TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




Faible enneigement : "La montagne continue d’attirer"

Publication du dernier Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM


L'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM - Atout France annonce une augmentation de la fréquentation des vacanciers pendant les vacances d'hiver, atteignant un taux d'occupation de 83%. Bien que des disparités d'enneigement aient impacté certaines stations, la forte affluence des vacanciers, notamment dans les domaines nordiques et alpins, a permis de surmonter ces défis.


Rédigé par le Jeudi 7 Mars 2024

L'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM - Atout France annonce une augmentation de la fréquentation des vacanciers pendant les vacances d'hiver - Depositphotos @erix2005
L'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM - Atout France annonce une augmentation de la fréquentation des vacanciers pendant les vacances d'hiver - Depositphotos @erix2005
Alors que les vacances d'hiver touchent à leur fin dans toutes les régions, l'Observatoire National des Stations de Montagne - Atout France révèle une hausse de la fréquentation par rapport à l'année précédente.

Une dynamique qui n'était pas vraiment gagnée au regard du contexte national et météorologique dans lequel s'est inscrit les vacances de février.

Malgré des conditions d'enneigement inégales qui ont impacté la fréquentation dans certaines stations, les vacanciers ont répondu massivement présents, notamment dans de nombreux domaines nordiques et alpins.

A ces mauvaises conditions pour certaines stations, il a fallu ajouter la colère des agriculteurs.

"La demande a ralenti avec le début de la crise des agriculteurs, puis les routes bloquées ont fait office de frein sur les réservations.

La baisse a été énorme, les gens ont eu peur aussi que la situation s'envenime dans d'autres secteurs, comme la SNCF, ça donne l'impression d'un blocage possible de la France,
"nous confiait le président de Domaines skiables de France.

A lire : Neige : quel avenir pour les stations françaises ?

Un frein dans les réservations de dernières minutes qui n'a pas pénalisé le bilan des vacances de février.

Le taux d'occupation pour l'ensemble des lits atteint 83%.

ANMSM : les Pyrénées affichent une baisse de la fréquentation

L'augmentation de l'indicateur est de 3,5% par rapport à la saison 2022-2023, ce qui confirme les prévisions optimistes émises en début de février.

Bien que la fréquentation ait connu un recul au cours des deux premières semaines, une dynamique positive a permis de compenser cette baisse au cours des deux dernières semaines.

De nouveaux comportements émergent, notamment une tendance à effectuer des réservations de dernière minute (41% des sondés constatent une hausse par rapport à 32% la saison dernière) et la recherche d'activités alternatives en plus de la pratique du ski.

Malheureusement, cette année une disparité, s'est fait ressentir en fonction des massifs.

Les Alpes se démarquent avec des conditions d'enneigement favorables, enregistrant une augmentation du taux d'occupation de +5% dans les Alpes du Nord (86%) et de +3% dans les Alpes du Sud (72%).

En revanche, les Pyrénées affichent une baisse de -3% (71%).

A lire : Vacances de février : la montagne tombe de haut !

Les stations situées à des altitudes plus basses connaissent un déficit significatif de neige sur tous les massifs, en particulier dans les Vosges, le Jura et le Massif Central.

Selon le Syndicat des moniteurs de ski, les semaines du 12 février et du 4 mars ont enregistré des ventes presque équivalentes par rapport à la saison précédente. Les réservations de cours de ski ont augmenté lors des semaines du 19 février et du 26 février, atteignant un pic au cours de la semaine du 26 février.

Du côté de Nordic France, les professionnels ont réussi à s'adapter et à maintenir une offre d'activités hors neige attrayante, notamment dans le massif du Jura.

En altitude, les conditions sont bonnes pour le ski de fond et la raquette, avec des niveaux de fréquentation satisfaisants. Les récentes chutes de neige ont relancé l'activité dans le Massif Central, laissant entrevoir une fin de saison prometteuse dans les Pyrénées et les Alpes du Sud.

Enfin, selon Union Sport & Cycle, à la veille des vacances d'hiver, l'activité des magasins de sport en station affichait une avance de +6% en chiffre d'affaires par rapport à la saison 2022-2023 (+2% en vente / +9% en location).

Une clientèle pas que française

D'après Domaines Skiables de France, la fréquentation cumulée jusqu'à présent pendant les vacances d'hiver est en hausse par rapport à l'année précédente et à la moyenne pré-COVID. Cette tendance est particulièrement notable dans les domaines skiables de moyenne montagne et en haute altitude, dans les Alpes et les Pyrénées.

Ces régions connaissent une saison satisfaisante, avec une augmentation de la fréquentation des vacanciers nationaux en raison d'un bon enneigement en haute altitude et des compétences en enneigement artificiel et damage en moyenne altitude.

La hausse de la fréquentation a été stimulée par le niveau élevé de clientèles internationales tout au long de la saison (+13,4% en termes de nuitées).

Les Britanniques occupent la première position parmi les clientèles internationales dans les stations, suivis des Belges, des Néerlandais et des Suisses.

Les Espagnols se classent en cinquième position, enregistrant une augmentation de 33,3% par rapport à la saison 2022-2023. En revanche, bien que la clientèle française ait été notable, elle affiche une légère baisse cette saison.

"La montagne, même avec un peu moins de neige, continue d’attirer les vacanciers, preuve qu’elle répond aux aspirations des Français dans leur choix de destination pour les vacances d’hiver. Ces derniers viennent à la montagne pour profiter des grands espaces. Ils sont aussi nombreux à rechercher des activités alternatives à la seule pratique du ski. Il existe plus de 50 activités différentes en stations l’hiver, entre la glisse et le hors glisse !" exprime Jean-Luc BOCH, président de l’ANMSM.


Lu 1394 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Juillet 2024 - 16:08 Nice renforce son offre de navettes touristiques

Vendredi 12 Juillet 2024 - 06:26 Marseille dévoile ses nouveautés pour l’été










































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias