TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Entreprises du Voyage : prise en charge d'une partie de la perte du chiffre d'affaires pour décembre

les entreprises pourront choisir entre cette prise en charge et le fonds de solidarité



Les Entreprises du Voyage viennent d'annoncer que l'Etat prendre en charge une partie de la perte du chiffre d'affaires pour décembre. Ce dispositif s'adresse à toutes les entreprises. Ces dernières pourront choisir entre cette prise en charge et le fonds de solidarité.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 26 Novembre 2020

Les chefs d’entreprises pourront choisir entre cette prise en charge et le fonds de solidarité (moins de 50 salariés)]b. Les demandes seront effectuées en janvier 2021 - Depositphotos.com BrianAJackson
Les chefs d’entreprises pourront choisir entre cette prise en charge et le fonds de solidarité (moins de 50 salariés)]b. Les demandes seront effectuées en janvier 2021 - Depositphotos.com BrianAJackson
Dans une communication signée Jean-Pierre Mas et Valérie Boned envoyée aux adhérents, les Entreprises du Voyage informe qu'elles viennent d'obtenir la prise en charge par l’Etat pour le mois de décembre de 20% de la perte de chiffre d’affaires si cette perte est supérieure à 70% du CA de décembre 2019.

Et de 15% de la perte de CA si cette perte est comprise entre 50 et 70% du CA de décembre 2019.

Selon les informations dont dispose le syndicat, cette mesure s’applique à toutes les entreprises, quel que soit le nombre de salariés.

Les EDV ajoutent, que les chefs d’entreprises pourront choisir entre cette prise en charge et le fonds de solidarité (moins de 50 salariés). Les demandes seront effectuées en janvier 2021.

Des informations plus précises seront communiquées prochainement.

"Regardons devant : Nous ne lâchons rien ! Ne lâchez rien !"

"Nos demandes ont été entendues par Jean-Baptiste Lemoyne, Alain Griset et Bruno Le Maire parce qu’elles sont coordonnées, cohérentes et structurées. Nous les en remercions." ajoute Jean-Pierre Mas, Président et Valérie Boned secrétaire générale.

Le syndicat continue de se "battre" pour que les mesures concernant l’activité partielle soient prorogées dans l’état actuel (prise en charge de 100% du chômage), obtenir une prorogation de l’exonération des charges sociales patronales et obtenir une prise en charge des droits à congés acquis au cours des périodes de chômage partiel.

Le Président et la secrétaire générale du syndicat concluent : "regardons devant : Les voyages sont possibles, les Français veulent sortir de 9 mois d’apnée… même si la reprise, lente, ne produira pas d’effets significatifs sur nos entreprises avant le printemps.

Nous ne lâchons rien ! Ne lâchez rien ! "

Lu 2364 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par wiedling romain le 27/11/2020 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait nécessaire de communiquer auprès du grand Public afin de faire connaitre cette décision de manière claire : Les Voyages sont possibles.
Pourquoi ne pas demander aux agences et TO qui le souhaitent de mutualiser un Fond publicitaire (Spot TV, Radio), plus nous serons nombreux, moins le coût en sera important.
Romain W
Safari World Image

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias