TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Journée de la femme : "la Tunisie va s'en sortir grâce aux femmes !"

L'interview de Rym Belajouza Ben Fadhel, Directrice générale de Seabel Hotels Tunisia



Dans le cadre de la journée de la femme, le 8 mars, TourMaG.com donne la parole chaque jour de la semaine à une femme du tourisme qui a un pied à l'étranger. De nationalité étrangère ou expatriées, cette année, les professionnelles mises à l'honneur nous livrent leur vision sur la place des femmes... hors de l'Hexagone. Pour ce dernier volet, nous avons donné la parole à Rym Belajouza Ben Fadhel, Directrice générale de Seabel Hotels en Tunisie.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 10 Mars 2016

Anis Meghirbi (à gauche), Directeur des Ventes et du Marketing, avec Rym Ben Fadhel Belajouza, Directrice générale de Seabel Hotels Tunisia - Photo P.C.
Anis Meghirbi (à gauche), Directeur des Ventes et du Marketing, avec Rym Ben Fadhel Belajouza, Directrice générale de Seabel Hotels Tunisia - Photo P.C.
TourMaG.com - Vous occupez un poste à responsabilité, quel regard portez vous sur la place des femmes dans le milieu professionnel en Tunisie ?

Rym Belajouza Ben Fadhel :
Je suis un cas particulier, car je travaille dans une entreprise familiale qui est un environnement protégé. Je n'ai pas bataillée en tant que femme pour atteindre mes fonctions.

En revanche dans mes relations professionnelles avec l'extérieur, par exemple avec des fournisseurs ou encore les banques c'est en effet plus compliqué. Les femmes sont moins prises au sérieux.

Il faut davantage travailler pour donner un gage de sérieux lorsqu'on est une femme... C'est arrivé à plusieurs reprises que mon interlocuteur me dise : "passe moi ton père..." Cela en dit long...

Dans le milieu professionnel et économique, l'égalité homme - femme ce n'est pas encore ça.

Pourtant il y a plus de femmes diplômées en Tunisie que d'hommes. Et pourtant le taux de chômage des femmes est plus élevé que celui des hommes. Par ailleurs les femmes ont aussi un accès à l'éducation qui est plus difficile.

TourMaG.com - Est ce que le milieu du tourisme fait une place plus grande aux femmes ? Le ministre tunisien du tourisme est une femme, et la représentante de l'office national du tourisme tunisien en France est aussi une femme...

Rym Belajouza Ben Fadhel :
Le milieu du tourisme est un milieu qui reste très masculin, malgré les exemples que vous citez. Je ne connais pas de directeur d'hôtel femme sauf une, qui d'ailleurs n'exerce plus Tunisie. En revanche, comme en France il y a beaucoup d'agents de comptoir dans les agences qui sont des femmes.

Mais dans les postes plus élevés il y en a beaucoup moins. Au niveau politique, à l'Assemblée Constituante et à l'Assemblée des Représentants du Peuple, les femmes sont fortement représentées, mais au gouvernement elles le sont beaucoup moins.

TourMaG.com - Quel regard portez vous sur la place des femmes en Tunisie ?

Rym Belajouza Ben Fadhel :
Tout dépend à quel pays on se compare. Si nous regardons ce qui se passe dans les autres pays magrébins ou africains, les femmes tunisiennes ont une place très enviées.

J'étais au Maroc il n'y a pas très longtemps, les femmes me disaient : "si nous pouvions arriver au même niveau que les femmes tunisiennes ce serait extraordinaire". Après la révolution, nous avons eu la nouvelle constitution qui garantit nos droits.

Maintenant par rapport à l'Europe, la situation est je pense un peu moins enviable, mais nous ne devons plus être très loin.

TourMaG.com - Quel combat reste-t-il à mener en priorité notamment en Tunisie ?

Rym Belajouza Ben Fadhel :
L'éducation et encore l'éducation, que ce soit des femmes et des hommes.

En milieu rural notamment, les familles envoient davantage leur garçon à l'école que leur fille, ou ils feront davantage de sacrifices pour que leur enfant poursuive ses études, si c'est un garçon qu'une fille.

TourMaG.com - Qu'est ce que la révolution a fait évoluer ?

Rym Belajouza Ben Fadhel :
Ce que la révolution a vraiment montré, c'est l'existence d'une forte communauté de femmes qui s'est mobilisée contre un retour en arrière, et qui l'a empêché.

La démission d'Ennahdha est la conjonction de plusieurs facteurs. L'un des plus importants est la mobilisation de cette société civile, essentiellement portée par des femmes.

Elles ont su préserver nos droits.

Je reste optimiste sur l'avenir de la Tunisie, et ce sera grâce aux femmes que le pays va s'en sortir ! J'en suis persuadée ! Les femmes tunisiennes se sont mobilisées en masse à chaque fois qu'il y en a eu besoin. Elles sont admirables.

Lu 4227 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips