TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Coronavirus et nationalisation Air France... vers un divorce à la française avec KLM ?

l'Edito de Jean da LUZ



Alors qu'Air France ploie sous le joug de la crise sanitaire et met à terre 90% de son programme pour les deux prochains mois, le coronavirus va peut-être gripper définitivement un drôle d’attelage qui, depuis longtemps, ne tire plus dans la même direction… Analyse.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 18 Mars 2020

Ce n’est pas un secret, les deux hommes ne s’aiment pas... DR : Air France-KLM
Ce n’est pas un secret, les deux hommes ne s’aiment pas... DR : Air France-KLM
La crise sanitaire a provoqué l’effondrement de la valeur boursière d’Air France, la rendant, théoriquement, opéable.

Théoriquement parce que l’Etat français possède encore 14% du capital de la Compagnie et s’y opposerait à coup sûr.

Le Covid-19 qui a provoqué une fermeture généralisée des frontières explique que la compagnie tricolore a décidé de stopper entre 70 et 90% de son programme.

Les pertes, évaluées initialement à 200 millions d’euros, risquent d’être abyssales et de mettre à mal le devenir du transporteur.

A tel point que certains se demandent à quelle hauteur l’Etat français va devoir intervenir pour renflouer la compagnie et si, à l’instar d’Alitalia, la nationalisation n’est pas la seule issue possible ?

Bruno Lemaire, ministre de l'Economie et des finances n'écarte aucune hypothèse. Il est prêt à aller jusqu'à la nationalisation si la situation de certaines grandes entreprises je justifie.

AF a déjà réduit déjà toutes les dépenses non liées à l’opérationnel, gèle les nouvelles embauches, et propose le report de billets à tous ses clients. La sortie de crise pourrait s’avérer très compliquée et annihiler les efforts et le plan de redressement mis en place par Benjamin Smith.

Par ailleurs, si Air France revenait dans le giron de l’Etat, la donne sociale et syndicale s’en trouveraient chamboulées pour une période indéterminée.

Mais il y a encore plus compliqué : quid de KLM ?

Les 2 compagnies ne s’aiment plus...

Le gouvernement pourrait-il nationaliser aussi le Groupe néerlandais qui, manifestement semble moins souffrir que sa maison-mère et financièrement mieux tirer son épingle du jeu ?

Poser la question c’est y répondre car les Néerlandais qui ont senti venir le pâté, sont montés en catimini et sans crier gare en 2019 au capital du Groupe français, avec une participation de 12,68%.

Et sans faire de mystères sur leur l’intention d’y grimper encore à la même hauteur que la France (14,3%). Ambiance...

En effet, il y a longtemps que les deux entreprises à la culture et aux stratégies radicalement différentes, ne s’aiment plus et leurs dirigeants respectifs se détestent cordialement.

En outre, même si Air France-KLM est un groupe français, contrôlé par AF avec son siège à Paris, coté à la Bourse de Paris, l’intervention batave début 2019 a été mal vécue aussi au niveau diplomatique par Bercy.

Bref, la crise sanitaire pourrait peut-être s’avérer une opportunité idéale de mettre fin à un drôle d’attelage qui, depuis longtemps, ne tire plus dans la même direction

Seuls Bruno Lemaire et Benjamin Smith détiennent la clé de l'équation...


Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 15831 fois

Notez



1.Posté par loracle le 19/03/2020 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KLM a été racheté par AirFrance.

KLM n'est qu'une filiale d'Air France...


2.Posté par Pierre le 19/03/2020 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Klm peu partir maintenant que ses problémes ont été reglés en particulier les retraites de ses pilotes,et de ses finances désastreuses tout ça grace a AIR FRANCE. Mais je suis plutot pour qu'ils partent d'air france klm,ce sera un frein de moins dans l'organisation d'air france.La nationalisation peut-être temporaire pour éviter la main mise de certains? La remise en route va être dure et il faudra être vigilant,si on veut garder une compagnie nationale,je ne dis pas française,car il y en existe certaines,sont-elles viables et comment?

3.Posté par Olive le 19/03/2020 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’état néerlandais détient 14% du capital d’AF (comme l’état français à 0,..%). Si l’état français recapitalise, l’état néerlandais n’a qu’à mettre la main à la poche, comme tout actionnaire! Ils sont au capital, ils assument!
😁
On filé 5 M€ à KLM sur la poche d’AF, on peut peut-être un retour???
Si on demande gentiment?

4.Posté par didier95800 le 20/03/2020 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce scénario n'est pas à l'ordre du jour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips