TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Le jet privé devient aussi "ubérisable" pour le voyage d'affaires

Location, taxi-jet, propriété fractionnée...



Après une décennie de baisse de régime, le voyage d'affaires reprend des couleurs. En cause, la multiplication des plateformes de location ou de partage de jets privés, rendant plus abordables, pour les entreprises et les particuliers fortunés, le voyage sur-mesure.


Rédigé par le Mardi 5 Septembre 2017

Le Cesna Citation Mustang, jet d'affaire le plus populaire sur la plateforme PrivatFly © AirCharterService
Le Cesna Citation Mustang, jet d'affaire le plus populaire sur la plateforme PrivatFly © AirCharterService
Plus pratique, plus numérique mais aussi moins coûteux, le petit monde des voyages en jets d'affaires a, lui aussi, ces dernières années, connu son "ubérisation".

"Nous avons constaté un intérêt accru de la part des personnes quelque peu en-deçà du seuil traditionnel des grandes fortunes (...) et nous anticipons que la croissance proviendra de cette nouvelle génération de clients de jets privés", explique Mark Briffa, P-DG d'Air Partner, société de services aériens sur-mesure.

Car après 10 ans de baisse de régime, le marché du voyage en jet privé décolle à nouveau, poussé en premier lieu par les nouvelles solutions numériques, plateformes en ligne ou applications mobiles.

Netjets, Privatefly, Lunajets ou encore Wijet : ces dernières années, le secteur a vu fleurir les plateformes de location, de partage, voire encore de propriété fractionnée de jets privés, permettant d'accéder au luxe et à la souplesse d'un jet privé à "moindres" coûts.

Des prix "abordables"

D'après nos observations, le prix de l'heure de vol sur les plateformes de taxi-jet peut en effet désormais descendre jusqu'à 2 000 euros, à diviser en fonction du nombre de personnes transportées, en général entre 4 et 8. Avec, comme avantage principal, le fait de pouvoir se poser presque n'importe où.

Sur Privatefly, sorte d'Uber du ciel créé il y a 10 ans et sur lequel les clients peuvent commander un vol même en dernière minute, un vol entre Londres et Paris est proposé autour de 3 200€ quand un vol entre Nice et Zurich est affiché autour de 5 000 € (sur des appareils de type Piaggio Avanti, Citation Mustang ou encore Embraer Phenom 100).

La plateforme compte désormais 60 000 membres à travers le monde, 7 000 avions ou hélicoptères accrédités et est capable de s'adapter à toutes les situations. Comme en mai dernier, lorsqu'Adam Twidell, P-DG, explique avoir fait partir un client 29 minutes seulement après sa réservation pour un jet entre Nice et Dublin.

Aujourd'hui, certaines sociétés proposent même des abonnements mensuels permettant de se rendre en illimité dans des destinations déterminées, et ce, dès 3 000 euros, facilitant une certaine démocratisation de l'aviation d'affaires.

Des budgets difficilement comparables aux 2 millions de dollars minimum nécessaires à l'acquisition d'un jet privé premier prix (un LearJet 45 vous reviendra à environ 3 millions de dollars, quant il vous faudra débourser plus de 50 millions de dollars pour un Gulfstream G550 neuf).

La croissance continue

"L’expérience d’un voyage en jet privé est plus abordable que jamais. Financièrement, elle se trouve largement à la portée des personnes qui volent régulièrement en première classe ou en classe affaires", résume Mark Briffa.

Chez Privatefly, on note aussi une hausse des dépenses moyennes par vol au cours du second semestre 2017, augmentant de 39% par rapport à 2016.

"Cette hausse atteste de la montée en confiance des utilisateurs de jet privé dans les nouvelles technologies et les réservations en ligne", explique un rapport de l'entreprise.

Et d'après la plateforme de réservation Strataget, fondée il y a un an en Europe, 32% de ses clients volent pour la première fois en avion d'affaires.

"La croissance attendue est telle que certains professionnels du secteur estiment que 50% de leurs futurs clients recourront à l’affrètement pour la première fois", conclut Mark Briffa.

Lu 2435 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips