TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Congrès des EDV : tourisme, les politiques font le show ?

L’édito de Dominique Gobert



C’était, lors de ce dernier Congrès des EdV cette fin de semaine à Madère, une grande première. Un député, une vice-présidente de Conseil Général, deux sénateurs ont, non seulement assisté aux débats mais sont intervenus… Enfin ?


Rédigé par le Mardi 5 Février 2019

Jean-François Portarrieu, député LREM et Rachid Temal aux journées des Entrepreneurs du voyage - DR Photo CE
Jean-François Portarrieu, député LREM et Rachid Temal aux journées des Entrepreneurs du voyage - DR Photo CE
Mais oui, mais oui, tout arrive.

Certes, nous avions, lors de Congrès antérieurs, « accueillis » quelques personnalités politiques.

Au Sri Lanka, Martine Pinville - mais était-elle véritablement en charge du tourisme - avait fait une déclaration « économique », reconnaissant que le tourisme était « une véritable économie » dans le paysage politique français.

C’était quelques semaines avant que son gouvernement ne s’efface…

Avant elle, sous l’ère du vieux Lion Colson, cette excellente ministre (à plein temps, elle), Sylvia Pinel, avait cru bon de venir annoncer en clôture de Congrès un texte insipide, histoire de montrer aux participants que le gouvernement de l’époque les aimait… beaucoup ! J’en ris encore.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
A Madère, c’était un peu différent. Les représentants de nos institutions parlementaires paraissent, pour une fois assez motivés.

Rachid Temal, que les anciens de la profession connaissent bien, il a occupé les fonctions de Secrétaire Général de l’ex-Znav, remplacé par la suite par le Placide Jean-Marc Rozé, (lui-même suivi par Valérie Boned) semble enfin avoir compris l’importance de ce secteur d’activité en France.

Et puis, comme le parti dont il est membre devient un peu moribond en ces temps bizarres, il faut bien tenter de reprendre la parole. Comme quoi, le tourisme est une belle porte d’entrée dans le monde politique.

Toujours est-il que l’homme, devenu une véritable bête politique, souriant, serrant toutes les mains qui se présentent, parait s’être investi de la mission de sauvegarde du tourisme en France.

Première opération, et non des moindres, tenter de sauver l’ineptie de cette surtransposition de la Directive Européenne sur les voyages à forfait, commise par des gens qui n’y connaissent non seulement rien, mais qui en plus, se trompent complètement.

Rachid Temal, sénateur, aura quand même réussi à « soulever » quelques collègues du Sénat (ils sont 132), afin de signer et déposer quelques amendements afin « d’abolir » dans la future loi Tourisme de cette « responsabilité de plein droit » qui va fausser la concurrence et pénaliser nos professionnels en Europe.

Et, si ce n’est pas gagné face à une Assemblée Nationale plutôt godillots, on peut espérer…

Rachid, suivant peut-être la voie ouverte par Fabius et les déclarations de Hollande, lequel, ne l’oublions pas, avait déclaré le tourisme « priorité nationale » (j’ose plus écrire « grande priorité ») vient de créer une « Amicale des parlementaires du tourisme chargée de de traiter et de faire des propositions sur les questions relatives au tourisme » !

Et, comme le dit avec sourire ce sénateur de bien, « tenter de porter le tourisme au cœur de la République Française ».

Ben, si la République Française ne sait pas, depuis le temps, que le tourisme représente 8% de son PIB, c’est à se demander si ce n’est pas vouloir pisser dans un violon en espérant faire de la musique.

D’autant que, si j’ai tout bien compris, le budget 2020 de l’Etat devrait réduire les maigres émoluments dévolus à Atout France notamment.

Mais si cette « Amicale » (non ce n’est pas l’Amicale des joueurs de boules de pétanque), laquelle regroupe pour le moment un député LREM, Jean-François Portarrieu, qui semble plus à l’aise au Rugby qu’en matière de tourisme, et Jean-Louis de Nicolay, sénateur LR de la Sarthe, peut faire avancer les choses, ou du moins les empêcher de reculer, alors, on va y croire !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1008 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips