TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : XL Airways, Aigle Azur... l’Etat n’a pas fait son boulot, dit Marc Rochet !

L'édito de Dominique Gobert



Retour sur un Congrès Manor enrichissant par la qualité de certains intervenants, dont Serge Papin ex-président de Système U, et Marc Rochet, lequel a bien cerné les aberrations de la législation sur le transport aérien en France… et les graves défaillances des pouvoirs publics !


Rédigé par le Jeudi 14 Novembre 2019

Heureusement, Marc Rochet, expert reconnu du transport aérien qui a été patron de nombreuses compagnies aériennes et même s’il souhaite prendre un peu de recul reste encore à la tête de French Bee, a jeté quand même un sacré pavé dans la mare. © mrks_v - Fotolia.com
Heureusement, Marc Rochet, expert reconnu du transport aérien qui a été patron de nombreuses compagnies aériennes et même s’il souhaite prendre un peu de recul reste encore à la tête de French Bee, a jeté quand même un sacré pavé dans la mare. © mrks_v - Fotolia.com
Parfois les congrès professionnels ont du mal à se renouveller...

Il faut dire que l'actualité des Réseaux n'est pas forcément très sexy et a souvent tendance à enfoncer les portes ouvertes.

Annoncer par exemple que la propriété de la technologie est une priorité pour le réseau, ce ce que j'appelerai une... lapalissade.

Et encore, c’est la jeune génération du réseau qui le conseille aux anciens, lesquels se contentent de hocher la tête… Mais bon, après tout, tant que ça va, ça va !

Beaucoup aimé l’intervention de Serge Papin, lequel a présidé aux destinées des supers (et hyper’ marchés U durant quelques 15 ans). Un vrai commerçant qui s’adressait à des commerçants.

Passionnant sur la forme, sur le fond, pas sûr que les préceptes soient applicables à un réseau résolument niché dans un marché très fermé et totalement réticent aux évolutions du marché…

En revanche, dès qu’il s’agit des grandes crises du secteur, les esprits se sont ouverts, particulièrement sur les problèmes liés au transport aérien (vecteur important de ce marché) et particulièrement les défaillances récentes et successives de XL Airways et d’Aigle Azur.

Bien évidemment, mais sans grand enthousiasme, l’éventualité de la mise en place d’une caisse de garantie a été évoqué.

Balayée par IATA et les compagnies aériennes, qui ne « veulent pas payer pour les autres ».

En revanche, tout le monde serait plutôt favorable à la création d’une « assurance volontaire », à moins, comme le proposait Jean-Pierre Mas, qu’un règlement au niveau européen ne soit indispensable.

Et Iata de renchérir, en disant que leur « organisation » présentait envers ses compagnies membres, toutes les garanties bilantielles et financières… Bref, un peu du grand n’importe quoi, mais surtout pas question de « régler » les prestations après l’accomplissement de la prestation.

Heureusement, Marc Rochet, expert reconnu du transport aérien qui a été patron de nombreuses compagnies aériennes et même s’il souhaite prendre un peu de recul reste encore à la tête de French Bee, a jeté quand même un sacré pavé dans la mare.

« On ne créée pas une compagnie aérienne comme ça, d’un coup de baguette. La chose est au contraire très réglementée, il faut pouvoir justifier d’un certain nombre de garanties financières avant d’obtenir une « licence de transport » … et plein d’autres choses encore qui ne sont pas simples à obtenir. »

Seulement, en France, tout ceci est du ressort de la Direction Générale de l’Aviation Civile, cette DGAC bien connue de la plupart des transporteurs aériens français et qui, selon Rochet, « n’a pas fait son travail ».

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Parce que la DGAC, outre son boulot « opérationnel » doit également veiller sur la bonne santé financière des compagnies.

Et que, dans le cas d'Aigle Azur, « personne parmi les instances publiques » n’a jugé utile de vérifier les comptes, lesquels n’étaient pas certifiés depuis quelques lustres.

Et d’ajouter que, mais je lui en laisse l’entière responsabilité, que certains intervenants « au-dessus » auraient pu bloquer toute velléité de contrôle… Mais, ajoutait-il, « cacher la situation finit toujours par accélérer la chute » !

Ce qui s’est avéré tout à fait exact.

Et de conclure, c’est encore lui qui le dit, avec mon aval (si je puis me permettre) « il faudrait attaquer l’Etat. Ces manquements méritent le pénal » !

Certes, mais, sans vouloir vexer le Rochet, c’est ce qui s’appelle pisser dans un violon en espérant en sortir de la musique !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 5470 fois

Notez



1.Posté par Curieux le 15/11/2019 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du bla bla quotidien...

2.Posté par SAINT AUBERT le 16/11/2019 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les experts trouvent ces situations de liquidation judiciaire incroyable et sont ébahis, devant l'incompétence de la DGAC qui a laissé passer le non respect de présentation de bilan annuel des compagnies qui bien sur aurait évité ce scandale honteux. Pour moi, c'est du vol en association. Bien sûr cela a permis à XL Airways (je suis une de ses victimes) en l'occurence de faire rentrer un maximum d'argent jusqu'au dernier jour.
Cependant, nous avons été grugés, trahis, volés. La DGAC a cautionné cela et nous ne pouvons rien faire. Ces compagnies ont volé et privé d'un voyage des gens qui ne sont pas forcément riche dont les finances ne leur permettent pas racheter des billets ailleurs. c'est honteux ! Je ne décolère pas

3.Posté par Rahmi le 16/11/2019 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aigle azur ci le cauchemar billet annulé son remboursement 1500€ avec me petit enfant son prévenir ci dis maffia attention

4.Posté par karcher le 16/11/2019 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Scandaleux : aigle azur nous a volé. Le nombre de voyageurs laissés pour compte à l étranger alors même que les fonds étaient detenus par des voyagistes et en attente est insupportable. Prix attractifs devenus publicite mensongere. Voyageurs en otage et indecemment floués. Quel mauvaise expérience et quelle arnaque!

5.Posté par Arno le 16/11/2019 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir

Je suis également à compter parmi les victimes de la compagnie XL Airways. Je vais clairement écrire au Ministre des Transports et lui poser la question, celle de savoir s’il est juridiquement acceptable qu’une compagnie aérienne, en difficultés financières, et se sachant proche de la faillite, continue ouvertement à commercialiser des billets d’avion directement aux voyageurs ou via ses différents revendeurs (agences de voyages, intermédiaires sur Internet Opodo et j’en passe) en sachant pertinemment qu’elle est au bord de la faillite, et donc dans l’incapacité d’honorer ses engagements. Je vais clairement demander comment serons nous remboursés, nous les 130 000 voyageurs victimes de cette compagnie et sans aucune solution de dédommagement proposée. Je suis comme vous SAINT AUBERT, je ne décolère pas!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips