TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



FNTV : ''Le tourisme est indispensable à l'équilibre de nos bilans''

14e Printemps de l'Autocar – 25/29 mars à Madère



Sur les routes de France il y a bon an mal 65 000 autocars qui circulent. Ils sont aux mains de 1 700 entreprises dont 1 500 adhèrent à la FNTV. Tous ont développé un secteur "Tourisme" qui, à l'échelle nationale, représente une moyenne 15 % de leur activité.


Rédigé par Michèle SANI à Madère le Dimanche 29 Mars 2009

FNTV : ''Le tourisme est indispensable à l'équilibre de nos bilans''
A Madère, les autocaristes ont affiché un certain optimisme en dépit de la crise. Leurs différentes activités, - tourisme et transports de lignes - leur permettent de répartir les risques.

"Le tourisme est indispensable à l'équilibre de nos bilans" a déclaré Michel Seyt, président de la FNTV et co-président avec Thierry Schidler de la nouvelle Commission Tourisme de la Fédération. Il a ajouté : "On a jamais eu autant besoin de l'autocar que maintenant !"en faisant notamment allusion à ses rencontres avec Guillaume Pepy, président de la SNCF.

En fermant certaines lignes régionales, le ferroviaire se tourne en effet vers les autocaristes pour assurer le transports des voyageurs dans les meilleures conditions possibles. De plus, en réunissant tous les critères exigés par Bruxelles - respect de l'environnement, sécurité, confort, économie de carburant etc.- les autocars de la nouvelle génération ont tout pour s'assurer un bel avenir. Leurs propriétaires n'en doutent pas !

Certains entrepreneurs possèdent quelques autocars et d'autres plusieurs centaines. Leurs profils sont très divers. A Madère ils ont toutefois présenté ce trait commun : une mentalité de développeur, prompts à réagir, attentifs aux opportunités du marché qui pourraient les amener à se développer dans le cadre d'une croissance interne ou externe.

Beaucoup considèrent la crise actuelle comme une mutation qui, en s'accélérant, donne l'occasion de freiner certaines activités, d'en développer d'autres, de rebondir.

De l'audace et même un peu de folie

Thierry Schidler et Michel Seyt co-présidents du SNET - Commission Tourisme de la FNTV
Thierry Schidler et Michel Seyt co-présidents du SNET - Commission Tourisme de la FNTV
Les autocaristes comme les agents de voyages traditionnels s'inquiètent de la solvabilité de leurs clients, des délais de paiements non respectés, du manque actuel de lisibilité.

Ils veillent au respect des engagements de leurs partenaires. Ils ne veulent pas céder à la tentation de casser les prix surtout quand il s'agit de produits haut de gamme. A choisir ils préféreraient diminuer leur parc !

"Casser les prix sur de tels produits est suicidaire" a déclaré du haut de la tribune Michel Salaün. Devenu l'un des fers de lance du tourisme développé par les autocaristes il est intervenu avec son franc parler pour donner quelques éléments sur sa stratégie de développement.

"Avant d'engager une opération de croissance il faut bâtir une stratégie d'entreprise, être équipé en interne, être doué, avoir du personnel sur qui on peut compter. Il faut des fonds propres, du cash et de bons partenaires financiers qui nous suivent dans la durée. Il faut de l'ambition, de l'audace et même un peu de folie.

Pour développer son propre réseau, il faut débaucher de bons chefs d'agence, s'installer dans une ville à potentiel, avoir toutes les franchises possibles, adhérer à des réseaux, fédérer autour d'une marque forte, embaucher des commerciaux.

Il faut développer les réseaux par zones géographiques en s'appuyant sur des partenaires extérieurs". Sa méthode en matière de croissance externe ? "Acheter une entreprise riche et en bonne santé et faire en sorte que un + un fasse plus que deux !"


Hommage à Véronique Pauli, présidente des Voyages Pauli organisatrice du voyage. Cette grande professionnelle quitte le métier et cèdant son entreprise d'autocars et ses agences en Alsace à Michel Salaün.

La partie TO Euro Pauli et Visit France est reprise par Anton Gschwentner, président de Travel Europe (et partenaire de longue date de Salaün Holidays) également du voyage.

La banque, un allié qui se garde des risques

Thierry Schidler et Michel Salaün en grandes discussion
Thierry Schidler et Michel Salaün en grandes discussion
A Madère Pascale Nargeot, directrice du Département Tourisme de HSBC a mis en garde les autocaristes présents sur les risques et a notamment rappelé les Accords de Bâle 2 applicables depuis le 1er janvier 2007.

Leur rôle ? Eviter tout risque d'insolvabilité des banques en vérifiant la capacité dont dispose leurs clients pour rembourser leurs dettes.

Avant d'octroyer leurs crédits les banques sont désormais obligées de noter l'ensemble des entreprises clientes en fonction de leurs bilans, de leurs fonds de roulement et de leurs fonds propres qui sont le nerf de la guerre. Les banques prendront de moins en moins de risque et le rôle d'Oséo semble encore bien mal appréhendé.

Plutôt bien notés par les banques, les autocaristes ont l'avantage de disposer d'autres filières que la banque pour financer leurs coûteux outils de travail (entre 300 000 et 400 000 euros l'unité). Les constructeurs y veillent.

Savoir : en 2010, le 15e Printemps de l'Autocar se déroulera en France.


Lu 4030 fois

Notez



1.Posté par DANIEL le 30/03/2009 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour
La majorité des adhérents, sont des autocaristes "artisans", qui ont d autres soucis et des objectifs, tout a fait différent, que ces "grosses pointures" qui sont plus TO, et AGV
que l autocariste, qui doit lutter chaque jour, à la recherche de nouveau chiffre d affaire, comment redynamiser le commercial, aller au devant d une nouvelle clientèle, chercher de nouveaux produits etc etc!!!!! des alliances, avec d'anciens concurrents, dans des zones géographiques, à 150 ou 200 kms......
Dans les différents thèmes, je vois.......MARCHE FRANCAIS POTENTIEL SOUS EXPLOITE !!!!!! Quel bel exemple d aller au dela des mers, pour en discuter !!!!!
Avez vous rencontré beaucoup d autocares français à Madère ,,,,????

En France, on a tout.....La beauté et la diversité des sites et paysages, la mer, la campagne, la montagne, le soleil, les traditions, la gastronomie.......Et cela aucun "gros industriels" ne nous le délocalisera !!!!! sauf peux etre les AGV, qui , devant leur client propose long ou moyen courrier, et la France.

L autocariste, se trouve actuellement en même situation, que les épiciers des années 70, c est réagir ou courber la tête pour recevoir le coup de bâton. Mais attention ce ne sera pas seul chez soi.
Clients ou fournisseurs, on vous le dit AUTOCARISTES ON A BESOIN DE VOUS !!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips