 5 jours

Retour sur la folle semaine des équipes du voyagiste



Après une semaine la tête dans le guidon, Raouf Benslimane, PDG d'Ôvoyages et de Thalasso n°1 revient sur ces derniers jours où, avec ses équipes, il a fait rapatrier en urgence plus de 2 200 clients.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 20 Mars 2020

Au total, depuis dimanche dernier, Ôvoyages a rapatrié 2 280 personnes. Pour cela, le TO a dû affréter 8 appareils en plus des rachats sur différentes compagnies - DR
Au total, depuis dimanche dernier, Ôvoyages a rapatrié 2 280 personnes. Pour cela, le TO a dû affréter 8 appareils en plus des rachats sur différentes compagnies - DR
"Nous sommes presque au bout du tunnel, en tout cas en ce qui concerne l'opération de sauvetage de nos clients", décrit en ces termes Raouf Benslimane, PDG d'Ôvoyages et de Thalasso n°1, la semaine qu'il vient de vivre.

Et de s'interroger : "après le SRAS , le H1N1, le volcan islandais, le printemps arabe… je ne sais plus si nous sommes tour-opérateurs ou mandataires de l’Etat pour gérer les crises et sauver les citoyens français du péril qui les menace !"

Car, avec ses équipes, il vient de vivre une véritable course contre la montre, pour rapatrier près de 2 500 clients en 5 jours.

Cette course a démarré dès le discours du Président de la République. "Samedi 14 mars 2020, l’alerte immédiate a été donnée à nos réceptifs d’encadrer immédiatement nos clients et de les obliger à se tenir prêts en vue d’un retour anticipé.

Nos équipes étaient déjà en poste dimanche matin, le 15 mars, pour coordonner cette opération d’urgence avec les compagnies aériennes et notamment nos partenaires charters ainsi que les réceptifs
", précise Raouf Benslimane.

Moyen-courrier : encore quelques clients à Madère

Ce même dimanche, 4 vols sur les Canaries étaient positionnés et le mardi suivant, "nous en avons rajouté un cinquième, de telle sorte que mardi soir les 1 200 clients qui étaient aux Canaries avaient été totalement rapatriés, soit une opération de sauvetage en même pas 48 heures !", relate le PDG d'Ôvoyages.

Au passage, le TO a offert son aide aux clients de quelques groupistes, à qui il a cédé des sièges.

Le mercredi matin, les opérations de rapatriement se sont orientées vers le Maroc, et notamment à Marrakech, où le TO a envoyé un appareil pour rapatrier les derniers clients, tout en venant en aide à Fram qui avait aussi besoin de sièges.

Dans la foulée, "nous évacuons une centaine de clients sur Madère, mais en ce vendredi 20 mars, il en reste une dizaine en cours d’évacuation avec la collaboration du Consulat concernant la circulation dans l’espace Schengen. "

Jeudi 19 mars enfin, tous les clients présents en Tunisie ont été évacués.

Quelques passagers isolés au Sri Lanka et au Vietnam

Sur les destinations en long-courrier, les opérations de rapatriement sont en cours.

A Dubaï, la destination la plus importante en terme de volumes pour le TO, "tout le monde a été rapatrié".

Au Kenya, en Tanzanie, à Cuba, les derniers clients rentrent ce vendredi.

Sur les autres axes majeurs (République Dominicaine, Antilles, Afrique), "les clients ont été re-protégés en espérant que les vols opèrent, ajoute Raouf Benslimane.

Il nous reste encore quelques passagers isolés au Sri Lanka et au Vietnam pour lesquels nous cherchons urgemment des solutions".

Au total, depuis dimanche dernier, Ôvoyages a rapatrié 2 280 personnes. Pour cela, le TO a dû affréter 8 appareils en plus des rachats sur différentes compagnies.

"Comme on dit, c’est dans les mauvais moments que l'on reconnaît ses amis et moi c’est dans les pires que je fais le tri…

Alors je veux dire d’une part à nos salariés - en ayant aussi une pensée pour tous les salariés des autres TO - que sans eux, nous ne sommes rien, ce sont nos équipes qui font la force et nous donne l’énergie de nous dépasser pour assumer du mieux possible notre métier mais aussi pour préparer l’avenir.

Je veux remercier aussi nos réceptifs sur place, ainsi que nos compagnies charters partenaires avec lesquelles nous collaborons depuis plus de 15 ans et qui nous donne cette agilité pour affronter toutes les situations de marché à la hausse ou à la baisse, ce qui nous renforce dans notre modèle économique de vrai tour-opérateur affréteur et pas seulement de dynamique packageur.

Enfin, je n’oublierai pas les compagnies régulières (exceptées Air France et Emirates) et low cost qui ont été pitoyables dans la gestion commerciale et technique de cette crise, qui nous ont obligé à payer des prix doublés et à nous laisser naviguer sans aucune visibilité quant aux vols maintenus ou pas, au lieu de jouer la solidarité. Certaines compagnies en ont profité...
", conclut ainsi Raouf Benslimane.

Lu 3297 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel