TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Le mot ''pédalo'' bientôt interdit en brochure

appeler une embarcation sans devoir payer euros 20.000 ?



Un vent favorable nous a apporté la copie d’un courrier des plus étranges. Selon ce courrier, il serait tout simplement interdit d’illustrer dans une brochure cet engin avec comme légende le nom usuel de celui-ci.


Rédigé par Michel Ghesquière à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be le Mardi 20 Septembre 2005

Dans les engins nautiques à pédales, nous avons ici le pédalo®ixa®. Mais il y a aussi des pédalo®pagaies, des pédalo®canoés, des pédalo®kayaks et des pédalo®gilets...
Dans les engins nautiques à pédales, nous avons ici le pédalo®ixa®. Mais il y a aussi des pédalo®pagaies, des pédalo®canoés, des pédalo®kayaks et des pédalo®gilets...
Dans sa lettre, maître Eric Galvaire qu’il est l’avocat de NCM, firme propriétaire et licenciée exclusive de la marque commerciale d’un produit dont le nom commence par un P et se termine par un O.

Plus loin il explique au tour-opérateur belge Best Tours qu’il a constaté 18 fois le nom de cette marque reprise dans plusieurs brochures du voyagiste. Selon lui, le délit est de n’avoir pas justifié ni de la moindre licence, ni de la plus petite autorisation pour ce faire...

Et l’avocat parisien d’expliquer que ce nom est déposé depuis 1936 et donc son utilisation soumise à l’autorisation de la marque dépositaire. Malgré le fait que l’avocat reconnaisse explicitement que la société belge « a pu de bonne foi faire référence au sigle protégé de P…O », il lui propose, pour ne pas dire exige, d’ « indemniser le titulaire et son licencié pour les faits déjà avérés » et demande à Best Tours « à ce que votre société s’abstienne dans l’avenir de faire usage de la dénomination protégée (P….o) dans ses brochures, sauf si elle prend l’engagement que lesdits engins seront exclusivement de marque P…o ».

Pour ce dernier point, le maître de Paris reconnaît pourtant lui-même que « ce qui, pratiquement, semble toutefois difficilement réalisable ». En conséquence de quoi, il réclame pour son client ni plus ni moins 20.000 euros à titre d’indemnité.

L’ennui dans cette histoire, c’est que nous avons consulté différents dictionnaires de synonyme et découvert qu’il n’existe pas de synonyme à P….o pour une embarcation équipée de flotteurs se déplaçant sur l'eau grâce au pédalage des utilisateurs.

Alors comment donc peut-on appeler ces engins sans devoir payer euros 20.000 ? Le concours est lancé : 1er prix... 20 000 € !

www.pedalo.fr


Lu 34651 fois
Notez

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent
1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias