TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Comment le Qatar veut séduire les TO et les agences de voyages français 🔑

Du stop-over à une offre de séjour, le Qatar veut attirer les Français



Revendu par une quinzaine de tour-opérateurs français, le Qatar souhaite désormais se faire une place au cœur des brochures des voyagistes, et non plus comme une simple destination de transit. Facilement accessible en stop-over ou en combiné, elle peut aussi faire l'objet d'un séjour à part entière. C'est dans cet objectif que Qatar Tourism et Qatar Airways ont convié sept dirigeants du tourisme à découvrir cette petite péninsule, du 13 au 16 mai dernier, en mode VIP. TourMaG.com était également de la partie. Reportage.


Rédigé par le Dimanche 22 Mai 2022

Qatar Tourism et Qatar Airways ont convié sept dirigeants du tourisme à découvrir la petite péninsule, du 13 au 16 mai dernier, en mode VIP. Ici, devant le nouveau Musée national du Qatar, signé Jean Nouvel, inspiré de la rose des sables - DR : A.B.
Qatar Tourism et Qatar Airways ont convié sept dirigeants du tourisme à découvrir la petite péninsule, du 13 au 16 mai dernier, en mode VIP. Ici, devant le nouveau Musée national du Qatar, signé Jean Nouvel, inspiré de la rose des sables - DR : A.B.
En quelques années, Qatar Airways est passé du statut de "challenger" à celui de compagnie aérienne incontournable vers l'Asie et l'Afrique, via son hub de Doha.

Primée à de nombreuses reprises pour son service haut de gamme (notamment sa Qsuite), présente auprès de ses partenaires tour-opérateurs et agents de voyages durant la pandémie, elle a progressivement repris un rythme de 3 vols quotidiens au départ de Paris CDG vers Doha, permettant aux voyageurs français de se connecter avec plus de 140 destinations à travers le globe.

Les opérations depuis Nice (5 vols par semaine) sont pour l'heure toujours à l'arrêt, de même que le projet d'escale à Lyon, en stand-by, même si la compagnie détient les droits et disposent des équipes nécessaires, nous a confirmé Smaïl Boudjennah, le directeur régional Europe de l'Ouest de Qatar Airways à l'occasion d'un voyage au Qatar, où la compagnie et le ministère du tourisme (Qatar Tourism) ont invité 7 dirigeants français du tourisme* à découvrir la destination.

* Raouf Benslimane (Thalasso n°1 / Ôvoyages) ; Didier Blanchard (Visiteurs/Partir) ; Hélion De Villeneuve (Austral Lagons) ; Sylvain Lament (Syltours) ; Nicolas Liogier (Veepee Voyages) ; Guillaume Linton (Asia) et Michel Quenot (Kuoni France).


Faire du Qatar une destination de séjour à part entière

Doha by night, vue sur West Bay - DR : A.B.
Doha by night, vue sur West Bay - DR : A.B.
Du 13 au 16 mai 2022, au cours d'un voyage VIP, ils ont pu ainsi avoir un aperçu d'un pays qu'aucun ne connaissait réellement.

Il faut dire qu'à peine une quinzaine de voyagistes français programment pour l'heure la destination, notamment les TO culturels comme Clio ou Intermèdes.

Pour les TO plus classiques, la destination se résume bien souvent à un simple stop-over. C'est d'ailleurs comme cela que le Qatar souhaite évoluer et progressivement faire sa place dans les brochures des TO français, tout en s'appuyant sur la force de sa compagnie nationale.

D'un simple hub, Doha est déjà proposée en stop-over de une ou deux nuits, et des forfaits sont commercialisés par Qatar Airways à partir de 14 dollars la nuit, comprenant l'hébergement en hôtels de luxe 4 et 5 étoiles.

Les clients doivent cliquer sur l'onglet "Escale au Qatar" sur la page d'accueil de Qatar Airways, saisir leur point de départ et la destination finale du voyage, le jour et la durée de l'escale, puis sélectionner leur forfait.

Mais alors que le pays se prépare à accueillir la Coupe du Monde de Football fin 2022, son tout jeune ministère du Tourisme travaille déjà à 2023 et à l'objectif d'accueillir 6 millions de visiteurs par an en 2030.

Comment ? En faisant du Qatar une destination de séjour à part entière.

LIRE A CE SUJET : Tourisme : le Qatar fin prêt à s'ouvrir à l'international

Une hôtellerie qui se diversifie

9 établissements de la chaine Tivoli sont situés au cœur du Souq Waqif, et sont en parfaite adéquation avec le marché français - DR : A.B.
9 établissements de la chaine Tivoli sont situés au cœur du Souq Waqif, et sont en parfaite adéquation avec le marché français - DR : A.B.
Avec un réseau aérien bien rôdé et plus de 100 hôtels en cours de construction, le pays investit pour accueillir les voyageurs... au panier moyen plutôt élevé.

Avec ses hôtels de luxe (Mandarin Oriental, Intercontinental, Saint Regis, Four Seasons...) et ses nombreux malls où se côtoient tous les grands noms du luxe, son salon de la joaillerie, ses événements sportifs (Formule 1, Katara International Horse Festival), le Qatar se donne les moyens de devenir une destination chic et sophistiquée à l'international.

Pour autant, "nous n'avons pas que des hôtels 5*, nous proposons également une offre moyen de gamme en 3*, précise Berthold Trenkel, le Chief Operating Officer (COO) de Qatar Tourism. Mais à la différence de Paris, où vous allez payer 400€ pour une chambre de luxe de quelques mètres carrés, ici, vous trouverez des chambres très spacieuses".

Avec la Coupe du Monde de Football, le Qatar a même autorisé ses habitants, s'ils sont propriétaires d'un bien, à le louer à des voyageurs, via son programme Holiday Homes.

"Le Qatar ne dispose pas que d'une offre de luxe mais propose également une hôtellerie de charme (20 à 40 chambres, ndlr), à des prix plus que raisonnables, comme les 9 établissements de la chaine Tivoli, situés au cœur du Souq Waqif, qui sont en parfaite adéquation avec le marché français", rajoute Catriona Dempster, en charge de la promotion touristique du Qatar sur le marché français avec l'agence Article Onze.

Il faut dire que la France fait partie des 15 marchés identifiés comme prioritaires à l'international.

"Le Qatar aime la France, le tout récent mall Place Vendôme témoigne de cet attachement", poursuit Berthold Trenkel, citant la présence de nombreuses enseignes françaises dans le pays (Monoprix, Galeries Lafayette, Decathlon, Hermès prochainement), mais aussi les bâtiments signés Jean Nouvel (le nouveau musée national du Qatar, dont le design est inspiré de la rose des sables ; la Doha Tower) ou encore la signature d'Alain Ducasse dans les restaurants du musée National du Qatar (Jiwan) et du musée d'Art Islamique (Idam).

Un réseau urbain pour découvrir les différents quartiers de Doha

Visite des écuries royales d’Al Shaqab, avec ses purs sangs arabes, et son centre d'entrainement digne des plus grands clubs de sport au monde - DR : A.B.
Visite des écuries royales d’Al Shaqab, avec ses purs sangs arabes, et son centre d'entrainement digne des plus grands clubs de sport au monde - DR : A.B.
Durant leur séjour découverte, les voyagistes français ont pu tester cette offre gastronomique de qualité (Jiwan, Nobu, Boho), à mesure qu'ils ont exploré les différents quartiers de Doha.

West Bay et sa skyline, Education City avec un stop à l'intérieur de la bibliothèque nationale (qui comprend toute une collection de manuscrits anciens sur la médecine, la géographie, la religion) et à l'intérieur de la nouvelle mosquée d'Education City.

Dans le quartier de Msheireb où ils étaient logés, 5 minutes suffisent pour se retrouver au cœur du Souq Waqif, à la rencontre des marchands d'épices, de faucons, de sabres ou encore de parfums.

On leur a également ouvert les portes des écuries royales d’Al Shaqab, avec ses purs sangs arabes, et son centre d'entrainement digne des plus grands clubs de sport au monde. Au programme pour les chevaux : piscine, tapis roulant et jets hydromassants...

S'ils n'ont pas eu l'occasion de sillonner la Corniche à cause de travaux en cours, ni d'embarquer sur un navire traditionnel pour une escapade en mer ou un séjour sur Banana Island, les invités ont pu avoir un aperçu du quartier de Katara, dédié à la culture et de The Pearl, île artificielle qui abrite de nombreux expatriés.

A noter que si le taxi n'est pas hors de prix, les visiteurs peuvent également opter pour le métro et le tramway pour se déplacer d'un quartier à l'autre de Doha.

Le Qatar ne se limite pas à sa capitale

Excursion dans les dunes au Sud du Qatar - DR : A.B.
Excursion dans les dunes au Sud du Qatar - DR : A.B.
Et si Doha dispose d'atouts culturels, gastronomiques et traditionnels, le Qatar ne se limite pas à sa capitale.

Tout au nord du pays, se trouve le Fort AlZubara, classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

A l'ouest de Doha, la réserve naturelle de Brouq et ses formations naturelles, dans le désert de Zekreet abrite l’œuvre étonnante de Richard Serra, East- West/West- East.

Au sud, à Khor al Udaid, les visiteurs peuvent également apprécier une baignade dans la mer intérieur du Qatar, avec en toile de fond l'Arabie Saoudite.

Cette excursion est proposée en 4x4 accompagnée d'un rallye dans les dunes. Des balades à dos de dromadaire et des repas, voire des nuitées, sous une tente de Bédouins sont également proposées. Une offre de trek serait également à l'étude.

Il ne faut pas oublier pour autant les mangroves d'Al Thakhira au nord de la ville d'Al Khor, qui offrent un contraste surprenant avec le désert environnant. Cet écosystème à part attire de nombreux oiseaux, sédentaires ou migrateurs, et peut être exploré en kayak.

Deux jours et demi n'auront donc pas suffi aux voyagistes français pour découvrir la diversité de l'offre du Qatar, mais cette première expérience leur permet désormais d'envisager de créer ou de développer leur production sur la destination.

Qu'en ont-ils pensé ?


Raouf Benslimane, CEO de Thalasso N°1 / Ôvoyages

Pour Raouf Benslimane, PDG de Ôvoyages / Thalasso n°1, le Qatar fait déjà partie de la dernière brochure dédiée au Moyen-Orient, comme une destination à part entière.

"Ce n'est pas une destination que nous voulons développer en tant qu'axe isolé, elle fait partie d'un ensemble qui s'appelle le Moyen-Orient et qui fait partie de notre stratégie de développement.

Dubaï sera la "locomotive", mais derrière, nous proposons Abu Dhabi, Ras Al Khaïmah, Fujairah, Oman, mais aussi le Qatar, pour lequel nous proposons déjà une dizaine de produits avec deux hôtels Hilton, le Warwick Doha, etc. Mais aussi un combiné Doha-Zanzibar et un autre Doha-Maldives
".

Pour le patron de Ôvoyages, le Qatar a su "frapper fort. Quand vous voyez que des clients se rendent dans une destination uniquement pour un évènement bien précis, et bien au Qatar, rien que le Musée National signé Jean Nouvel vaut le déplacement.

C'est l'un des plus beaux musées en termes d'architecture et de collections que j'ai vu au sein du Monde Arabe
".

Michel Quenot, directeur du tour-operating pour le Groupe Kuoni France

Chez Kuoni France, le Qatar est commercialisé depuis 2016 sous forme de stop-over. "Il y a un vrai potentiel, avec une base d'hôtels, une offre aérienne, une infrastructure et une matière de découverte excursionnelle importante.

Mais je pense qu'il nous faut mieux identifier la cible client, car il est toujours compliqué de proposer deux destinations à nos clients qui partent en Asie par exemple
", développe Michel Quenot.

D'après ce que je viens de voir, je pense qu'il faudrait faire du Qatar une destination de court séjour (4-5 jours), pour des couples ou des groupe d'amis, en le valorisant au niveau culturel et découverte.

Dubaï renvoie une image "fun", Abu Dhabi est axée sur la culture, le Qatar est un mix des deux, mais qu'il faut pousser sur le culturel.

La destination pourrait séduire notre clientèle haute contribution, sur des petits volumes. Nous avons tout à fait la possibilité de nous installer un peu plus sur la destination, avec un chef de produit, même s'il faudra sans doute la traiter dans un cadre plus régional, mais avec des offres différentes.

C'est peut-être même une destination que nous pourrons plus facilement proposer en B2C via nos propres agences de voyages
".

Nicolas Liogier, directeur général de Veepee Voyage et Loisirs

"Chez Veepee, nous avons déjà commencé à vendre du Qatar, notamment en stop-over et en combinés avec Dubaï.

Le pays est pour nous une destination importante, car il y a une vraie volonté de la part de différents tour-opérateurs de s'investir dessus, c'est un enjeu pour eux
", indique pour sa part Nicolas Liogier, le directeur général de Veepee Voyages.

Il rajoute : "La donne de Veepee, c'est vraiment d'accompagner les tour-opérateurs, donc s'ils se positionnent sur cette destination, nous sommes là pour mettre en avant leur marque, leurs produits et la destination.

Et je trouve que cette destination a énormément de potentiel, car elle est marquée par cette capacité à créer une forme d'authenticité, un peu à contre-pied de Dubaï. Le Musée national est incroyable, il y a des buildings et des lieux iconiques, qui parlent et qui peuvent contribuer à la promotion de la destination, grâce au bouche-à-oreille et aux réseaux sociaux.

La Coupe du Monde sera le point de départ, qui lancera la destination."

Hélion de Villeneuve, directeur général d'Austral Lagons

"Austral Lagons est plutôt connu comme étant un spécialiste des îles et des safaris en Afrique, mais il faut savoir que nous avons commencé il y a quelques années à programmer Dubaï avec Emirates en stop-over pour les Maldives, les Seychelles, la Tanzanie.

Cela a plutôt bien fonctionné et nous avons donc élargi la production sur Dubaï pour en faire une vraie programmation pour des city breaks.

Sur le même principe, nous avons lancé Abu Dhabi avec Etihad. Désormais notre volonté est d'ouvrir le Qatar avec Qatar Airways, qui est l'un de nos grands partenaires, avec la possibilité au retour des Maldives, des Seychelles ou de Tanzanie de faire un stop de 2-3jours au Qatar.

Nous commencerons à tester cette production dès la rentrée de septembre, le but étant d'avoir une brochure entièrement consacrée au Moyen Orient avec le Qatar, Dubaï, Abu Dhabi, Oman voire l'Arabie Saoudite, avec des stop-overs, et petit à petit des combinés et des séjours à part entière.

D'ailleurs nos chefs de produits sont aujourd'hui en train de discuter avec les différents réceptifs locaux, l'appel d'offre est lancé pour que nos équipes connaissent mieux la destination, mais aussi pour organiser des éductours pour nos équipes pour un lancement à la rentrée".


Le patron d'Austral Lagons s'avoue bluffé par la destination : "Les rues sont impeccables, c'est propre, les habitants sont gentils, la destination est extrêmement safe, l'architecture est incroyable, avant-gardiste comme rarement vue".

Didier Blanchard, co-fondateur de Visiteurs et DG de Partir

Didier Blanchard, quant à lui, est venu au Qatar avec la double casquette Visiteurs (pour les individuels) et Partir (pour les groupes).

"Nous proposons déjà la destination en stop-over, notre chef de produit a monté quelques programmes sur le Qatar, mais le pays manquait encore un peu de notoriété pour séduire nos clients", explique-t-il.

Il nous faut susciter la curiosité des clients, car c'est un peu dommage de vendre le Qatar pour seulement une nuit, sur le chemin de l'Asie.

Nous pourrions envisager de le proposer à nos groupes dès janvier prochain, une fois la Coupe du Monde passée et en fonction de l'écho qu'aura suscité cet évènement. Mais aussi de pousser la destination en combiné avec un partenaire comme Veepee, en le couplant avec l'Indonésie ou les Maldives"
.

Sylvain Lament, PDG de Syltours

"Le Qatar est une destination que nous pourrions proposer en 3 ou 4 nuits, sur de la fin de semaine pour notre clientèle, envisage Sylvain Lament, le patron de Syltours.

Une destination découverte, de city break, pour des clients qui nous aurions amenés à New York et qui ont envie de découvrir sur un court séjour une destination culturelle.

Je l'envisage plus sous cette forme qu'en simple stop-over de deux nuits en prolongement d'un circuit, étant donné que la moyenne de nos séjours est déjà de 12 jours"
.

Guillaume Linton, president directeur général d'Asia Voyages

"Au-delà de l'ambitieuse préparation de la Coupe du Monde en novembre prochain, j'ai été bluffé par la beauté architecturale, le design intérieur et la qualité des collections des deux principaux musées de la capitale qatarie (le Musée National du Qatar par Jean Nouvel et le Musée d'Art Islamique par Pei), par la très goûteuse gastronomie et les vues panoramiques splendides des grandes tables de Doha (Jiwan, Nobu, Boho, Idam by Alain Ducasse) et par la beauté minérale du désert de Zekreet sur la côte ouest", commente Guillaume Linton, le PDG d'Asia.

D'autant plus que "le protocole sanitaire est ultra simplifié depuis peu pour les voyageurs vaccinés.

C'est passionnant pour les producteurs spécialistes que nous sommes de voir émerger une nouvelle destination sur notre terrain de jeu de prédilection, surtout lorsque celle-ci est déjà largement desservie depuis le marché français par une compagnie de très haut standing, fortement appréciée des TO et des agences.

Proposer le stop-over à Doha à notre clientèle individuelle, sur 2 ou 3 nuits pour commencer, est une jolie façon d'enrichir notre proposition et de surprendre nos voyageurs en route vers l'Asie, le Pacifique ou l'Afrique australe.

Le stop ravira en particulier nos précurseurs et voyageurs passionnés de civilisations moyen-orientales qui retrouveront à Doha tout le raffinement culturel et gastronomique du Proche-Orient, sans oublier les beautés minérales de la côte ouest et du désert de Zekreet
".

Quant à proposer une offre de séjour ou une escapade 100% au Qatar, "nous allons y réfléchir, mais réussissons déjà à inclure bien plus systématiquement le stop-over à l'aller ou au retour sur Doha. N'oublions pas que Dubaï, Abu Dhabi ou Singapour ont d'abord dû séduire les clientèles européennes en stop-over avant de devenir des destinations MICE ou loisirs à part entière !

D'ailleurs chez Asia, nous allons également tester l'appétence de nos groupes constitués (fédérations sportives, associations, groupes d'amis...) pour la destination, surtout pour surfer sur le fabuleux coup de projecteur de la Coupe du Monde !"

Quelques pistes pour amorcer le business avec le Qatar

Le désert de Zekreet abrite l’œuvre étonnante de Richard Serra, East- West/West, où chacun y va de son interprétation - East - DR : A.B.
Le désert de Zekreet abrite l’œuvre étonnante de Richard Serra, East- West/West, où chacun y va de son interprétation - East - DR : A.B.
Pour les tour-opérateurs et les agences de voyages intéressées par la destination, sachez qu'il existe environ 120 agences réceptives au Qatar.

Parmi elles, une dépend du ministère du tourisme (Qatar Tourism) : Discover Qatar, représentée en France par l'agence Article Onze et plus précisément Catriona Dempster.

Autre agence spécialisée dans le haut de gamme et l'authentique, Q Explorer et sa manager française, Fanny Loreal.

Enfin, après ces 4 jours de voyage, nous ne pouvons que vous recommander de contacter Amina Kibboua Benbelaid, qui après une carrière dans l'architecture en France, est venue s'installer au Qatar et propose des visites guidées (en français, anglais et arabe), des incontournables aux pépites du Qatar.

Amina travaille en free lance, aussi bien pour Discover Qatar que pour d'autres agences réceptives. Pour suivre son travail, c'est sur Instagram et pour la contacter, c'est par ici : abenbelaid@hotmail.com

Enfin, pour les agents de voyages désireux de découvrir plus en profondeur la destination, Qatar Tourism est en train de mettre à jour son programme de formation en ligne, Tawash qui sera bientôt plus performant.

La destination sera également plus présente lors d'événements professionnels, dont très probablement l'IFTM Top Resa.

Pour aller plus loin :

- DESTINATION QATAR

- Qatar : quelles sont les nouvelles conditions d'entrée ?

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 3732 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus
















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias