TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Le code du tourisme va (enfin) être relifté (Vidéo)

l'interview de Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du voyage



Ce n'était pas prévu, mais le gouvernement a choisi d'ajouter à la loi Montagne 2 qui intègre la transposition de la directive européenne des voyages à forfait, une couche supplémentaire : celle de la simplification et de la modernisation du Code du Tourisme. Le calendrier est calqué sur celui de la directive européenne, avec une mise en application au 1er janvier 2018. Le point avec Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage à l'occasion du Congrès du syndicat à Colombo au Sri Lanka.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 2 Novembre 2016


Lu 4611 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par AGVFAN le 02/11/2016 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Concrètement, de quoi parle-ton ? ; un "relooking", un "relifting", une "révision", une "réforme" , voire une "refonte" ce n'est pas pareil ... . et c'est inquiétant de "prendre le train en marche" plutôt que de le conduire...

2.Posté par sylvie pastre le 02/11/2016 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très intéressant, mais en clair quels sont les sujets qui doivent être réformés ? Pourrait-on recevoir un courrier informatif ?
Personnellement je lutte depuis 11 ans à informer les entreprises qui souhaitent organiser des voyages événementiels de travailler avec une agence de tourisme d'affaires ayant licence (immatriculation), garantie financière et RC pro... et constate de + en + la présence d'agences de com ou autre conseil dans les appels d'offre qui ne possèdent pas ces 3 points régis par la loi du code du tourisme. l'effet : dumping d'honoraires, mauvaise expertise, encouragement à la malhonnêteté (nos projets sont repris par ceux qui ne connaissent pas notre métier) etc... et un vrai manque à gagner pour nous, agences qui travaillons en bonne et dû forme voir pour certains, les dépôts de bilans. J'ajouterai que rien n'est fait par les organismes gouvernementaux pour arrêter l'hémorragie, l'affluence de sociétés qui font du business illégalement et qu'au contraire, il semblerait qu'un tel laxisme (ou politique de l'autruche) arrange tout le monde.
si licence et garantie financière (et RC pro) sont supprimés, au moins, nous serons tous sur un pied d'égalité lors des appels d'offre, car cela nous coûte bcp d'argent chaque année, sans parler des formalités administratives pesantes et souvent pas très au point.

cdlt
Sylvie Pastre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Juin 2021 - 15:32 Solea et Sun Resorts en roadshow en juin 2021









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias