TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



IFTM Top Resa 2018 a été "Un très bon millésime", selon Frédéric Lorin, directeur du salon

Des rencontres très qualifiées



L'édition 2018 est terminée. A l'heure où les exposants pliaient bagage, nous avons souhaiter connaître leur sentiment, avant d'avoir les premiers chiffres officiels.


Rédigé par le Dimanche 30 Septembre 2018

Frédéric Lorin, directeur du salon IFTM Top Resa pose fièrement sur le stand de l'hôtel cap pirate du cap d'agde - crédit photo : TourMaG.com J.P
Frédéric Lorin, directeur du salon IFTM Top Resa pose fièrement sur le stand de l'hôtel cap pirate du cap d'agde - crédit photo : TourMaG.com J.P
Clap de fin pour l'IFTM Top Resa 2018.

"L'année 2018 est un très bon millésime se félicite Frédéric Lorin, directeur du salon IFTM Top Résa.

Nous avons connu une forte hausse des visiteurs par rapport à 2017, qui était déjà en hausse par rapport à 2016".

Mis à part un vendredi qui a un statut un peu différent des autres jours, le salon n'a pas désempli : un mardi et un jeudi très bons, et un mercredi que Frédéric Lorin juge "excellentissime".

Tout va donc très bien et dans les allées, les exposants sont eux aussi très satisfaits.

Une belle affluence

Pour Patrice Arezina, directeur des ventes chez Visiteurs, "le bilan est très bon.

Il n'y a pas eu de relâche du mardi au jeudi. On a vu beaucoup de monde, des partenaires, des agents de voyages, des réceptifs, des compagnies aériennes, on a noué des contacts, on en a consolidé d'autres.

Nous avons eu une très bonne fréquentation et des journées très denses !"


Même son de cloche chez FTI. "C'est le prolongement de l’opérationnel explique Franck Gomes, directeur groupe chez FTI.

"Nous avions beaucoup de monde à voir, parce que nous développons notre cellule groupe, et il y a eu une excellente affluence.

Nous attendions des CE, ils ne sont presque pas passés, en revanche nous avons rencontré des agences groupistes et des autocaristes, des compagnies aériennes... C'est l'endroit idéal pour nouer des contacts intéressants : tout le monde est dans une démarche de recherche de partenaires".


Dans le village des TO, le constat est général.

Chez Plus Belle l'Europe, c'est la 3e année de présence et c'est l'année de la reconnaissance. Malgré des regrets quant à l'orientation difficile "on se perd, il n'y a pas d'indication, c'est compliqué", le bilan est très bon et les contacts positifs.

Pour Stéphane Michaut, directeur commercial, ce qui prime c'est le sentiment d'un travail qui porte ses fruits pour son service, qui souffle sa première bougie

Au delà de l'affluence, chacun se félicite de la qualité des rendez-vous comme le fait François le Verre, délégué commercial Grand Ouest pour Amerigo.

"Nous avons une bonne image, et nous avons vu beaucoup de gens qui viennent parce qu'ils ont envie de travailler avec nous notamment sur le GIR. C'était productif et ça nous promet une période post-salon bien dense !"

La SNCF était représentée cette année par un énorme stand dédié à inOUI, et un second, au club Affaires, venu mettre en avant son offre spécifique pour les PME.

Sur le premier stand, à Top Resa avant tout pour travailler son image et présenter ses nouveautés, comme le second, plus tourné vers une prospection commerciale, les résultats ont été au rendez-vous et le visitorat, venu en nombre, était très qualifié.

Un qualificatif qu'on retrouve d'un stand à un autre : des visites qui tendent à être plus concretes, avec peu de passages "en touriste".

A l'étage, "on était au calme..."

C'est d'autant plus vrai à l'étage... Car "pour venir nous voir, il fallait vraiment être motivé !" s'amuse un exposant.

Et d'ajouter : "Moi même je me suis perdu en retournant à mon stand c'est dire"

Cette année l'IFTM était répartis sur deux niveaux et les exposants de la tech zone, installée à l'étage, n'ont pas toujours ressenti l'affluence décrite "en bas".

"Le premier jour, c'était désertique" déplore une exposante, avant d'ajouter que le flux est arrivé dès le lendemain et en puissance jeudi.

C'était le cas chez Amadeus, qui selon Frédéric Lorin "a su capitaliser sur la tech zone et se positionner fortement".

Pour Anass Samel, ingénieur commercial chez Amadeus Gestour, le salon a commencé difficilement : "Le premier jour, certains clients nous appelaient parce qu'ils pensaient qu'on n'étaient pas présents sur le salon, d'autres nous demandaient de venir les chercher parce qu'ils ne nous trouvaient pas..."

Mais dès le lendemain, la clientèle est arrivée, et plutôt très qualifiée, avec beaucoup de passage, à la fois pour prospecter et pour se renseigner et comprendre les nouvelles normes et réglementations.

Tout le monde n'a pas eu autant de chance.

"On était au calme" résume, mi figue-mi raison Emmanuel Bourgeat, directeur général de Travelport.

Installée en face du village digital pour profiter de l'affluence qui en 2017 n'avait pas cessée, l'entreprise a été refroidie : la zone est restée presque vide pendant tout le salon.

"Ceux qui nous cherchaient ont mis un bon quart d'heure à nous trouver" souligne l'équipe, pourtant positive sur la qualité des visiteurs qui pour le coup venaient parce qu'ils avaient vraiment envie de les rencontrer.

Même sentiment chez Sabre. "Je comprend les contraintes d'espace mais nous ne sommes pas très contents regrette Dimitri Tsygalnitzky, le responsable France de Sabre. On était dans notre petite bulle en haut, le tout était mal agencé... C'était un peu pénible de ne pas voir ce qu'il se passe.

Mais au moins
ajoute-t-il, ça a le mérite de filtrer les passages, et de permettre des rencontres très qualifiées"

La Tech Zone, une première

Des critiques que Frédéric Lorin balaie. "Il y a des raisons techniques, on ne peut pas mettre tout le monde sur un niveau mais c'est un bon signe, ça veut dire que le salon se porte bien et s'agrandit.

Nous avons fait le choix de créer une véritable tech zone dédiée, c'est la première fois qu'on met l'accent de cette manière sur le digital"
.

Outre la nouvelle Tech Zone, cet IFTM Top Resa 2018 aura été l'occasion de plusieurs "premières", qui semblent avoir toutes été couronnées de succès.

La Travel Agent Cup junior a "très bien fonctionné. Elle est dans la droite ligne de ce que nous souhaitons faire avec le salon : accompagner le marché et pour cela quoi de mieux que mettre en avant les jeunes" ajoute Frédéric Lorin.

Un événement qui prenait place dans la toute nouvelle Arena Allianz Travel, qui n'a selon lui "recueilli que des suffrages positifs".

Autre nouveauté, l'Indonésie était pays à l'honneur. "Cela leur a donné une grande visibilité, ils étaient très contents" se satisfait Frédéric Lorin, en souhaitant voir le concept de pays à l'honneur perdurer dans le temps.

Une satisfecit général pour un salon qui, selon Patrice Arezina, reste "un rendez-vous incontournable et le top départ d'une saison 2019/2020 qui s'annonce très bien. C'est un point de passage indispensable pour le business : rendez-vous en 2019 !"

Juliette Pic Publié par Juliette Pic Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Juliette Pic
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1311 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

');

PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips