TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


"Fragiles et vulnérables", les compagnies françaises appellent l'Etat à l'aide

Un redémarrage encore trop incertain sur les Dom-Tom



Lors d'un état des lieux du secteur aérien français donné lundi 25 octobre au siège de la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam), les dirigeants des grandes compagnies du pays s’estiment encore trop fragilisés par la crise et appellent l’Etat à renforcer ses aides.


Rédigé par le Lundi 25 Octobre 2021

De gauche à droite : Marc Rochet, Directeur général Air Caraïbes - Pascal de Izaguirre, Président-directeur général Corsair International - Anne Rigail, Directrice générale Air France - Alain Battisti, Président de la FNAM - Laurent Timsit, Délégué Général de la FNAM. © Fnam
De gauche à droite : Marc Rochet, Directeur général Air Caraïbes - Pascal de Izaguirre, Président-directeur général Corsair International - Anne Rigail, Directrice générale Air France - Alain Battisti, Président de la FNAM - Laurent Timsit, Délégué Général de la FNAM. © Fnam
« Pas encore rétabli », « toujours dans l’ornière », « fragile et vulnérable » : l’optimisme n’est pas encore de mise chez les dirigeants du secteur aérien français.

Réunis lundi 25 octobre sous la bannière de la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam, les patrons des grands transporteurs aériens du pays font état d’une situation qui reste toujours très difficile pour le secteur en ce début d’automne, et appellent les pouvoirs publics à poursuivre leur soutien.

« Le redémarrage est beaucoup plus lent que ce qu’on avait imaginé en début de crise », déplore Anne Rigail, directrice générale d’Air France. Du 1er janvier au 30 septembre 2021, le trafic total des passagers en France s’établit à 35% des niveaux de 2019 (44,7 millions vs 138,5 en 2019).

« Quel secteur peut survivre avec seulement 35% d’activité ? Nous faisons toujours face à une descente aux enfers », commente Alain Battisti, à la tête de la Fnam.

JE SOUTIENS TOURMAG.COM ET JE M’ABONNE

Abonnez-vous pour préserver l’indépendance de l’information et produire un contenu toujours plus qualitatif et à valeur ajoutée.
JE SOUTIENS TOURMAG.COM ET JE M’ABONNE (Cliquer ici)

I subscribe to preserve the independence of the information and produce a content always more qualitative and added value
I SUPPORT TOURMAG.COM AND I SUBSCRIBE (Click here)

De nouvelles demandes d’aides

« L’Etat a, logiquement, beaucoup œuvré pour nous aider à survivre. Ce serait dommage de tout sacrifier aujourd’hui par une politique trop peu ambitieuse pour l’aérien alors que le besoin demeure et la reprise sera progressive », poursuit-il.

Concrètement, les compagnies demandent une adaptation de l’Activité partielle longue durée (AP et APLD) et du dispositif dit « coûts fixes » aux spécificités de l’aérien, mais aussi la mise en place d’un fonds dit « fermeture » et d’un échéancier de remboursement des cotisations sociales et des Prêts garantis par l’Etat (PGE).

Grand classique de l’avant crise sanitaire, les hausses de taxes et redevances pesant sur le secteur sont aussi pointées du doigt, des hausses qualifiées « d’exubérantes » et « d’insupportables économiquement ».

L’idée avancée étant celle d’une sortie de crise collective entre les différents acteurs : Fnam, DGAC, aéroports.

« Si chaque maillon de la chaine de valeur de l’aérien ne met en avant que ses intérêts particuliers sans prendre en compte celles des autres, la crise va se poursuivre », assure Pascal de Izaguirre, à la tête de Corsair.

Les Dom-Tom inquiètent

Si les réservations pour les mois à venir semblent s’orienter dans la bonne direction, plusieurs points continuent dans les faits d’inquiéter les compagnies aériennes : fermetures de certains marchés (Asie et partiellement l’Afrique), reprise lente des voyages d’affaires (principal créateur de valeur du secteur)…

Enjeu essentiel de la fin d’année, le trafic vers les départements et territoires d’Outre-Mer continue aussi d’inquiéter, après 4 « stop and go » depuis mars 2020 extrêmement difficiles à subir pour les transporteurs.

Après avoir atteint 93% des niveaux de 2019 en juillet 2021, les niveaux de trafic entre Dom-Tom et métropole s’établissent actuellement autour de 69%.

En cause : des situations locales préoccupantes, des taux de vaccination freinant la reprise, et des mesures sanitaires trop difficilement lisibles. « On constate des frémissements, avec quand même beaucoup de fragilité, beaucoup de réservations de dernière minute », constate Marc Rochet chez Air Caraïbes.

« Cela rend plus que jamais nécessaires la poursuite des efforts de notre part comme de celle de l’Etat, en matière de clarté et de soutien pour nos compagnies », conclut-il.

Lire aussi :
- Destination 2050 : La FNAM soutient pleinement l'initiative de "décarbonation" du transport aérien
- Aérien : "Nous craignons un été 2021 moins bon qu'en 2020" affirme Alain Battisti (FNAM)
- FNAM : Laurent Timsit, nouveau délégué général

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2235 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par xenon24 le 25/10/2021 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu’il faille revoir les modalités de remboursement des prêts accordés par l’état et envisager des reports, pourquoi pas ? Mais un « quoi qu’il en coute » pour sauver certaines compagnies chroniquement déficitaires depuis des décennies ? L’argent des contribuables n’y est pas! Il faut stopper cette gabegie d’état providence et laisser les régions subventionner elles-mêmes ce que seules elles pourraient considérer comme vecteurs économiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias