TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Guadeloupe : les élus exigent la suppression totale des restrictions à l’archipel

ouverture des résa le 22 juin ?



Suite à la suppression des restrictions sanitaires en Corse, députés, élus, institutionnels et socio-professionnels de la Guadeloupe ont signé une motion demandant expressément aux Pouvoirs publics de mettre fin aux restrictions en cours empêchant le démarrage de la saison touristique dans le département d’Outre-mer.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 4 Juin 2020

Une partie des signataires de la pétition
Une partie des signataires de la pétition
Les motifs impérieux auxquels sont soumis les déplacements vers et au départ des Iles de Guadeloupe, la nécessité de redémarrer une économie touristique au bord de l’effondrement, ont triomphé des craintes émises par certains concernant le risque de contagion par le coronavirus.

"Nous sommes dotés de moyens de dépistage qui permettent de répondre à l’arrivée des visiteurs sur le territoire.

Par ailleurs, face aux annonces d’ouverture d’Antigua, Aruba et Sainte-Lucie, il est grand temps pour les Antilles françaises de se mettre en ordre de marche.

En effet, toutes les conditions sont réunies pour le redémarrage de la Martinique, Saint Martin, St Barthélemy et de la Guadeloupe, iles toutes classées « Vert » depuis le déconfinement.

Permettre aux Français de réserver leur séjour à compter du 22 juin

Voilà pourquoi les signataires demandent expressément au Gouvernement à compter du 22 juin prochain, date du 3e plan de déconfinement, la levée immédiate de l’obligation de motiver son déplacement pour motif impérieux (désormais étendu à tout le pays y compris la Corse),

la suppression de la mise en quatorzaine,

la mise en place d’un test obligatoire, la prise de température avant le départ et un test obligatoire à J+8 pour tout passager qui se rendra en Guadeloupe.

Figure aussi dans cette demande l’arrêt du contingentement de vols aériens et de sièges dans les avions et d’annoncer sans tarder ce dispositif permettant aux Français de réserver leur séjour à compter du 22 juin.

Cette pétition va probablement enfoncer le clou et ouvrir la voie aux hommes politiques, encore timorés, afin permettre l'ouverture de la Martinique, de la Polynésie et de l'Ile de la Réunion.

Lu 6895 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance