TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Exclusif - N.F. : 135 à 145 emplois supprimés dans la branche TO !

le voyagiste court après sa marge bénéficiaire



Une production plus concise, un meilleur yield par produit, le développement des ventes on line... autant de suggestions pour Nouvelles Frontières dans le business plan de TUI France visant à atteindre une marge bénéficiaire de 20% d'ici à 2010. Et, bien entendu, une rationalisation des coûts qui va affecter l'emploi...
Lire l'article de Geneviève BIEGANOWSKI


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 29 Juin 2008

Un audit réalisé par un cabinet extérieur, il faut bien l’avouer, sert souvent de béquilles au chef d’entreprise qui doit « dégraisser ». Autrement dit : ce n’est pas moi qui décide de supprimer des emplois, c’est l’audit qui le préconise…

Chez Nouvelles Frontières, les représentants du personnel attendaient le résultat de l’audit commandité par Jean-Marc Siano avec deux sentiments contradictoires : il y avait le personnel optimiste « il y a déjà eu une réorganisation du TO avec 66 suppressions d‘emplois en 2006, il ne peut plus rien nous arriver », et ceux qui s’attendaient au pire.

Mais comme "Le pire est toujours certain" prétendait Montherland, il été annoncé, dans sa première phase, au comité d’entreprise la semaine dernière qu'il y aurait : « entre 135 et 145 emplois supprimés sur un effectif de 2924 ».

Sauf que 2 924, c’est le nombre d’employés total de NF, incluant toutes les autres activités de distribution et de transport aérien. Et comme les coupes ont déjà été réalisées chez Corsair (185 licenciements finalisés en juin 2007), c’est donc sur le tour opérateur que le couperet va tomber.

Nouvelles Frontières repassé dans le vert au 1er trimestre 2008 ?

L’activité de tour operating NF toute seule, c’est 600 employés. Autrement dit, 15% des emplois seront affectés par la prochaine réorganisation.

Officiellement, ce sont des emplois administratifs devenus désormais inutiles après la mise en place de nouveaux systèmes informatiques. Mais si l'on examine le business plan de TUI France, l'affaire est plus complexe.

Si l’on en croit un document interne que nous nous sommes procurés, Nouvelles Frontières serait repassé dans le vert au premier trimestre 2008, après trois années de déficits. Cependant, la progression déjà réalisée ne suffit pas. L’objectif fixé par les actionnaires est d’atteindre une marge bénéficiaire de 20% d’ici à 2010.

Pour ce faire, différentes actions sont suggérées pour le tour operating : réduire l’offre hôtelière car 20% des produits génèrent 80% des ventes. Une rationalisation de la production s’imposerait donc. Parallèlement, l'offre on line devrait s’affiner pour proposer des sections vols secs, hôtellerie ou encore location de voitures.

Le coût des agences NF étant moins élevé que celui des agences de voyages, les produits Marmara prendraient une part de plus en plus importante dans la distribution NF.

Aujourd’hui avec ses quatre marques (NF, Marmara, Aventuria et Tourinter) TUI estime contrôler une part de marché de 33% mais, si l’on en croit le même document interne, l’objectif est de passer de numéro 1 du marché à numéro 1 de la marge bénéficiaire.

Et pour cela, une seule recette, serrer les boulons…

Lu 5975 fois

Notez



1.Posté par Yves Léglise le 30/06/2008 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on s'étonne que 20% des produits fassent 80 % du chiffre d'affaires, ça peut faire sourire... C'est un cas d'école en gestion qui prouve... que tout va bien !
Le problème, c'est quand un gourou persuade une entreprise que c'est mauvais et qu'il ne faut plus faire les 80 % de produits qui font si peu de chiffre... (Voir le malade imaginaire) Dans ce cas, c'est la boîte qui se met à tousser et beaucoup ne s'en relèvent pas...
Une marge de 20 %, pour un "gros" TO, c'est tout simplement suicidaire. C'est sûrement à la portée d'un TO de niche, d'un spécialiste du tourisme d'affaires... Mais pas à la portée d'un "gros" généraliste !
Que NF ait des difficultés, c'est normal : qui n'en a pas... Que NF, bien que précurseur, ait raté la vague internet, c'est regrettable ! Mais faut pas jeter le BB avec l'eau du bain !

2.Posté par benji le 01/07/2008 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Difficile à comprendre la stratégie marketing de NF. D'un côté on solde (un coup de pub ??) de l'autre on licencie. Pour le commun des consommateurs cela ressemble à un début de dépot de bilan... Combien d'audit, de consultants sont passés pour définir des stratégies ou pour formaliser ce que veut peut être entendre la Direction (comme dans la plupart des entreprises). L'économie de ces coûts auraient probablement préservé quelques emplois. Ces coûts qui devraient remonter le CA et diversifier les emplois, donnent l'inverse des attentes. Est-ce un pb de choix de consultants ou une défaillance de la Direction. Pensez-vous que les outils informatiques sont les seuls à impacter sur les emplois?
En général la révision des processus de l'entreprise pour s'adapter au marché
passe par la mise en œuvre d'outil et surtout par la création de nouveaux postes
de travail et de nouvelles méthodes et ceci crée obligatoirement des emplois
ou fait évoluer les emplois existants.

En 1 an, NF a procédé à 2 groupes de licenciement???

Le licenciement devient la solution facile pour masquer les "loupés" en stratégie.
L'arrivée de TUI a été une aubaine mais cette arrivée a-t-elle été réellement bien exploitée ?
Des anciens arriveraient à regretter la "stratégie familiale" de J Maillot.

3.Posté par Dan le 01/07/2008 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je propose de conserver au moins un emploi pour la mise à jour de la brochure sur Internet. Nous sommes le 1er Juillet 2008 et la brochure sur Internet date de 2007(??).
Voir : http://www.brochuresenligne.com/index.php?action=article&numero=61

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 19:02 Maroc : FTI Voyages rachète Les Dunes d'Or



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips