TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Eté 2022 : Ryanair proposera 60 destinations depuis Marseille

Un 5e avion basé à Marseille et 10 nouvelles lignes pour Ryanair



Berlin, East Midlands, Lanzarote, La Rochelle, Luxembourg, Madère, Saint-Jacques de Compostelle, Shannon, Tenerife Sud, Venise... Pour l'été 2022, Ryanair annonce dix nouvelles lignes au départ de l'aéroport Marseille Provence et un investissement de 500 millions de dollars.


Rédigé par le Jeudi 10 Mars 2022

Emmet Ward, responsable du développement des lignes de Ryanair, Maxime Tissot, directeur général de l’Office Métropolitain de Tourisme de Marseille, Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l’Aéroport Marseille Provence et Jason McGuinness, directeur commercial de Ryanair - DR : AMP
Emmet Ward, responsable du développement des lignes de Ryanair, Maxime Tissot, directeur général de l’Office Métropolitain de Tourisme de Marseille, Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l’Aéroport Marseille Provence et Jason McGuinness, directeur commercial de Ryanair - DR : AMP
Ryanair met le paquet sur Marseille pour l'été 2022.

La compagnie a dévoilé, ce jeudi 10 mars 2022, à l'occasion d'une conférence de presse, son programme estival, "le plus important
jamais réalisé à Marseille, avec un avion supplémentaire basé pour l'été 2022, soit un investissement supplémentaire de 100
millions de dollars
", indique l'aéroport Marseille Provence dans un communiqué.

Au total, 5 appareils seront basés à Marignane, dont 2 Boeing 737 8-200 "Gamechanger", "qui offrent 4% de sièges supplémentaires, consomment 16% de carburant en moins et produisent 40% d'émissions sonores en moins".

Selon le communiqué, l'investissement de Ryanair à Marseille représente "plus de 500 millions de dollars" et "permettra de soutenir 150 emplois hautement rémunérés dans le secteur de l'aviation et plus de 2 800 emplois indirects à l'aéroport de Marseille".

Quel programme pour Ryanair durant l'été 2022 ?

Côté destinations, Ryanair a indiqué proposer son "plus grand programme d'été à Marseille", soit 60 lignes au total, dont 10 nouvelles destinations estivales vers Berlin, East Midlands, Lanzarote, La Rochelle, Luxembourg, Madère, Saint-Jacques de Compostelle, Shannon, Tenerife Sud et Venise.

Ryanair assurera ainsi plus de 240 vols hebdomadaires pour l'été 2022 (87 de plus que l'été 2019 avant la pandémie).

A noter qu'une vente promotionnelle sur 3 jours est en cours, avec des tarifs disponibles à partir de seulement 19,99 € pour un aller simple jusqu'en octobre 2022, qui doivent être réservés avant le samedi 12 mars.

LIRE AUSSI :

- Paris - Beauvais : Ryanair lance 13 nouvelles destinations

- Ryanair positionne un 3e avion à Bordeaux

Lu 8400 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par le 13/03/2022 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande vraiment qui aura un salaire ( hautement rémunéré)
La réputation de la compagnie sur Marseille on la connaît bien !!
Courage à tous les employés

2.Posté par capt le 14/03/2022 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
voici une compagnie qui investit "500 millions de dollars à Marseille" (moi qui croyait que Marseille et Dublin étaient en zone euro) ..et qui n'a pas un kopek pour payer une bouille d'eau à ses PNC...i

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias