TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Croisière : la France « peut mieux faire », selon le Conseil National du Tourisme

Rapport dévoilé à l'occasion du Seatrade Med à Cannes


Rédigé par Michel Bovas à Nice le Mercredi 1 Décembre 2010

Lors de l’inauguration du Seatrade Med à Cannes, qui réunit l’ensemble des acteurs du développement de la croisière en Méditerranée tous les deux ans, le Conseil National du Tourisme a dévoilé les conclusions de son rapport intitulé « Essor Prometteur des croisières en France ».



Inauguration du Seatrade Med
Inauguration du Seatrade Med
Le rapport intitulé « Essor Prometteur des croisières en France », présenté par le Conseil National du Tourisme permettra à l’Etat d’engager des mesures pour faciliter le développement de la croisière, un secteur qui engendre de fortes retombées économiques.

Le rapport sans concession, réalisé notamment par François Weill, ancien président de l’association française des compagnies de croisières et de Jean Paul Pages, consultant portuaire et maritime, montre qu’à l’inverse de l’Italie et de l’Espagne, notre pays malgré ses riches atouts touristiques, reste à la traine.

Absent à Cannes, mais présent via un message vidéo transmis aux participants, Fréderic Lefebvre, nouveau secrétaire d’Etat au Tourisme, a rassuré les acteurs présents au palais des Festivals.

Il a même martelé à plusieurs reprises que « la destination France doit profiter pleinement de cette activité. »

La région PACA se taille la part du lion

Quelques chiffres démontrent son importance pour le tourisme français. En 2010, les différents ports français auront accueilli 2,7 millions de passagers pour des retombées évaluées à un milliard d’euros et le maintien de 15.000 emplois.

La région PACA se taille la part du lion avec plus 700.000 passagers pour Marseille qui est en train, grâce à ses installations portuaires, de prendre la place de leadership en France pour la tête de lignes croisière.

La Côte d’Azur, et notamment le port de Nice Ville-Franche et Cannes stagnent à 600.000 passagers en escales seulement, en l’absence d’installations portuaires adaptées. Monaco, en revanche, grâce à sa nouvelle digue atteint 400.000 passagers et capte des têtes de ligne.

Un essor remarquable si l’on sait qu’en 2005, le port monégasque n’engrangeait que 136.000 croisiéristes. Toutefois, et au-delà de ces chiffres, la France reste à la traine des 25 millions de passagers croisière accueillis en Europe.

L’Italie en accueille près de 40 %, suivi par l’Espagne 20 %, et la France 10 % seulement. Chez nos voisins latins, cette activité génère 4 milliards d’euros et 100.000 emplois.

Du retard dans les installations portuaires

Le rapport remis au Ministère insiste sur le retard pris par les installations portuaires pour l’accueil des croisiéristes (gare maritime) ou l’absence de postes à quais pour grandes unités (plus de 300 m) qui composent aujourd’hui la plus majeure parie de la flotte dans le monde.

Grâce aux capacités de son port, Marseille capitalise d’importantes retombées avec la croissance des têtes de ligne qui génèrent plus de retombées que de simples escales (nuit d’hôtels, restaurants, commerce…).

La Côte d’Azur perd les siennes faute d’infrastructures adaptées. Christian Estrosi, en tant que Président de la communauté urbaine Nice Côte d’azur, pousse à l’aménagement d’un quai spécifique pour les grandes unités, dans le cadre de l’extension du port de plaisance de Saint Laurent du Var, dernier site aménageable pour cette activité sur le littoral azuréen.

Le rapport met également en évidence d’autres points faibles comme l’avitaillement des navires, l’offre d’excursions ou la formation du personnel. Il déplore ainsi la faible minorité de français à bord des unités de croisière et notamment parmi le personnel de cuisine, d’accueil et d’hôtellerie.

''Il ne faut pas oublier la croisière fluviale''

Croisière : la France « peut mieux faire », selon le Conseil National du Tourisme
« Ce rapport a le mérite de montrer que la croisière est une industrie qui rapporte et que la France à une place à prendre », constate François Weill co-rapporteur.

« On dénombre aujourd’hui près de 3000 agences de voyages qui revendent de la croisière sans compter les sites spécialisés sur Internet », complète Jean-Marc Roze, secrétaire général du Snav.

« Les compagnies s’appuient désormais sur le réseau des agences pour vendre ce produit. Nous avons d’ailleurs mis en place une promotion spécifique à travers l’opération le "Jour le plus long de la Croisière " ».

« Il ne faut pas oublier la croisière fluviale qui focalise près de 200.000 clients cette année en France », souligne Jean-Paul pages, consultant maritime.

Une activité qui fait le succès d’une compagnie comme CroisiEurope devenue leader mondial des croisières fluviales avec un chiffre d’affaires de 120 M€, 1000 salariés et 27 unités.

« Notre rapport devra déboucher sur des mesures concrètes », avertit Jean Louis Balandraud, secrétaire général du Conseil National du Tourisme...

Coopération à venir entre Marseille et la Côte d’azur

« Le message est passé », annonce Jacques Augustin, sous-directeur du tourisme. « Nous attendions ce rapport pour infléchir à la politique d’Atout France pour la croisière.

Une des conséquences sera une participation française plus musclée et professionnelle au Seatrade de Miami. A l’image de la mobilisation de la région PACA au Seatrade Med de Cannes qui est vraiment exemplaire.
»

Une coopération entre Marseille et la Côte d’azur que confirme Jacques Traun qui a organisé au Seatrade une session TOP Cruises auxquels étaient conviées les agences de voyages de la région pour mieux vendre les produits des compagnies.
''La mobilisation de la région PACA est vraiment exemplaire, au Seatrade Med''
''La mobilisation de la région PACA est vraiment exemplaire, au Seatrade Med''

Lu 2756 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com