Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Destination 2050 : La FNAM soutient pleinement l'initiative de "décarbonation" du transport aérien

Destination 2050 a été lancée par des représentants européens de l'industrie aéronautique



L'aérien a bien compris que pour durer, l'industrie devra prendre un important virage pour assurer sa durabilité. Alors que l'UNCAF demande au gouvernement d'instaurer un tarif réglementé de l'aérien, la FNAM soutient les mesures de Destination 2050 sur la décarbonation du transport aérien européen.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 16 Février 2021

Destination 2050 a été lancée par des représentants européens de l'industrie aéronautique - DR
Destination 2050 a été lancée par des représentants européens de l'industrie aéronautique - DR
C'est la guerre des communiqués, en ce début de semaine, pour savoir qui sortira le meilleur argument pour rendre durable le ciel français.

Après l'UNCAF et ses tarifs réglementés par l'Etat, avec un aller-retour dans l'espace aérien national vendu au minimum 350 euros, c'est à la FNAM de communiquer.

La Fédération Nationale de l’Aviation Marchande a pris le parti d'être moins radicale, en suivant notamment les recommandations de l'étude "Destination 2050".

Celle-ci a été lancée par des représentants européens des compagnies aériennes, des constructeurs aérospatiaux, des aéroports et des prestataires de services de navigation aérienne.

Le rapport montre comment une combinaison de quatre mesures clés pourrait permettre de réduire considérablement les émissions de CO2 conformément aux objectifs climatiques de l'Union Européenne.

L'objectif étant d'atteindre des émissions nettes de CO2 nulles d'ici 2050.

Parmi les mesures, nous retrouvons...l'innovation. Les améliorations des technologies des aéronefs et des moteurs pourraient réduire les émissions de 37%. La neutralité passera aussi par l'utilisation de carburants d'aviation durables (SAF) permettant de réduire les émissions de 34%, mais aussi la mise en œuvre de mesures économiques pourrait réduire les émissions de 8%.

Pour finir, une meilleure gestion du trafic aérien (ATM) et des opérations aériennes pourrait réduire les émissions de 6%.

Ce nouveau rapport indépendant, réalisé par le consortium néerlandais NLR / SEO, fournit une vision et une voie pour atteindre les émissions nettes de CO2 nulles d'ici 2050, tout en appelant à une action décisive de la part des gouvernements et de l'industrie.

Nous sommes loin de la réduction des vols et la destruction des low cost voulus par l'UNCAF...

Lu 1277 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias