TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Etats-Unis : wait and see, pas de déferlante du côté des résas...

L'ouverture, une annonce attendue par les pros du tourisme français



Si l'annonce de l'ouverture des frontières en novembre des Etats-Unis pour les voyageurs vaccinés était la nouvelle attendue par tous les professionnels du tourisme, il reste de nombreuses inconnues sur les modalités pratiques et la date officielle de cette ouverture. Les voyagistes sont tous prêts à renvoyer les Français au pays de l'Oncle Sam. Mais le démarrage devrait se faire par étapes et la véritable reprise est prévue à l'horizon 2022. TourMaG.com a fait le point avec Jean Eustache d'AmériGo, Aurélien Aufort de Voyamar, Bruno Berrebi, de Jetset - La Française des Circuits et Emmanuelle Legoff, de Go West Tours.


Rédigé par le Mardi 21 Septembre 2021

Ouverture Etats-Unis : Les professionnels du tourisme sont unanimes, ils attendaient ce signal depuis plusieurs mois déjà. Reste que cette annonce laisse en suspens de nombreuses inconnues : la date effective de la réouverture et le protocole précis - Depositphotos.com Auteur carlosphotos
Ouverture Etats-Unis : Les professionnels du tourisme sont unanimes, ils attendaient ce signal depuis plusieurs mois déjà. Reste que cette annonce laisse en suspens de nombreuses inconnues : la date effective de la réouverture et le protocole précis - Depositphotos.com Auteur carlosphotos
C'est une nouvelle qui a donné le sourire à toute une industrie.

Les Etats-Unis ont en effet annoncé la réouverture de leurs frontières pour les voyageurs vaccinés à partir de novembre.

"L'ouverture, enfin l'ouverture ! C'est avec beaucoup d'enthousiasme, d'excitation et de plaisir que nous vous le disons, nous sommes prêts !" lance Emmanuelle Legoff, directrice générale du réceptif Go West Tours, dans un message envoyé à ces clients français.

Les professionnels du tourisme sont unanimes, ils attendaient ce signal depuis plusieurs mois déjà.

Reste que cette annonce comprend de nombreuses inconnues : la date effective de la réouverture et le protocole précis ; quid des vaccins, de la preuve de vaccinations, des tests ou encore d'éventuels formulaires à remplir ?

Une situation qui laisse perplexes certains professionnels, à l'image de Jean Eustache, PDG d'AmériGo : "Je suis un peu étonné de la manière dont cela a été annoncé. Cela manque un peu de professionnalisme, depuis 18 mois, ils ont eu le temps d'y réfléchir il me semble".

En effet, si la date du 1er novembre a circulé dans les médias, pour l'heure rien d'officiel. "Nous n'avons pas encore la date officielle, nous attendons le retour de Washington pour communiquer" explique Geoffrey Duval, le président de l'Office de Tourisme des Etats-Unis en France.

Les voyageurs dans l'attente

Un communiqué de presse du National Travel & Tourism Office (NTTO), antenne du Département du Commerce à Washington D.C. indique, sans donner de date, qu'"à partir de début novembre, les ressortissants étrangers voyageant aux États-Unis devront être entièrement vaccinés et présenter une preuve de vaccination avant de monter à bord d'un avion."

Le document précise que les voyageurs devront également présenter la preuve d'un test négatif effectué dans les trois jours précédant l'embarquement sur un vol.

De son côté, Go West Tours ajoute que les vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna, Janssen (Johnson&Johnson) devraient être acceptés, tandis qu'une incertitude demeure sur AstraZeneca.

Est-ce le manque d'informations ou l'attentisme ambiant qui fait que les clients ne se précipitent pas pour réserver ? Toujours est-il que les voyagistes n'attendent pas vraiment de déferlante dans les jours qui viennent.

"Il y a un petit décalage entre les annonces et les prises de commandes. Il faut que nous mettions également des offres en avant. Pour la fin d'année, ce sera de toute manière New York ou la Floride en séjour. La véritable saison sur l'Ouest américain ne débutera qu'à partir de 2022", explique Aurélien Aufort, Directeur général Groupe Marietton Developpement (Voyamar).

Pour autant, tout est prêt du côté de Voyamar qui a fait paraître il y a seulement 10 jours sa brochure USA.

"La véritable saison démarrera au printemps prochain"

Idem du côté d'AmériGO qui a concocté sa production été 2022 Canada - USA. Le catalogue est en cours d'acheminement.

Jean Eustache ne s'attend pas non plus à un changement de paradigme immédiat : "Avec le Canada ouvert depuis le 7 septembre 2021, nous ne sommes pas inondés de demandes. Nous sommes bien sûr dans les starting-blocks. Le tapage médiatique sur l'ouverture des Etats-Unis n'est pas le même que le Canada. Nous espérons forcément que les choses se débloquent.

Un constat partagé par Bruno Berrebi, PDG de Premium Travel (Jetset et La Française des Circuits). "Il est clair que le carnet de commandes n'est pas au rendez-vous sur le Canada. Pour les USA, je pensais qu'on aurait quelques demandes sur Noël et le jour de l'an, mais tant que nous n'aurons pas toutes les modalités d'entrée sur le sol américain, ce sera compliqué", analyse-t-il.

Pour lui la véritable saison démarrera au printemps prochain. "Le gros des demandes concernent les circuits sur 2022. Pour l'instant les voyageurs attendent encore d'en savoir davantage. Et lorsque nous aurons des premiers départs, la situation va se décanter avec le bouche-à-oreille".

"Les départs de circuits seront pour 2022", estime aussi Aurélien Aufort, "donc nous avons encore un peu de temps devant nous."

"Tout le monde a envie de voyager mais pour l'instant les voyageurs ne semblent pas prêts à enclencher la réservation, alors qu'au printemps nous avions quelques demandes pour l'été", regrette Jean Eustache.

Quid des réceptifs et prestataires sur place ?

Une activité qui pourrait donc reprendre par étapes, ce qui permettrait aux réceptifs, hôteliers et prestataires sur place, de relancer doucement la machine. Car après 18 mois de fermeture aux Etats-Unis, la mécanique touristique va devoir se dérouiller.

"Si le business devait repartir tout d'un coup du feu de Dieu, ce serait très compliqué pour certains réceptifs qui ont dû s'adapter à la crise. Les effectifs ont été réduits, et il faut renouer avec les prestataires. Même si le tourisme domestique aux Etats-Unis est important et a permis d'entretenir la machine, le redémarrage risque d'être compliqué", prédit Jean Eustache.

Certains hôtels, ou prestataires ont en effet mis la clé sous la porte. "Certains établissements dans des villes-étapes pour nos circuits ont fermé et il va falloir trouver des alternatives, idem pour des restaurants spécialisés dans les groupes. Remettre la machine en marche ne sera pas si simple", ajoute le patron d'AmériGo.

Du côté de JetSet et de la Française des Circuits, on a pris soin de sélectionner les réceptifs, ou de travailler via des centrales hôtelières sur le à la carte plutôt qu'avec des hôtels en direct. "Nous faisons très attention", précise Bruno Berrebi, "pour l'instant nous n'avons pas constaté de défaillance de partenaires".

En attendant un éclaircissement des modalités d'entrée, tous sont prêts à répondre aux demandes, et le plus tôt sera le mieux.

Reste désormais à convaincre les clients !

L'interview d'Emmanuelle Legoff, directrice générale du DMC Go West Tours

TourMaG.com - Comment vous préparez-vous après ces annonces ?

Emmanuelle Legoff :
Nous attendions avec impatience cette annonce depuis des mois. Il y a bien évidemment beaucoup d’impatience du côté de nos clients, mais également du côté de notre équipe.

Les aides au Canada et plus encore aux Etats-Unis n’ont pas du tout été les mêmes qu’en Europe, nous avons souffert financièrement.

Nous avons utilisé toutes les aides possibles mais nous avons fait des efforts financiers importants pour préserver une équipe prête à repartir quand les voyages reprendraient. Tous les salaires ont été bien réduits pendant toute la pandémie et nous avons malheureusement dû laisser partir des collaborateurs de qualité, c’est difficile !

Notre équipe a été exceptionnelle, ils ont tous fait des sacrifices et se sont réinventés pour rester dans cette industrie qui les passionne et continuer l’aventure avec nous.

A ce jour nous avons (hors guides) une équipe remarquable de 32 professionnels, prête à organiser au mieux les voyages à venir. Nous demandons à l’ensemble des guides et chauffeurs d’être vaccinés pour travailler avec nous aux USA comme au Canada.

TourMaG.com - Toutes les modalités n’ont pas été dévoilées, notamment la date précise de l'ouverture des frontières. Avez-vous davantage d’informations ?

Emmanuelle Legoff :
On aimerait vous dire oui ! Mais malheureusement nous n’avons pas d’accès direct à la Maison Blanche.

Nous sommes membres de plusieurs organisations et tout le monde a les mêmes informations à ce stade.

Au moins pour le Canada c’est clair car déjà ouvert aux Européens, alors que les USA annoncent début novembre (sans date exacte à ce stade mais ça ne saurait tarder).

De même, nous ne connaissons pas encore l’âge minimum pour la vaccination, ce que l’on sait c’est qu’il y aura des exceptions pour les enfants qui ne sont pas éligibles par exemple.

Les vaccins qui seront autorisés avec certitude sont Pfizer/BioNTech, Moderna, Janssen (Johnson & Johnson). Le vaccin AstraZeneca est accepté pour le Canada et bien que l’information ne soit pas encore officielle, il apparait clair que ce dernier sera également accepté pour les USA.

Un test négatif de moins de 3 jours sera nécessaire. Il est vraisemblable que le seul test accepté sera le PCR aux USA - ce qui est déjà le cas au Canada mais cela reste à confirmer.

Pour le voyage de groupes, il est important de préciser qu’à ce jour au Canada les cars sont limités à 39 passagers + guide. Pour les USA il n’y a pas de limite annoncée.

Un certain nombre de visites et prestations nécessiteront preuve de vaccination ou masques. Les masques sont notamment obligatoires à l’intérieur de tous les sites fédéraux aux USA.

Pour le Canada, il est demandé de télécharger l’application ArriveCan et de renseigner 3 jours avant l’arrivée. Une fois sur place, les clients doivent être munis de leur preuve papier de double vaccination impérative et respecter les règles sanitaires locales qui peuvent varier selon les provinces tout comme elles varient selon les états aux Etats-Unis.

TourMaG.com - Avez-vous ou allez-vous reprendre contact avec agences et TO sur le marché français ?

Emmanuelle Legoff :
Nous sommes restés au contact avec nos clients durant toute la pandémie. C’est primordial pour le moral de chacun !

Nous serons présents à l’IFTM, malgré l’absence des Etats-Unis et du Canada qui ont annulé leur présence.

TourMaG.com - Comment voyez-vous cette reprise ?

Emmanuelle Legoff :
Il est certain que les USA et le Canada sont en bonne position. La vaccination importante de la population et le système sanitaire de qualité en cas de problème rassurent les voyageurs.

Les programmations des TO pour 2022 sont quasiment les mêmes qu’en pré-Covid donc c’est très encourageant.

Nous espérons une reprise de manière aussi complète que possible. Nous sommes prêts à revenir à des volumes pré-pandémie en 2022 mais nous nous attendons tout de même à une reprise progressive.

Nous avons aussi pris le temps de développer de nouveaux produits, nous espérons donc que ces derniers trouvent leur place sur le marché.

TourMaG.com - Quel est le bilan de votre côté, êtes-vous prêts à repartir ?

Emmanuelle Legoff :
Le bilan est bien évidemment difficile après 18 mois de non-activité.

Les prestataires ont retenu des déposits importants au printemps 2020 suite aux annulations, mais nous allons pouvoir les utiliser pour les groupes reprogrammés.

Nous avons gardé contact avec un grand nombre de nos fournisseurs durant cette période difficile, la grande majorité d’entre eux a survécu avec le boom des voyages domestiques. Par exemple, Yellowstone a enregistré 921 800 visites récréatives en août, un nombre record !

Il est certain qu’à la sortie de cette crise, notre trésorerie est très limitée et que nous ne serons pas en mesure d’avancer la trésorerie pour les voyages. Il semble clair, sur nos destinations en tout cas, que le prépaiement va être indispensable.

A côté de cela, Go West Tours est solide, nous fêterons nos 30 ans à l’automne 2022. Nous avons vécu le 11 septembre 2001 et les 2-3 années difficiles qui ont suivi.

Nous sommes propriétaires de nos bureaux à San Francisco. Notre équipe est totalement prête à reprendre l’activité et nous avons hâte de voir repartir sur la route notamment les clients qui nous ont fait confiance en reportant leurs voyages, 2 fois, 3 fois voire plus.

TourMaG.com - Est-ce que les prestataires sur place seront aussi prêts pour cette reprise ?

Emmanuelle Legoff :
Nous avons accueilli notre premier groupe européen le 13 septembre au Canada et opérons ce mois-ci des circuits européens au Canada et des circuits d’américains aux USA.

Clairement c’est beaucoup de travail car les règles varient d’un prestataire à l’autre.

Certaines prestations se sont avérées impossible, mais pour l’essentiel les circuits se déroulent bien et les clients sont très satisfaits. Nous sommes prêts pour une belle année 2022 !

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 10925 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias