TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Islande, durable... mais pas trop ?

L’édito de Dominique Gobert



Presser un bouton pour s’engager dans le serment islandais. Tout ceci part d’une bonne intention, certes, encore faudrait-il que l’on soit cohérent. L’Islande, ce pays tout là-haut du continent européen, entend conduire ses visiteurs à se comporter en « durables » …


Rédigé par le Mercredi 11 Juillet 2018

Curieusement, nous n’avons eu qu’une conclusion : chacun vit en bonne compagnie et tout va bien… - photo :  CC0 Domaine public
Curieusement, nous n’avons eu qu’une conclusion : chacun vit en bonne compagnie et tout va bien… - photo : CC0 Domaine public
Hasard du calendrier ou opération bien préparée ?

No sé, comme se plaisaient à répondre à Capitaine Haddock certains membres du Temple du Soleil…

Mais, en ce 10 juillet dernier, Inspired by Island, émanation plus ou moins privée de ce que l’on pourrait appeler l’Office de Tourisme de ce même pays annonçait vouloir « matérialiser le « Serment Islandais » à l’aéroport de Keflavik. »

En clair, chaque touriste débarquant d’un aéroplane peut aller sur une sorte de « borne », appuyer sur un bouton et lui faire ainsi « s’engager » à être un « touriste bienveillant, responsable dès son arrivée en Islande ».

C’est une belle démarche, mais je n’y crois pas trop, le pays entend et affirme « avoir conclu un accord avec ses visiteurs pour les orienter vers un comportement plus durable ».

Avec le Serment Islandais, cet engagement et, je cite, « couvre plusieurs aspects fondamentaux qui encouragent à adopter un comportement de voyage responsable : découvrir l’Islande en respectant la nature, explorer de nouveaux endroits en les laissant tels qu’on les trouve, photographier les beaux paysages sans s’éloigner des routes, dormir à la belle étoile dans les zones créées à cet effet et se tenir prêt à l’aventure de la météo islandaise » !

Dominique Gobert
Dominique Gobert
Bref, comme le souligne le communiqué, « tenter d’influencer positivement le comportement des visiteurs dans notre beau pays, mais aussi leur faire comprendre l’importance de la durabilité et du tourisme responsable en Islande ».

Donc, finalement, il s’agit pour une personne que je qualifierais simplement de « normale », de respecter les endroits dans lesquels elle se rend.

Avec Chien Charly, assis tous les deux au bord de notre petit étang, nous avons eu une grande discussion avec nos nouveaux locataires, un couple de canards (Toto et Lolo, ils sont magnifiques et viennent maintenant discuter avec nous).

Curieusement, nous n’avons eu qu’une conclusion : chacun vit en bonne compagnie et tout va bien… Le chien vaque à ses occupations, les canards nettoient la mare, les grenouilles bouffent les moustiques, les oiseaux viennent boire et tout le monde vit sereinement !

Simple pourtant, non ?

Et, ce même jour, voilà une innovation qui vaut son pesant en matière de comportement durable.

Ponant, une très belle compagnie de navigation, dotée de très beaux navires (lesquels seraient encore plus beaux s’ils étaient restés à voile, mais c’est un avis très personnel), invitait toute une floppée de personnages « haut de gamme » (même les journaleux étaient conviés, c’est dire), à un périple d’une journée au large des mers de ce grand nord. Juste pour inaugurer un de ses nouveaux navires…

Respecter la nature, indique le Serment Islandais. D’accord, mais est-ce franchement une bonne idée que de bouffer du fuel (et le répandre), en faisant atterrir un aéroplane, en navigant juste une journée, afin de présenter ce nouveau concept des « croisières d’expédition de luxe » ?

Certes, y’avait du beau monde, ce que l’on nomme maintenant les « grands conférenciers ». Mais quand même, Jean-Louis Debré par exemple, je veux bien, mais quel parallèle avec l’expédition de luxe en croisière?

Ou encore Frédéric Mitterrand ? D’accord, ce sont les vacances qui commencent et après tout, une petite croisière à bord de ce beau navire, on ne crache pas dessus, n’est-il pas ?

Mais bravo la pollution et le « tourisme durable », comme on dit maintenant !

Le mieux, c’est quand même la présence de cette bonne dame Ségolène Royal, notre ambassadrice à nous qu’on a pour les pôles nord et sud, ancienne ministre de l’écologie sous Hollande !

Elle a tellement œuvré pour l’écologie et surtout pour le « tourisme responsable » que ça me fait hurler de rire…

Il parait qu’elle veut se lancer dans le cinéma… Ben c’est pas la peine, c’est permanent chez elle !

Lu 1004 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle