Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Fin des cookies tiers : "Beaucoup ne se rendent pas compte de l'urgence"

Interview de Guillaume Balloy, le directeur général Agence 79



Après avoir travaillé pour quelques grands noms du tourisme, comme Accor, Guillaume Balloy a décidé de consacrer avec son agence, un outil bien spécifique à l'univers du voyage. Travel 79 a été imaginé comme un véritable tableau de bord concurrentiel et de pilotage des campagnes marketing digital. Profitant de cette actualité, nous avons aussi fait un tour avec Guillaume Balloy, le directeur de l'Agence 79, sur l'actualité du marketing digital.


Rédigé par le Vendredi 29 Juillet 2022

Guillaume Balloy, le directeur général Agence 79, nous présente Travel 79 son nouvel outil pour les acteurs du tourisme et revient sur l'actualité digitale - Depositphotos @tarik_vision
Guillaume Balloy, le directeur général Agence 79, nous présente Travel 79 son nouvel outil pour les acteurs du tourisme et revient sur l'actualité digitale - Depositphotos @tarik_vision
TourMaG.com - Vous êtes le directeur de l'Agence 79, une agence spécialiste du conseil en stratégie média et data marketing. Tout d'abord qu'est-ce que Travel 79, votre nouvel outil ?

Guillaume Balloy :
C'est un outil d'aide à la décision, de pilotage, mais aussi d'automatisation des campagnes publicitaires digitales.

Il permet d'épauler les décideurs marketing ou digitaux, quotidiennement en donnant accès à des données de performances digitales, que nous croisons avec de la data de la concurrence.

Notre objectif est de savoir si la stratégie de prix des acteurs du tourisme a un lien avec la performance et en rapport avec la concurrence. Le benchmark dans le tourisme est très complexe, notamment pour savoir quand croiser les prix des vols ou réservations.

Nous calculons donc l'agressivité publicitaire et l'aspect concurrence tarifaire, puis la donnée business des marques, comme les taux de remplissage des compagnies aériennes par exemple.

Nous pouvons donc sortir les stratégies des acteurs du voyage.

L'outil Travel 79 a été conçu pour faire ressortir les opportunités et les zones de vigilances.

Marketing digital : "Les acteurs du voyage sont très matures sur ces sujets"

TourMaG.com - A partir de là, que se passe-t-il au niveau du marketing digital ?

Guillaume Balloy :
Tout d'abord toutes ces informations doivent aider à la prise de décision et nourrir les stratégies de marketing digital.

Surtout que l'outil permet que l'humain prenne la décision ou alors que celle-ci soit automatisée en se basant sur les flux de données. Les paramètres prennent les décisions en fonction des zones géographiques, les destinations, etc.

Les acteurs du voyage sont très matures sur ces sujets, il manque le facteur X pour gagner 5 ou 10 points de ROI. C'est ce que nous venons chercher avec des ajustements au quotidien.

Les informations sont tellement importantes, qu'un moment donné, il faut laisser faire les algorithmes.

TourMaG.com - Quelles sont les actions de marketing digital possibles grâce à Travel 79, à partir de cette prise de décision ?

Guillaume Balloy :
Nous gérons l'ensemble des leviers marketing, comme la présence sur Google, avec le SEO ou le SEA, sur les réseaux sociaux, le display, la vidéo.

La beauté de l'outil, c'est que nous pouvons proposer tout cela, même si ce n'est pas nous qui opérons par la suite.

Nous préférons faire les deux, mais nous pouvons permettre à un acteur du tourisme d'obtenir cette veille, sans bénéficier derrière de nos services. Pour cela nous devons avoir accès à quelques données de l'entreprise.

Nous nous rémunérons sur l'installation de la solution et la maintenance.

Tourisme : "Une industrie mature sur le marketing digital"

TourMaG.com - Quels clients ciblez-vous ?

Guillaume Balloy :
La première cible étant tous les acteurs qui vendent du voyage, donc aussi bien les compagnies aériennes, les loueurs de voitures, les hôteliers. C'est notre coeur de cible.

Nous travaillons avec le Club Med depuis de nombreuses années, puis nous avons la volonté d'aller chercher des acteurs du voyage. Après des échanges avec la marque au Trident et de par ma connaissance du marché, nous avons observé qu'il y avait un manque à ce niveau.

Il y a un réel besoin dans ce secteur de comprendre les nouveaux usages et envies, notamment des voyageurs.

Nous avons déjà des échanges avec des acteurs de l'industrie sur l'outil.

TourMaG.com - Le secteur est plutôt mature sur les questions de marketing digital ?

Guillaume Balloy :
Très mature, c'est aussi pour ça que nous voulons développer notre présence.

De nombreux acteurs ne vivent que du digital, du moins en partie. Durant deux ans, ils n'ont pas pu vraiment communiquer. C'est une industrie intellectuellement passionnante.

Ils sont comparables aux acteurs du retail, avec une énorme dépendance au digital durant tout le tunnel de vente et un besoin de data. Les directions marketing du tourisme et du retail devraient plus échanger ensemble, pour tirer profit les uns des autres.

Il faut se préparer à la raréfaction des cookies !

Travel 79 se veut être le tableau de bord du marketing digital dans le tourisme - DR
Travel 79 se veut être le tableau de bord du marketing digital dans le tourisme - DR
TourMaG.com - Par le passé le tourisme était plutôt en retard sur la data. Où est-il ?

Guillaume Balloy :
Comme tout le monde, il y a eu un temps de latence, sur la façon de traiter les données CRM.

A cela vous ajoutez les problématiques liées au RGPD. J'ai l'impression que l'industrie a rattrapé une partie de son retard, car elle est hyper dépendante de la data.

TourMaG.com - Internet est devenu une jungle. Est-il encore possible pour une petite marque de se positionner et d'exister ?

Guillaume Balloy :
Bien sûr je vais vous prendre un exemple qui n'est pas un client, à savoir Mano Mano.

C'était un petit acteur du retail il y a encore quelques années. Pour devenir un géant, il a travaillé sur deux aspects : créant une marketplace qui est devenue progressivement un énorme catalogue, puis ils sont devenus des experts sur Google Shooping, un sujet de flux produit.

Pour cela, il faut des capacités de data engineer. C'est possible, il y a encore des choses à faire.

TourMaG.com - Quelles sont les nouvelles problématiques pour les acteurs du digital ?

Guillaume Balloy :
Il faut préparer l'avenir avec la disparition des cookies tiers et moins de cookies d'une façon générale.

Dès maintenant, il devient indispensable de ne plus mesurer sa performance via ces outils. Tous ceux qui ne le font pas maintenant, ils vont avoir un retard important.

La mesure en server to server implique un écart par rapport à celles faites avec les cookies, il faut donc un historique. Il est indispensable d'être toujours en action et anticiper.

Fin des cookies tiers : beaucoup ne se rendent pas compte de l'importance de cette annonce !

TourMaG.com - L'Europe ne pénalise-t-elle pas trop les acteurs du digital ?

Guillaume Balloy :
Le bon côté dans toutes ces nouvelles règles, c'est que nous étions dans un flou artistique sur les données et la façon de les récupérer.

Au niveau du RGPD et de la CNIL, ce sont des bonnes choses. Après en pratique, il y a des améliorations à faire, comme le faire de valider à chaque fois le consentement.

Concernant les cookies tiers,. ce n'est pas vraiment nouveau, car c'est déjà le monde du marketing des apps. Il fonctionne sans cookies, le monde digital sera un peu sur ce modèle.

Alors l'exploitation de ses données à soi, celles CRM, doivent être exploitées au maximum de ses capacités. C'est un travail énorme et primordial à faire.

TourMaG.com - Pour ceux qui n'ont pas anticipé la fin des cookies tiers en 2023, vont-ils devenir aveugle dans l'univers digital ?

Guillaume Balloy :
Ils vont surtout mesurer moins de choses, puis ils ne seront pas si les dispositifs marketing fonctionneront ou pas.

En terme de performance, ça deviendra Madame Irma. Encore beaucoup d'annonceurs ne se rendent pas compte de l'urgence et l'importance de la chose.

Sans avoir d'historique, sur le même modèle, il sera compliqué de comparer et tirer des conclusions. J'ai l'impression que ce n'est pas vraiment prioritaire pour les marques, alors que c'est capital.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 2411 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Juillet 2022 - 23:45 Piratages : des sites internet du tourisme visés...







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias