TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Il y a 500 ans... Léonard de Vinci s’installait au Clos Lucé à Amboise

Le visiteur teste lui-même les utopies du maître



1516-2016 : il y a cinq siècles, Léonard de Vinci posait ses malles au château Clos Lucé, à l’invitation de François Ier. Âgé de 65 ans - âge considérable pour l’époque - le maître sait qu’il s’installe dans sa dernière demeure, où il vivra ses trois dernières années. Visite des lieux restaurés.


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Mercredi 5 Octobre 2016

Cet univers de création, on le retrouve dans le Parc Leonardo da Vinci, à travers un parcours thématique d’une vingtaine de reproductions géantes des plans et d’une quarantaine de toiles translucides installées dans les arbres d’un parc grandiose © Léonard de Serres
Cet univers de création, on le retrouve dans le Parc Leonardo da Vinci, à travers un parcours thématique d’une vingtaine de reproductions géantes des plans et d’une quarantaine de toiles translucides installées dans les arbres d’un parc grandiose © Léonard de Serres
C’est à l’automne 1516 que le roi François Ier accueille Léonard de Vinci à Cloux (aujourd’hui Clos Lucé) à Amboise.

« Ici, Léonard, tu seras libre de rêver, de penser, de travailler ».

Après une difficile traversée des Alpes, à dos de mulet, le génie italien s’installe, accompagné de quelques fidèles, dont Francesco Melzi et Batista de Vilanis. Dans ses bagages, il a emporté La Joconde et les dessins de ses projets visionnaires.

Mêlant tuffeau et brique, le castel de charme a été bâti vers 1470, à Amboise, par Etienne Leloup, maître d’hôtel de Louis XI.

Acheté par Charles VIII, qui y fit construire un oratoire pour son épouse Anne de Bretagne, il fut ensuite occupé par François Ier, enfant, avec sa mère. Il a été restauré au XIXe siècle.

C’est en 1854 que la famille Saint Bris devient propriétaire du Clos Lucé. Un siècle après, en 1954, Hubert et Agnès Saint Bris ouvrent au public ce monument historique privé.

360 000 visiteurs par an

Le site rend hommage au génie universel, dans un décor recréé le plus fidèlement : atelier de peinture, bibliothèque, bureau, parties privées © Léonard de Serres
Le site rend hommage au génie universel, dans un décor recréé le plus fidèlement : atelier de peinture, bibliothèque, bureau, parties privées © Léonard de Serres
De 1979 à 1991, la fréquentation passe de 40 000 à 80 000. La progression sera exponentielle.

En 2015, ce sont 360 000 visiteurs (tant en individuels qu’en groupes) qui sont venus sur les lieux.

Le site rend hommage au génie universel, dans un décor recréé le plus fidèlement : atelier de peinture, bibliothèque, bureau, parties privées.

Les ateliers de Léonard sont la touche finale du chantier de restauration. Au rez-de-chaussée du bâtiment, ces trois pièces - fermées au public jusqu’à présent - ont pour but de conduire le visiteur dans l’ambiance de travail de l’époque. L’ombre et la lumière, fil conducteur du maître, nous guide, de l’aurore jusqu’au couchant, à travers une journée de travail.

Dans chaque espace, les décors sont reconstitués avec minutie et fidélité. Les fresques murales sont repeintes avec les piments utilisés à la Renaissance, le mobilier est fabriqué selon les plans d’époque, les vitraux jouent sur le clair-obscur, cher au maître.

Dans la bibliothèque on retrouve, ça et là, astrolabe, mappemonde, herbier, squelettes, autant de témoins de l’universalité du génie de Léonard de Vinci.

Dans son cabinet de travail se dresse les projets de ponts, de villes étudiés pour le roi.

Egalement dans le château, une exposition temporaire, « Du Clos Lucé au Louvre, les trois chefs-d'oeuvre de Léonard de Vinci », présente des œuvres majeures jusqu’au 15 novembre 2016 : La Vierge, L’enfant Jésus et Sainte Anne, Saint Jean-Baptiste et la Joconde.

La présentation analyse les travaux du centre de recherche et de restauration des musées de France. Et, pour la première fois en France, on voit une toile de La Joconde nue, toile attribuée à Salai, disciple de Léonard de Vinci.

Avec cinq siècles d’avance, les rêves de Léonard

La chambre de Léonard de Vinci © Léonard de Serres
La chambre de Léonard de Vinci © Léonard de Serres
Le musée des fabuleuses machines occupe tout le sous-sol. On y trouve pèle-mêle la maquette du char d’assaut, de la mitrailleuse à tir en éventail, du bateau à aube, du pont tournant, de l’hélicoptère, du parachute…

Ces pièces ont été réalisées par IBM d’après les plans du maître imaginés il y a cinq siècles.

Cet univers de création, on le retrouve dans le Parc Leonardo da Vinci, à travers un parcours thématique d’une vingtaine de reproductions géantes des plans et d’une quarantaine de toiles translucides installées dans les arbres d’un parc grandiose.

Ces maquettes constituent un musée et donnent une idée de son génie universel : mathématicien, ingénieur civil et militaire, architecte, urbaniste anatomiste, peintre.

Le visiteur teste lui-même ces utopies - devenues réalité aujourd’hui. Il peut ainsi entrer dans le char d’assaut, voir tourner la roue à aube, il peut même faire un tour de barque « léonardienne » sur l’étang, à la rencontre des créations.

Posées dans les arbres, des toiles géantes et translucides dévoilent des aspects de l’œuvre : portraits, regard, silhouette de corps, dessins de botanique, d’anatomie, génie civil et militaire.

Enfin, ça et là dans le parc, des points sonores distillent des réflexions et pensées du maître disparu le 2 mai 1519 : « Alors que je croyais apprendre à vivre, j’apprenais à mourir ».

Repères

Le pont de la Corne d'or © Léonard de Serres
Le pont de la Corne d'or © Léonard de Serres
Renseignements
Château du Clos Lucé
37 400 Amboise
Tel : 02 47 57 00 73

www.vinci-closluce.com

Entrée :

- 15€ en haute saison - enfants 10,50€
- 13€ en basse saison - enfants 10€

Spécial Groupes

Les tarifs groupe s’appliquent à partir de 20 adultes (11,50 € haute saison et 10,50€ en basse saison), 15 pour les enfants (respectivement 10€ et 9€) et les étudiants (11€ et 9€).

Parking gratuit à 300 mètres, entrée offerte pour le chauffeur.

Plusieurs restaurants (crêperie, restauration rapide, gastronomie « Renaissance »), aire de pique nique aménagée avec tables et bancs.

Contacts :
florent.d@vinci-closluce.com
gael.i@vinci-closluce.com

Journée évasion :
- Château de Chenonceau en bateau
- Découverte des caves troglodytes
- Déjeuner terroir dans une cave au Clos Lucé (45,10€ par personne (une gratuité pour 20 personnes)
Contact : gael.i@vinci-closluce.com

Zoom sur le château Royal d’Amboise

DR : J.-P.C.
DR : J.-P.C.
A quelques encablures du Clos Lucé, le château Royal d’Amboise se classe parmi les plus emblématiques du Val de Loire.

Résidence royale (fin XVe, début XVIe), ses vastes jardins offrent une incomparable vue sur la Loire.

Invités par les souverains, artistes et architectes ont métamorphosé cette forteresse en palais Renaissance aux lignes élancées. La demeure témoigne encore de l’enfance des futurs rois Charles VII et François Ier et des fastes de la cour Royale d’Amboise.


Lu 3212 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75






Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips