TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

La case de l’Oncle Dom : 2019, on ne change pas une équipe qui gagne !

L’édito de Dominique Gobert



Nouvelle année, nouveaux espoirs, comme nous l’a si bien raconté Président Macron le 31 décembre au soir ! 2018, pour le secteur du tourisme, a été, de l’avis général, une belle année. Malgré quelques nuages qui s’annoncent à l’horizon, 2019 sera encore plus belle, je tiens le pari…


le Mardi 1 Janvier 2019

Qu’on le veuille ou non, le contact humain, l’achat d’un rêve, ça ne se fait pas en trois clics.- Depositphotos galitskaya
Qu’on le veuille ou non, le contact humain, l’achat d’un rêve, ça ne se fait pas en trois clics.- Depositphotos galitskaya
Parce que, comme le disait ce bon vieux Churchill (mon idole car le sport lui était totalement inconnu), « un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

Cette année nouvelle sera donc l’année de toutes les opportunités, car je suis un optimiste convaincu !

Avant d’aller plus loin, et comme c’est la sacro-sainte tradition, je vous envoie, associé à Chien Charly qui vieille encore et toujours derrière mon épaule, associé aussi à Toto et Lolo, mes joyeux canards, tous mes vœux de bonheur, de santé, de prospérité, d’amour.

C’est dit et je ne le répéterai plus, même à ceux, escrocs ou voyous de tous poils qui ont sévi cette année encore dans ce secteur économique que, tous ensemble et dans un grand élan solidaire, selon les vœux de Président Macron, nous allons encore tenter de faire évoluer, d’accompagner dans son développement et de défendre face à des pouvoirs publics souvent « hors sol », comme l’a rappelé Jean-Pierre Mas récemment !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Je ne peux résister à reprendre ce que j’écrivais l’année dernière en ce premier édito 2018, je me cite, ouvrez mes guillemets : « Pour ma part, j’ai plus fermement que jamais, l’intention de poursuivre ce qui a toujours motivé mes écrits : la recherche de la vérité, sans langue de bois ni compromis « diplomatique ».

Car toute vérité est bonne à dire et je persisterai dans cette voie. Quitte à prendre quelques coups sur la tronche, venus de personnages peu ragoutants qui finiront, un jour prochain, par être pris la main dans le sac
».

Ça aussi, c’est dit. A moins, bien sûr, que l’on ne veuille me bâillonner définitivement ?

Pour en revenir à l’optimisme, il se trouve que, durant ces quelques jours d’un repos extraordinairement bienfaisant, je suis aller passer quelques jours, loin du téléphone et des gilets jaunes, du côté du Vietnam, chez un voyagiste qui se reconnaîtra mais que je ne peux pas citer au risque de déclencher des jalousies chez les autres !

Il se trouve que j’ai rencontré, en toute anonymité, une vingtaine de ses clients. De tous âges, de toutes catégories sociales, de toutes provenances.

Agents de voyages, distributeurs de tous poils, comme moi, vous entendez depuis des années que votre profession est en voie de disparition. Que nenni et les beaux jours sont encore loin devant.

A tous, je leur ai posé la question qui tue : « Comment avez-vous acheté votre voyage » ? Avec de l’argent m’ont répondu les plus perspicaces et les plus drôles…

Non, je rigole. D’abord, tous, sans exception, sont passés par leur (pour la plupart), une pour certains, agence de voyage.

Quelques-uns, avant de se rendre chez leur conseiller favori, sont allés sur le Web, récolté quelques éléments et en ont parlé avec leur conseiller voyage. Tous (j’en ai interrogé une petite vingtaine) font confiance à leur agence.

Tous, sans exception, y compris les plus jeunes restent très réticents à passer « en direct » pour l’achat d’une prestation long courrier !

Et ça, c’est la bonne nouvelle. Qu’on le veuille ou non, le contact humain, l’achat d’un rêve, ça ne se fait pas en trois clics.

Cette année va nous réserver surement bien des surprises. A mon modeste niveau, je souhaite sincèrement avoir encore le privilège de vous accompagner, de vous informer et surtout, vous donner des pistes de réflexion. D’accords, pas d’accords, peu importe. Après, ce sera à vous d’agir et de prendre les bonnes décisions !

Mais les opportunités seront nombreuses, c’est quasi sûr !



Lu 1474 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance