TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Costa Croisières : " Nous sommes revenus à des rythmes de booking normaux..."

Les « Lauréats de la Mer » étrennent le Costa Fascinosa



Nominés de cette 19 éme édition, 185 agents de voyages de la métropole et d'outre-mer ont embarqué sur le nouveau bateau amiral de la flotte Costa fraichement porté sur les fonts baptismaux à Venise. Ils ont pu découvrir en avant-première ce fleuron de l'industrie navale. Mais aussi prendre connaissance des nouvelles mesures de sécurité, des destinations 2013 et de la bonne santé financière du Groupe Costa Crociere. Lequel -sans rien oublier-, semble bien être reparti de l'avant et poursuivre sa route.


le Mercredi 9 Mai 2012

Georges Azouze : «On le sait tous. Il y a eu un « avant » et il y a un « après » ! Mais sans rien renier, dans le respect et la dignité, avec gravité, nous allons poursuivre notre route, en tenant compte de ce qui s'est passé . » /photo JB/TourMag
Georges Azouze : «On le sait tous. Il y a eu un « avant » et il y a un « après » ! Mais sans rien renier, dans le respect et la dignité, avec gravité, nous allons poursuivre notre route, en tenant compte de ce qui s'est passé . » /photo JB/TourMag
On appelle cela une croisière « Vernissage ».

L'expression prend ici toute sa valeur tant le nouveau navire de Costa, qui vient d'appareiller de Venise pour aborder la Slovénie, Trieste et la Croatie, est une véritable galerie d'art flottante avec une collection d'œuvreses et de reproductions réalisées par des artistes contemporains, comme Sophia Vari, Mimmo Paladino, Giulio Paolini, Casagrande&Recalcati et Annalisa Pirovano...

En fait, pour cette avant-première, ce sont les agents de voyages, ses principaux partenaires, que Costa a convié. Ses meilleurs « élèves », ceux ayant obtenu les meilleurs résultats en 2011. Et le fait d'inviter à bord 1 800 d'entre eux venus d'Europe, d'Amérique du Nord et du Sud, mais également d'Asie et d'Afrique, avait quelque chose de solennel dans la démarche, moins de quatre mois après le choc....

Car il ne faut pas se le cacher: l'ombre du Giglio et du 13 janvier planait encore sur Venise lorsque Elsa, la fille du ministre italien du tourisme, a baptisé le plus grand navire de croisière battant pavillon italien. Néanmoins, et depuis vingt quatre heure à bord du Fascinosa, force est de constater qu'il n'y a pas de syndrome Concordia.

A l'heure de dévoiler la liste des nominés de chaque région, Georges Azouze, le PDG de Costa France, a su d'ailleurs trouver les mots justes pour parler aux professionnels réunis dans le majestueux Théâtre Bel Ami. "On le sait tous. Il y a eu un « avant » et il y a un « après »! Mais sans rien renier, dans le respect et la dignité, avec gravité, nous allons poursuivre notre route, en tenant compte de ce qui s'est passé."

Quelques instants plus tard, entouré de ses deux complices, Patrick Pourbaix (directeur adjoint) et Patrice Régnier (directeur du marketing) et devant la quasi totalité de son équipe de commerciaux, le patron de Costa France se laissait même aller à quelques confidences : "le redressement, le retour vers la confiance et la sérénité, on y arrive. Grâce à votre soutien, je peux vous révéler que nous sommes revenus à des rythmes de booking normaux... Nous allons rétablir -si ce n'est déjà fait- le réenchantement des Croisières Costa !"

En France, les ventes dépassent celles de l'an dernier!

Georges Azouze, Patrice Régnier et Patrick Pourbaix; le trio de choc de Costa France /photo J.B.
Georges Azouze, Patrice Régnier et Patrick Pourbaix; le trio de choc de Costa France /photo J.B.
Voilà donc la première bonne nouvelle. En France, les ventes sont en train d'atteindre, et même de dépasser, le rythme de l'année dernière. Visiblement, et malgré l'ampleur médiatique, la part de marché de Costa France n'a pas été affectée par les évènements.

La gestion de la crise -le récent accord trouvé avec la grande majorité des naufragés français en atteste-, mais aussi la qualité reconnue de l'offre et des services à bord des bateaux de la flotte Costa, n'y sont pas étrangers

"63 années d'expérience durant lesquelles nous avons transporté plus de 15 millions de passagers, cela ne s'efface pas d'un coup...

Notre tradition et notre savoir-faire, ponctués par une série de certifications et labels, notre souci de l'environnement, nos 9 centres de formation à travers le monde, tout concourt à consolider notre position, celle de première compagnie de croisière en Europe, tant par l'importance de sa flotte que par le nombre de passagers accueillis à bord...
", a encore martelé Georges Azouze.

Bien sûr, les dirigeants de Costa France ont profité de la présence des agents de voyages pour présenter la brochure 2013 et ses nouveautés. Au fil des pages, le document présente évidemment tous les « ingrédients » qui font la réussite de la compagnie.

Mais on retiendra surtout qu'à compter de l'hiver 2012/2013, de nouveaux tarifs et un nouveau système de classification des cabines seront mis en place. Choisir ses vacances avec Costa sera plus simple et plus avantageux, nous a t' il été promis...

Difficile d'entrer dans le détails lorsque l'on sait que plus de 600 croisières Costa vont sillonner le monde en 2013. Il y aura plus de voyages en Amérique du Sud, les mini-croisières seront toujours à l'honneur aux inter-saisons, alors qu'a l'opposé on note le grand retour des croisières autour du monde.

Les valeurs sûres, comme la Méditerranée, la Mer Rouge, les Caraïbes et les Emirats ne seront pas en reste. Et pour ce qui est de l'Europe du Nord, fjords, Cap Nord, Islande et capitales de la Baltique seront au menu de l'été 2013.

Sept mesures pour améliorer encore la sécurité

désormais, à peine embarqé, vous êtes conviés à un exercice d'évacuation
désormais, à peine embarqé, vous êtes conviés à un exercice d'évacuation
Tout cela étant dit, il convient de revenir sur ce qui restera à jamais comme l'enseignement majeur de la catastrophe du Concordia: la nécessité de rehausser les différents niveaux de sécurité. Là dessus, dans la transparence et sans langue de bois, Georges Azouze s'est expliqué devant les agents de voyages. "On a tiré les leçons...Et on a agi d'ores et déjà sur toutes les procédures de sécurité !"

Ces sept mesures ont été présentés en exclusivité et sous l'objectif d'une équipe TV d'un grand magazine de la mer, en reportage sur le Fascinosa.

Le premier effet s'est fait sentir dés notre embarquement à Trieste. L'exercice d'évacuation du navire se déroule avant même que le bateau n'ait quitté le port. De nouvelles tenues distinctes permettent désormais aux hôtes de reconnaître les officiers.

Et pas moyen maintenant pour les passagers indisciplinés, paresseux ou tout simplement inattentifs, de se défiler à l'heure de l'exercice. Une carte d'alerte d'urgence personnelle (Emergency Drill Card) est remise à chacun lors de l'embarquement. Rendue lors de la formation à l'évacuation, elle est scannée à l'aide d'un lecteur électronique et le verdict -avec le nom des fraudeurs-est vite connu. Pas question pour Costa de verbaliser, mais de proposer aux fautifs une nouvelle session dés le lendemain.

Autre mesure révélée, la création à Gênes d'une cellule spécialisée destinée à contrôler en permanence les itinéraires des navires. Ce service HT-SMS (traduisez High Tech Safety Monitoring System, permettra à Costa de connaître avec précision et en temps réel les routes de sa flotte, la position d'un bateau. Et d'alerter en cas d'écart constaté. Remisée, la tradition de la « révérence » à l'approche d'une île ou d'un port...

La formation des officiers voit introduire un nouveau modèle de gestion de la passerelle. Avec un processus de prise de décision plus collégial. Le Commandant conserve son pouvoir d'intervention, mais il n'est plus le seul à donner des ordres!

Enfin, la politique d'accès à la passerelle a été revu et corrigé. Plus question lors des phases importantes (entrée dans un port, passage délicat, visibilité réduite...), d' autoriser les visites. Seules les personnes dotées de fonctions opérationnelles seront admises. Terminés les défilés de jolies minois attirés par les fringants uniformes...

Force est de reconnaître qu'il y a sur les 117 ponts du Fascinosa (pardon, 16, puisqu'il n' y a pas de pont 13...), suffisamment d'espaces détente, de salons et de bars (13), de restaurants (5), de piscines (4 dont 1 sous la verrière amovible) et de lieux pour se divertir (casino, discothèque, bibliothèque, boutiques, cinéma 4D, simulateurs de golf et de grand prix automobile, etc) pour que le charme des belles passagères puisse s'exprimer. Et pour que la croisière continue de s'amuser...

Ce qu'elle semblait vouloir faire hier soir, au large de Dubrovnik. En attendant le grand verdict final et la soirée de ce jeudi où seront dévoilés les noms des 9 lauréats régionaux et des 7 lauréats nationaux de cette 19 éme édition des Lauréats de la Mer.

Lu 2511 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 15:03 MSC Croisières ouvre les ventes pour le Virtuosa



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips