TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Irlande : toutes les restrictions sont levées à partir du 22 octobre 2021

Le Tourisme Irlandais lance une campagne promotionnelle en France



L’Irlande, destination des quatre saisons est, de longue date, dans le top 5 des destinations étrangères souhaitées par les Français. Avant la pandémie, en 2019, la France avec ses 557 000 touristes se situait au 4e rang de ses marchés émetteurs. Restrictions levées - ouverture totale à partir du 22 octobre - alors que ses voyants retrouvent pleinement le vert, le tourisme irlandais lance sur le marché français une importante campagne promotionnelle. Sur son site, il met en ligne une offre dense et variée et des programmes "clé en main" en partenariat avec ses partenaires transporteurs et réceptifs. Il suffit de "cliquer sur le bouton vert" pour les découvrir.


Rédigé par le Jeudi 7 Octobre 2021

A partir du 22 octobre tout sera ouvert en Irlande. Et c’est déjà le moment de cliquer sur le bouton vert du site de Tourism Ireland - DR
A partir du 22 octobre tout sera ouvert en Irlande. Et c’est déjà le moment de cliquer sur le bouton vert du site de Tourism Ireland - DR
"Durant 18 mois, nous n’avons pas fait de grande campagne mais nous avons gardé une présence sur le marché français par le biais des réseaux sociaux.

Nous y avons développé avec succès des thématiques tels que la musique, la danse, le culinaire. Pour nous, ce fut aussi une période de réflexion
", déclare à l'IFTM Top Resa Monica MacLaverty, la directrice Europe du Sud de Tourism Ireland.

Le créneau des voyages scolaires a ainsi été mis orbite. Bon an mal an jusqu’en 2019, 600 000 étudiants faisaient le voyage en Irlande accompagnés par leurs professeurs ou dans le cadre d’échanges.

Irlande, pays francophile : le français est la première langue étrangère étudiée dans les collèges et facultés irlandaises.

LIRE AUSSI : Brexit, pass sanitaire... la lente agonie des voyagistes scolaires

En 2019, avant la pandémie, la France était avec ses 557 000 touristes, le 4e marché émetteur du tourisme irlandais. Près de 40% émettent le désir d’y retourner pour de nouvelles visites.

A partir du 22 octobre tout sera ouvert

En dépit de la crise sanitaire, le tourisme irlandais est resté en activité durant l’été qui vient de s’écouler, grâce au marché domestique.

En termes de recettes, il n’a représenté que deux milliards d’euros, alors que l’ensemble des voyageurs internationaux et domestiques atteint lui les 9 milliards d’euros.

Depuis le 19 juillet, l’Irlande se visite librement avec quelques restrictions et mesures sanitaires.

A partir du 22 octobre tout sera ouvert. Et c’est déjà le moment de cliquer sur le bouton vert de son site.

L’OT propose, au-delà des informations pratiques, une vaste sélection d’offres ciblées avec ses partenaires du tourisme irlandais.

Dans cet esprit elle met en avant quelques-uns de ses sites les plus emblématiques : Trinity College et Guinness Storehouse à Dublin, le musée Titanic de Belfast et de spectaculaires sites naturels tels la Chaussée des Géants en Irlande du Nord ou les falaises de Moher dans le comté de Clare.

Par temps clair, on peut y voir outre les îles d’Aran et la baie de Galway qui se trouve au large des montagnes du Connemara.

Par les airs et par la mer, l’offre transport augmente

Monica MacLaverty, directrice du tourisme irlandais pour l'Europe du Sud - DR : Tourism Ireland
Monica MacLaverty, directrice du tourisme irlandais pour l'Europe du Sud - DR : Tourism Ireland
En parallèle, l’OT soutient aussi ses partenaires transporteurs aériens et maritimes offrant des liaisons vers l’Irlande.

Les régions du Wild Atlantic Way et des Terres Ancestrales de l’Est irlandais, les city breaks à Dublin sont particulièrement ciblés en raison de leur facilité d’accès depuis la France.

Des campagnes de promotion co-brandées sont lancées pour les vacances de la Toussaint et le printemps 2022.

En 2019, 140 000 sièges avion/semaine étaient commercialisés. Ils n’étaient que 53 000 en 2021. L’Irlande table, pandémie maîtrisée, sur une saison automne/hiver 2021/2022 qui retrouvera et dépassera même son trafic d’avant-crise.

Les compagnies vont augmenter leurs liaisons entre de nombreux aéroports régionaux et l’Irlande. Citons Aer Lingus, Air France, Ryanair, Transavia, EasyJet et Vueling qui, au départ d’Orly, desservira Dublin, Cork et Belfast.

Le ferry, un moyen de transport sollicité par les Français, est assuré par les compagnies Brittany Ferries, Irish Ferries, Stena Line et, en 2022 par la compagnie danoise DFDS qui assurera une liaison entre Dunkerque et Rosslare, situé à la pointe sud-est de l’île.

Ces programmes seront progressivement déployés sur de nombreux canaux de communication, TV notamment et plateformes sociales et digitales.

Quid d’un voyage combinant la République d’Irlande et l’Irlande du Nord ? Pas de frontière visible et, en dépit du Brexit, la carte d’identité suffit pour les deux pays.

Mesures mises des autorités irlandaises dans le contexte de la crise sanitaire

- Remplir en ligne un formulaire passager (Passenger Locator Form) avant le départ, précisant les détails de leur arrivée et leur lieu de résidence en Irlande.

- Donner une preuve de vaccination complète, guérison récente de la Covid-19 (dans les 180 jours) ou test PCR (règles applicables aux pays de la zone UE et Espace économique européen uniquement)

- En cas de détention d’une preuve valide de vaccination complète, aucun test et aucune quarantaine n’est nécessaire.

- En cas de détention d’une preuve valide de guérison récente de la Covid-19 au cours des 180 derniers jours, aucun test et aucune quarantaine n’est nécessaire.

- En l’absence de preuve valide de vaccination ou de guérison, il convient de présenter la preuve d’un résultat négatif obtenu lors d’un test RT-PCR effectué dans les 72 heures précédant l’arrivée en Irlande. Les enfants âgés de 12 à 17 ans doivent également avoir un test RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant leur arrivée pour pouvoir voyager en Irlande, à moins qu’ils ne disposent d’une preuve valide de vaccination ou de guérison récente (dans les 180 jours).

Attention : le test antigénique n’est pas reconnu par les autorités irlandaises.

LIRE AUSSI : Royaume-Uni : qu'est-ce qui change pour les voyageurs dès le 1er octobre 2021 ?


Lu 2605 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Octobre 2021 - 16:23 Get your Group débarque sur DMCMag











































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias