TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Flandres : 30 millions d'euros pour relancer le tourisme en 2021

une avance de 200 000 euros remboursable en partie seulement



Afin de favoriser la relance du secteur, le gouvernement flamand a mis en place le Programme de Stimulation. L'enveloppe de soutien de ce dernier s'élève à 30 millions d'euros.Son but est d'aider les entreprises touristiques (en mettant l'accent sur l'hébergement et les attractions touristiques) à se remettre sur pied. Concrètement, le secteur du tourisme bénéficie d'une plus grande marge de manœuvre pour réaliser les investissements nécessaires au maintien de sa position concurrentielle et pour pouvoir redémarrer avec succès.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 1 Mars 2021

Anvers : The port house-cep
Anvers : The port house-cep
Cette initiative cruciale devra donner au secteur du tourisme un plus grand répit et permettre de réaliser des investissements indispensables à son redémarrage.

Seule une partie du montant de l'aide doit être remboursée - et ce dans un délai de cinq ans. En collaboration avec l'Agence flamande pour l'innovation et l'entreprise (VLAIO), VISITFLANDERS évaluera les dossiers soumis.

Après une année désastreuse, le tourisme en Flandre pourra prudemment se remettre sur pied en 2021.

Toutefois, une reprise complète du secteur du tourisme n'est prévue que dans 4 à 5 ans. D'ici là, il sera difficile pour les entreprises concernées de reconstituer leurs réserves de capital, sans parler des investissements nécessaires à un redémarrage réussi et en douceur.

Afin de soutenir le secteur, le ministre flamand du Tourisme Zuhal Demir, par l'intermédiaire de VISITFLANDERS (Toerisme Vlaanderen), introduit cette nouvelle mesure de soutien en 2021 : la bouée de sauvetage de 30 millions d'euros.

5 ans pour rembourser 75 % du montant

Elle permettra aux entrepreneurs du secteur du tourisme d'introduire des demandes jusqu'à 200 000 euros, que le gouvernement flamand avancera.

Les entreprises ordinaires devront rembourser 75 % du montant. Ils ont cinq ans pour le faire. Les entrepreneurs qui ont déjà réalisé des investissements depuis le premier lockown peuvent également demander une aide. L'Agence flamande pour l'innovation, l'entreprise (VLAIO) et VISITFLANDERS évalueront les demandes soumises.

En raison de la crise de la corona, les attentes des visiteurs ont changé. Les entreprises touristiques devront investir pour rester attractives pour les touristes nationaux et étrangers dans le monde post-covid.

Le tourisme social en Flandre a également été durement touché ces derniers mois. Un dispositif encore plus attractif est donc en place pour les entreprises actives dans le tourisme social et le tourisme des jeunes. Ils ne doivent rembourser que 60 % du préfinancement de la Flandre.

Les provinces ou les villes qui souhaitent apporter un plus aux entrepreneurs du tourisme peuvent se joindre à l'initiative.

Lu 976 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance