TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Et si Facebook perdait de son influence ?

Etude de BuzzSumo



Tous les empires finissent par s'effondrer, et si Facebook était le prochain sur la liste ? Le réseau social californien n'en finit plus de voir son influence chuter, notamment en raison d'une dégringolade du nombre de partages, selon l'étude BuzzSumo.



Et si Facebook perdait de son influence ? - Crédit photo : BuzzSumo
Et si Facebook perdait de son influence ? - Crédit photo : BuzzSumo
Déjà en recul chez les jeunes générations, Facebook voit son hégémonie grignoter de toute part.

Selon une étude de BuzzSumo, un spécialiste du web permettant d'améliorer sa visibilité sur le net, faite sur un échantillon de 100 millions d'articles publiés au cours de l'année 2017, le partage sur les réseaux sociaux a baissé de moitié, pour revenir au niveau de 2015.

La raison de cette baisse spectaculaire s'explique par la perte de vitesse enregistrée sur le premier réseau social du monde, à savoir Facebook.

Les changements d'algorithmes effectués au cours de l'année 2017 ont provoqué un véritable effondrement de l'impact du site de Mark Zuckerberg sur la visibilité des contenus.

L'objectif premier de ces ajustements devait permettre de rendre moins visibles les articles pièges à clics, l'étude de BuzzSumo démontre que la chute ayant touché les sites comme BuzzFeed n'a pas été observé dans les rédactions sérieuses.

Aujourd'hui, une publication est partagée en moyenne 4 fois, contre 8, il y a 3 ans, et près de 90 % du contenu ne dépasse pas les 62 interactions. Alors qu'en 2016, Facebook avait dépassé Google dans la création de trafic, mais c'était avant la modification des algorithmes, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous.

L'interaction BtoB salvatrice ?

La baisse du partage s'explique aussi par la montée en puissance des messageries privées, que sont WhatsApp, Messenger, WeChat et Viber.

Les réseaux sociaux ne sont pas tous logés à la même enseigne, car si Facebook et Twitter connaissent une lente dégringolade, ce n'est pas le cas de Linkedin.

En effet la plateforme de mise en relation des professionnels s'en sort plutôt bien, avec un net accroissement de ses interactions de 60 % en l'espace d'un an.

Alors pour développer sa notoriété sur le web, un seul des réseaux ne suffit plus, et il convient d'abandonner la stratégie du piège à clics, pour ne pas voir sa page Facebook délaissée.

Lu 1369 fois
Rédigé par La Rédaction le Mardi 6 Mars 2018

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Jean-Louis ROUX Jean-Louis ROUX
jeanlouisroux@tourmag.com
+33 6 24 73 85 79







Dernière heure











La Travel Tech

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle