TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : ce vaccin “non-obligatoire” qu’on va être obligés de faire…

L'Editorial de Jean da Luz



Même si ce n'est pas de gaité de coeur, les Français pourraient de gré ou de force, être obligés de se faire vacciner. Surtout s'ils veulent voyager dans le monde de l'après coronavirus. Et il n'est pas dit que pour les déplacements en France voire dans nos sorties et loisirs, se faire vacciner ne devienne pas politiquement correct...


Rédigé par le Dimanche 2 Mai 2021

Au risque de doucher l’enthousiasme général, l’automne à venir comporte un vrai risque : celui de voir repartir la pandémie avec, à la clé, un nouveau confinement /crédit DepositPhoto
Au risque de doucher l’enthousiasme général, l’automne à venir comporte un vrai risque : celui de voir repartir la pandémie avec, à la clé, un nouveau confinement /crédit DepositPhoto
Au fil des semaines, force est de se rendre à l’évidence : sans vaccin, point de salut pour voyager dans le monde d’après. Celui de la post-covid-19 ou plutôt celui de l’apprivoisement du coronavirus...

Les pays les plus avancés dans la vaccination sont ceux qui ouvrent aujourd’hui leurs frontières. Certains se permettent même le luxe (Maldives, Seychelles), voire le pied de nez, de vacciner les touristes qui ne le seraient pas.

Mais cela ne change rien à l’affaire : quand on doit être vacciné, on doit être vacciné.

Il y a fort à parier que cette exigence ira croissant avec le temps. Non seulement dans les destinations les plus touchées mais aussi en France, dans nos déplacements, dans notre vie quotidienne...

On peut imaginer qu’après les ravages de la pandémie, les autorités des pays les plus appréciés des Français pour leurs vacances, soient particulièrement attentives à ne pas retomber de charybde en scylla.

Et ce d’autant plus qu’on est loin d’avoir circonscrit ce satané coronavirus qui, de variant en variant, déjoue les pronostics et poursuit sa folle cavalcade à travers la planète.

L’explosion des cas en Inde (400 000 en une seule journée) lors de la semaine écoulée, nous montre à quel point la situation est fragile et à la merci d’une simple mutation.

Le risque d'un nouveau confinement cet automne ?

En France, l’accalmie pourrait, elle aussi, être de courte durée si nos concitoyens, à la faveur d’un printemps fleuri et d’une promesse d’évasion (LIRE "Les Français peuvent réserver leurs vacances d'été"), jetaient leurs gestes barrière par-dessus les orties et se mettaient à batifoler.

Car au risque de doucher l’enthousiasme général et de plomber l’ambiance, l’automne à venir comporte un vrai risque : celui de voir repartir la pandémie avec, à la clé, un nouveau confinement.

Pour écarter cette hypothèse, il n’y a aujourd’hui qu’un remède possible : la vaccination.

Et dussé-je faire hurler les “anti” (dont le pourcentage ne cesse de baisser), cette piqûre “non-obligatoire” officiellement, reste aujourd’hui notre seul sauf conduit pour le monde d’après. Ceci afin d’éviter de patauger en permanence entre couvre-feu, confinement et déconfinement.

Si ce principe est intangible pour pouvoir voyager à l’étranger, il est aussi de plus en plus vrai en France. Le Gouvernement qui faisait la fine bouche et jouait les vierges effarouchées quand on parlait de passeport vaccinal, a viré casaque.

Le vaccin accessible à tous les âges et toutes les pathologies

Le dernier discours d’Emmanuel Macron (LIRE - Tourisme voyages : la réouverture et les jauges secteur par secteur) sur les dates de réouverture en 4 phases et autant de dates (restaurants, bars, terrasses, salles de sport, spectacles…), s’appuie de plus en plus et à tous les niveaux sur la logique d’un pass “sanitaire”, porté techniquement par l’appli “Tous anti-covid”, que je vous invite d’ailleurs à télécharger. (Télécharger)

Par ailleurs, le coup d’accélérateur de la vaccination et son ouverture presque accessible désormais à tous les âges et toutes les pathologies, démontre la volonté des pouvoirs publics de ne laisser aucune frange de la population au bord de la route.

On sait que la gamme des vaccins disponibles n’est pas la panacée. On ignore encore beaucoup de choses, faute de recul sur leur efficacité à long terme.

Par exemple, leur innocuité vis-à-vis des personnes non vaccinées, leur résistance aux différents variants, la fréquence de répétition (délai entre deux injections)...

En revanche, nous avons une certitude, une seule : sans vaccin, point de salut !

Quel est votre avis sur le vaccin, deviendra-t-il de fait "obligatoire" ?

Votre avis nous intéresse. Pensez-vous que les Français ne pourront faire autrement que de se vacciner pour pouvoir voyager, en France comme à l'étranger ?

Exprimez-vous ci-dessous et laissez-nous vos commentaires.

Jean Da Luz L'éditorial de Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 17752 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Anaïs le 03/05/2021 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense effectivement que cela va s’imposer «  naturellement » car présenter un PCR négatif à chaque déplacement va devenir complexe.

2.Posté par Zara le 03/05/2021 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au secouuuuuurs !
Alors on en est là ! À devoir exposer son intégrité au monde entier sous prétexte qu’un petit vaccin soit essentiel à nos futurs déplacements internationaux !
Quelle tristesse ! Dans quel monde vit-on ? Une dictature se profile-t-elle à l’horizon ?
Le vaccin pour les ignares mais pas pour moi !

3.Posté par marc le 03/05/2021 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi en faire un tel fromage les bébés doivent êtres vaccinés (11 vaccins) depuis des dizaines d'années
et personne ne leur demande leur avis

4.Posté par PIERRE THOMAZO le 03/05/2021 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le vaccin ok mais pourquoi on ne parle pas aussi des traitements qu'on laisse de côté. si ca repart vous dites on reconfinera. Mais je vous le dis ça repartira avec un variant ou un autre. alors ion fait quoi on confine et reconfine sans cesse en continuant de mettre à plat l'économie mondiale ?
Le masque dehors ne sert à rien il n'y a pas de foyer infectieux à l'extérieur mais il paraît que ce ne serait pas correct de le dire alors on continue de voir des gens avec le masque dehors en pleine campagne ou seul dans leur voiture !
Et lors de la prochaine épidémie de grippe on confinera ?

5.Posté par Pierrot le 04/05/2021 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce chantage a la vaccination est lamentable
sommes nous une dictature ou un pays libre ?
je vous rappelle que le covid tue 0.05 % et que la moyenne d'âge des décès est 84 ans alors ont arrête de faire peur au gens et ont revient au monde d'avant sans tout ce délire !!

6.Posté par Nadine LAMY le 04/05/2021 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Un vaccin a un objectif sanitaire et non sociale
Celui ci est pour une maladie dont le taux de létalité est de moins de 1% ( en comparaison : fièvre jaune : 80 % ) , qui est en phase expérimental d'où AMM CONDITIONNELLE jusqu'en 2023 , reconnu par décision du CE sur mémo du ministre de la sante comme potentiellement inefficace ( on peut transmettre la maladie et l'attraper surtout avec les variants ) , qui n'a pas été éprouvé pour la phase 4 de sécurité Les traitements en phase précoce fonctionnent mais hélas s'ils sont reconnus la vaccination s'arrête donc perte financière pour certains. Personnellement je ne mettrai pas ma santé en jeux avec des effets indésirables qui ne sont pas maîtrisés pour le moment .

7.Posté par Loupg le 04/05/2021 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une seule solution la révolution !!! Les chiffres parle d’eux-mêmes nous assistons à une farce mondiale à quelle fin quelle bute je vous le demande nous sommes comme plusieurs l’on dit dans une dictature malsaine et molle!!! Notre civilisation s’éteint!!! 2% de la population mondiale meurent mais au vu de leur âge ou santé serait sans doute mort dans l’année !!! Nous pouvons mourir de beaucoup de chose mais n’oublions pas de vivre car on ne vit qu’une fois !!!!

8.Posté par Xender le 04/05/2021 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
3.Posté par marc le 03/05/2021 09:14
pourquoi en faire un tel fromage les bébés doivent êtres vaccinés (11 vaccins) depuis des dizaines d'années
et personne ne leur demande leur avis.

FAUX, que depuis 3 ans, et c'est très grave que personne n'est réagit; les 3 vaccins obligatoire suffisaient amplement.
Et justement, si les bébés étaient doués de paroles et réflexion, pas sur qu'ils accepteraient le vaccin.

Pour en revenir au sujet, no comment, on sait que le vaccin ne résoudra rien (n’empêche pas les contaminations, efficacité non prouvée contre un énième variant sorti de nulle part pour nous priver de liberté advitam eternam jusqu’à ce que la dictature sanitaire soit définitivement actée, effets secondaires à long terme inconnu, vaccins toujours en phase de TEST...).
LE vaccin et le passeport vaccinale ne sont qu'une illusion de liberté, vous croyez être libre alors que vous vous sentez OBLIGES de vous injecter un truc dans le corps... c'est quoi le prochaine étape que tout le monde acceptera pour pouvoir récuperer "laviedavant" ???

9.Posté par Benoit le 05/05/2021 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Pour se dégager de toutes responsabilités, le gouvernement ne l'obligera pas. Mais... Les compagnies aériennes, maritimes, ferroviaires... vont l'obliger.

Pourquoi obliger 1 population qui présente très peu de risques de mourir ? Sachant que déjà, toutes catégories confondues, le taux de mortalité est de 0,041 % au niveau mondial, et 0,15 pour la France, et la majorité des pays les plus touchés. Ce calcul est fait sur la base de la population, sur 1 an. La pollution, c'est presque 9 millions de morts par an !!! C'est ici : https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/03/12/la-pollution-de-l-air-tue-deux-fois-plus-que-prevu_5435029_3244.html

Et pourtant, on n'(en)ferme pas les bateaux, les avions, les usines, les voitures...

Le tabac, c'est environ 6 millions par an !!! Ici : https://www.planetoscope.com/mortalite/403-.html

Là encore, on n'enferme pas les fumeurs pour les sevrer, et les on n'arrête pas la production de cigarettes, de tabac... !

On est loin des 3,2 millions du Covid !!!

L'ayant déjà eu, peut-être même 2 fois, je m'en suis très bien sorti. Beaucoup sont dans mon cas...

Ebola a un taux de létalité bien supérieur, pourtant, toujours aucun vaccin. Malheureusement, il concerne une population qui intéresse peu.
Rien que le nom est moins chic que Covid-19 ou SRAS COV-2.

Le 1er vaccin a été trouvé en moins de 6 mois ! Une aubaine pour les laboratoires pharmaceutiques. Franchement, il n'y a pas de quoi se poser des questions ?

P.S. : Je me suis fait vacciner contre la Polio, le tétanos, la tuberculose... et même l'hépatite B avec le 1er vaccin qui avait comme effet secondaire grave : La sclérose en plaques ! Et je m'en porte bien, des années après. Je suis donc plutôt confiant envers les vaccins, mais pas celui-là. Je me trompe sûrement, mais dans mon cas (et celui de beaucoup d'autres), les bénéfices sont inférieurs aux risques...

10.Posté par Annie LARCHER-VIGNAL le 05/05/2021 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous non plus ne céderons à ce chantage de vaccination. D'autant plus qu'il est dangereux dans la suite
avec des effets graves, voire le cancer dans 2 ou 5 ans !
2 de nos enfanrs sur 3 ont été vaccinés contre l'hépatite B, tous deux ont eu comme résultat une sclérose en plaques ! Et on n'est pas les seuls. Donc refus du vaccin pour nous.

11.Posté par Nadia le 05/05/2021 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour ma part et très personnellement, je vois cette obligation "naturellement" forcée et truquée de vaccination comme la fin... : de voyages de sens, de découverte et d'échange, du monde qu'on voudrait parcourir en s'émerveillant, de relations avec mes clients fidèles à qui je refuserai d'appliquer ce chantage, de ma passion même pour ce métier qui deviendrait...trop tordu.
A qui la reprise?) courage!

12.Posté par Annie LARCHER-VIGNAL le 05/05/2021 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
I est certain que je préfère faire en sorte que le "gouverneur actuel" change rapidement car cette année, nous n'accepterons pas sa dictature dérisoire et non sérieuse, car : dès octobre on va tous être encore et encore RECONFINES car il ne pense, pour l'instant à ne faire que de rentrer de l'argent ........
Courage à tous ceux qui me comprennent car je/nous ne nous ferons pas vacciner et, cette année, accepterons de faire des vacances plus simples ....

13.Posté par Marie-Hélène GUIEU le 05/05/2021 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me suis fait vacciner et mon mari aussi. Je suis d'accord pour un pass vaccinal pour les activités qui ne relèvent pas du quotidien, à condition que le masque et la distance reste la règle dans les autres cas. Je suis très choqué que les restaurants soient considérés comme une activité du quotidien, je suis très déçue, j'espérais vraiment pouvoir retourner faire un bon repas exceptionnel, et finalement, ce sera non, sauf cet été en terrasse. De toute façon, quelles que soient les obligations légales par rapport au vaccin, je pense qu'il serait normal de savoir si le personnel est vacciné, comment les locaux sont ventilés. Quand on met ses enfants à l'école, on sait bien que si on y met son enfant il ne risque pas d'y attraper la polyo.

14.Posté par Boubou le 06/05/2021 04:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la lecture des commentaires, on constate qu'il reste encore beaucoup d'ignares qui n'ont pas compris l'incidence et la gravité de la situation. Ce doit être ceux qui pensent que la Terre est plate...

15.Posté par landru le 06/05/2021 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/thrombose-la-pilule-plus-dangereuse-qu-astrazeneca_4354285.html

juste histoire de mettre les choses à leur place...

16.Posté par Daniel varese le 06/05/2021 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans un monde où le peux de gens qui s'informent sont appelés complotistes, où ceux qui ouvre les yeux sont appelés fou, où le président est juste un petit dictateur au service de ses supérieurs... Soit on se bouge et on se révolte soit le vaccin nous rendra trop malade pour nous révolter.

17.Posté par tintin le 11/05/2021 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, je suis tout à fait contre le vaccin mais j'ai effectué ma première injection non sans peur ! (chez nous peu de cas covid,mais ma belle fille travaille en épahd, des petits enfants qui vont à l'école ou il y a déjà eut des cas covid) lors de la vaccination on vous donne un document comme quoi vous avez reçu le vaccin et c'est le premier "pass" A choisir : le covid ou le vaccin ? j'ai choisi le vaccin car j'ai vu des gens atteint du covid dans mon entourage alors çà fait peur., très peur. J'entends bien les détracteurs et ceux qui sur youtub et ailleurs prône la non vaccination mais un jour sans le savoir vous pouvez croiser quelqu'un qui a le covid et vous le refiler....... Et moi qui suit une personne seule isolée mais indépendante, je ne veux pas vivre de confinement en confinement, de restrictions en restrictions, de peur de l'autre, à mon âge certain je veux encore profiter de la vie ................je me protège et en même temps je protège les autres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance