TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

France Montagnes : "Nous sommes prudents mais confiants pour les vacances de fin d'année"

les réservations de dernière minute seront déterminantes



Malgré le re-confinement et un manque de visibilité sur les prochaines semaines, les stations de montagne veulent croire aux vacances de fin d'année. Jean-Marc Silva, Directeur général de France Montagnes se veut confiant : "nous nous préparons pour accueillir les clients dès que les feux seront au vert".


Rédigé par le Lundi 2 Novembre 2020

Malgré la déclaration d'Olivier Véran, Ministre de la santé : « Noël ne sera pas une fête normale cette année », les stations de montagne veulent croire aux fêtes de fin d'année.

Confinement oblige certaines stations telles que Val d'Isère ont reporté leur week-end d'ouverture initialement prévu les 28 et 29 novembre 2020. Idem pour Tignes et son glacier qui a dû écourter son ouverture : "Le domaine skiable de Tignes, qui avait ouvert le 17 octobre dernier, fermera donc ses portes dès demain soir (vendredi 30 octobre 2020 ndlr) et jusqu’au 1er décembre a minima. Nous étions prêts le 17 octobre pour accueillir les passionnés de ski… nous le serons à nouveau dès que le contexte sera favorable !", expliquait la station dans une publication sur Instagram.

Pour autant, les stations poursuivent leurs efforts pour préparer leur domaine skiable, à l'image de l'Alpe d'Huez : "Nous continuerons, dans les jours et les semaines à venir, à préparer notre domaine skiable afin que la station puisse ouvrir ses portes dès le 5 décembre comme prévu initialement".

Et c'est aussi ce message que souhaite faire passe France Montagnes par la voix de son directeur général Jean-Marc Silva : "Nous continuons à nous préparer pour pouvoir accueillir les clients dans les meilleures conditions et dans le respect des protocoles sanitaires, à la fin du confinement dès que nous aurons le feu vert. Le tour de vis actuel permettra j'en suis sur de pouvoir passer les vacances de fin d'année à la montagne".

Dans un communiqué Jean-Luc Boch, Président de France Montagnes et de l’ANMSM (Association Nationale des Maires de Stations de Montagne). ajoute : "Face à ce second confinement et une situation qui évolue quotidiennement, nous travaillons sur la base de la connaissance de nos clients, de l’expérience de la gestion du parcours client et de la parfaite maitrise de nos territoires pour pouvoir ouvrir l’ensemble des stations de ski françaises. Nous pouvons assurer que l’ensemble des acteurs et forces économiques qui compose les stations de ski françaises poursuivent la préparation de la saison. Nous allons travailler dans les prochaines semaines avec le gouvernement pour permettre dès que ce sera possible le meilleur accueil de nos clients".

Attirer de nouveaux clients

Pour inciter les réservations, les hébergeurs mais aussi les stations ont mis en place des offres flexible avec des annulations parfois jusqu'au dernier moment. "Ce qui est important c'est que les futurs clients puissent réserver dès maintenant, même si nous savons déjà que tout se jouera en dernière minute, " ajoute le directeur général de France Montagnes.

C'est pourquoi la campagne TV lancée en partenariat avec Atout France se poursuit : "Cette opération permet de planter les graines pour les futures vacances"

Si les réservations d’hébergements marchands en stations de montagne étaient en retrait de -26% au 9 octobre 2020, Jean-Marc Silva espère pouvoir attirer une nouvelle clientèle : "Même si l'enneigement joue pas mal sur les séquences de réservations, cette année la montagne a vraiment un rôle à jouer. Elle peut intéresser les Français qui avaient l'habitude de partir loin, les clients des agences de voyages où ceux qui partaient dans de grandes métropoles"

Cet été, selon les chiffres de France Montagnes, 1/3 des visiteurs étaient des nouveaux clients. Si une bonne nouvelle venait à se profiler pour les fêtes, reste un défi de taille : compenser l'absence des clientèles étrangères qui représentent 28% de la fréquentation totale, avec de fortes disparités selon les massifs : "la fréquentation étrangère peut monter jusqu'à 75% pour certaines stations. Si les réservations des Belges et des Français sont en retard, les Néerlandais sont attentistes et les Britanniques totalement bloqués."

C'est ainsi que les stations avancement prudemment mais confiantes. "Le propre du montagnard est de s'adapter, nous saurons une nouvelle fois le faire, avec l'expérience en plus de la saison été" lance Jean-Marc Silva.

Rendez-vous le 1er décembre, pour savoir si oui ou non le début de la saison hiver en montagne pourra bel et bien débuter !

Lu 4864 fois

Notez







































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance