TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Grève : moins 25% de vols à Paris-CDG, jeudi 9 juin 2022 !

La DGAC a demandé aux compagnies de réduire les vols, en raison de la grève du jeudi 9 juin 2022



La CGT a appelé à une grève unitaire "contre la précarisation" de l'emploi à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Le mouvement social est prévu ce jeudi 9 juin 2022, mais d'ores et déjà des retards sont attendus, ce mercredi 8 juin 2022. La DGAC a demandé aux compagnies de réduire de 25% leurs programmes de vol, de et vers CDG, pour la journée de demain.


Rédigé par le Mercredi 8 Juin 2022

Grève : la DGAC a demandé aux compagnies de réduire les vols, ce jeudi 9 juin 2022 , le programme court et moyen-courrier d'Air France impacté - DR
Grève : la DGAC a demandé aux compagnies de réduire les vols, ce jeudi 9 juin 2022 , le programme court et moyen-courrier d'Air France impacté - DR
Nous vous l'avions annoncé, l'été sera chaud dans les aéroports français et bien le printemps ne dérogera pas à la règle.

La CGT de l'aéroport de Roissy-Charle de Gaulle appelle à une "grève unitaire", ce jeudi 9 juin 2022.

Un mouvement social visant à dénoncer la précarisation des salariés.

"La stratégie des appels d’offres et des reprises de marché a permis de raboter nos salaires et nos droits sociaux," dénonce Kamel Brahmi, le secrétaire général de l’UD 93 CGT.

Alors que la reprise de l'activité est forte dans les aéroports français, "le patronat ferme la porte à de sérieuses négociations salariales et continue d’abaisser systématiquement le coût du travail et de privilégier les profits et les dividendes versés aux actionnaires."

Pour le syndicat, il n'est pas possible de continuer ainsi et préfère entrer en bras de fer avec la direction de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle (CDG).

Par conséquent, dès ce mercredi 8 juin 2022, des perturbations sont à attendre dans le ciel français et sur la plateforme de CDG.

Grève du 9 juin : des annulations chez Air France

Air France a adressé un message aux agences de voyages et professionnels du tourisme, ce mercredi matin.

"En raison d'un mouvement social les 8 et 9 Juin 2022 de certains prestataires dans les aéroports français, dont Roissy Charles De Gaulle (CDG) et Orly (ORY), des perturbations sont possibles sur nos vols au départ de la France métropolitaine," est-il rapporté.

La compagnie nationale que nous avons contactée, nous confirme des retards pour cette seule journée, mais la totalité des vols est assurée.

A lire : Aérien : pourquoi l'été sera chaotique dans les aéroports français

Par contre, jeudi 9 juin 2022 (jour de grève) des perturbations plus importantes sont à attendre.

"Pour demain, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs vols.

Concrètement pour demain, nous annulerons des lignes court et moyen-courriers, pour répondre aux demandes de l'instance chargée de superviser la sécurité aérienne,
" nous explique un porte-parole d'Air France.

Le transporteur a mis en place des mesures commerciales pour permettre aux clients de reporter leurs voyages sans frais. Les passagers concernés par une annulation seront contactés prochainement.

La DGAC a demandé aux compagnies de réduire leurs programmes de 25% le 9 juin 2022

La DGAC que nous avons contactée, nous a précisé les conséquences de la grève du 9 juin 2022.

"Nous parlons d'un mouvement qui touche le personnel aéroportuaire d'ADP et donc pas les agents de la DGAC," a tenu à nous préciser l'administration.

Pour anticiper une situation d'engorgement d'aéroport et limiter les perturbations du trafic, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 25% les programmes de vols des compagnies aériennes.

"Cette instruction concerne les arrivées et départs de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, de 7h à 14H. Cette demande faite aux transporteurs ne concerne que cet unique aéroport, il n'y a pas d'autre consigne, pour les aéroports français ou parisiens."

La grève du 9 juin 2022 ne devrait pas déborder ou apporter d'autres perturbations pour la journée suivante.

Pour éviter l'engorgement dans les files d'attente à l'embarquement, ADP conseille aux passagers d'anticiper leurs venus aux plateformes.

"Des temps d’attente rallongés sont à prévoir aux points de contrôle de CDG et d'Orly," précise, le compte Twitter de Paris Aéroport.

Ainsi, il est fortement conseillé de prévoir une arrivée : 2h avant un vol moyen-courrier et 3h avant un vol long-courrier.



Lu 5913 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias