TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Marmara Dar Djerba : crise sanitaire ou conflit interne à l'origine du cafouillage ?

TUI UK donnerait un coup de pouce à sa production "germanique"...



Sur ordre du Ministère de la Santé, les hôteliers tunisiens ont obligation de se plier régulièrement à une série de contrôles sanitaires et de respecter les normes d’hygiène. C’est une affaire de santé publique. Des laboratoires spécialisés s’y emploient. La découverte d’une bactérie au Club Marmara Dar à Djerba et surtout la (mauvaise) gestion de crise inquiètent l’ensemble des hôteliers de la région.


Rédigé par le Lundi 16 Septembre 2013

TUI UK s’engage en effet de façon agressive en Tunisie. Le major européen investit beaucoup, notamment à Djerba avec sa filiale Magic Life très connue en Allemagne pour ses prestations bien gérées all inclusive haut de gamme.   De là à imaginer que la maison-mère donnerait un coup de pouce à sa production « germanique »... /fotolia
TUI UK s’engage en effet de façon agressive en Tunisie. Le major européen investit beaucoup, notamment à Djerba avec sa filiale Magic Life très connue en Allemagne pour ses prestations bien gérées all inclusive haut de gamme. De là à imaginer que la maison-mère donnerait un coup de pouce à sa production « germanique »... /fotolia
Les hôteliers djerbiens déplorent ce nouveau coup dur apporté à leur image.

Ils s’étonnent aussi des directives données par la maison mère TUI depuis Londres pour gérer cette crise.

« Dans tous les lieux publics, hôtels, restaurants, hôpitaux, le risque de trouver des bactéries existe. A des degrés de gravité différents, elles se propagent à travers les tuyauteries de climatisations, les eaux stagnantes.

On a vu ce type de problème sanitaire toucher de grands hôtels, des palaces même. Tous les professionnels le savent, le risque zéro n’existe pas. C’est un problème que l’exploitant peut régler avec des traitements appropriés.

La bactérie découverte au Club Marmara Dar justifiait-elle la fermeture de l’établissement et les conditions dans lesquelles les clients ont été évacués ?
». Jalel Henchiri, président des hôteliers du sud tunisien semble surpris par la décision de TUI.

Il est vrai que selon un laboratoire spécialisé, la bactérie identifiée n’aurait pas nécessité une fermeture drastique de tout le complexe et un délogement des clients.

Excès de zèle ou principe de précaution pas vraiment justifiés ?

Y aurait-il dans cette affaire une forme d’excès de zèle, d’un inédit principe de précaution, pas vraiment justifiés ?

Et pourquoi un tel flottement, une telle hésitation dans la gestion de crise de la part du management à destination ?

« A Djerba, la direction de l’hôtel n’avait aucun pouvoir de décision. Les ordres venaient de la maison-mère.

J’ai l’impression que cette crise dévoile un conflit interne opposant TUI à Londres à Marmara.

Dans cette affaire, TUI a porté à sa filiale française un préjudice qui pouvait être évité. J’aimerais savoir ce qui les a poussés. Je comprends les commentaires des clients dans votre journal.

Le complexe Dar est composé de 4 hôtels et la bactérie ne concernait qu’un seul d’entre eux, dans des lieux très définis. Les clients pouvaient être relogés sur place.

La gestion de cette crise va coûter cher à Marmara, alors que TUI s’engage en Tunisie pour une production très appréciée sur le marché allemand
» observe un hôtelier qui désire garder l’anonymat.

TUI UK s’engage en effet de façon agressive en Tunisie. Le major européen investit beaucoup, notamment à Djerba avec sa filiale Magic Life, très connue en Allemagne pour ses prestations bien gérées, all inclusive haut de gamme.

De là à imaginer que la maison-mère donnerait un coup de pouce à sa production « germanique » au détriment d’une filiale française, il n’y a qu’un petit pas que nous ne franchirons pas.

Lu 5555 fois

Notez



1.Posté par Marc le 17/09/2013 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article apporte un élément neuf: "Le complexe Dar est composé de 4 hôtels et la bactérie ne concernait qu’un seul d’entre eux dans des lieux très définis".

En effet, Da Djerba est immense et si un seul des hôtels était concerné, pourquoi fermer les autres ?

Question des plus pertinentes !

2.Posté par BONSANMAICESBIENSUR le 17/09/2013 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trouver une bactérie dans une canalisations semble être un bon prétexte pour dénoncer un contrat...
non ?...

3.Posté par lokmen ben jedcdi le 03/10/2013 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
s je suis lokmen j ai une boutique a Dar Djerba cette affaire ni un problème d une bactérie c est un problème d opposition de stratégie entre TUI merre en Anglutaire et la stratégie de marrmara et l exécution des ordre par Tui France qui gère cette mauvaise ordre de fermeture de complexe Dar Djerba 5hotels 3500 clients qui touche aussi a limage de marque de tourisme en Tunisie.
nous de notre nous aimant cette hôtel et notre réaction citait contre la fermeture de ce complexe e la mauvaise gestion de TUI pour fermée le complexe et délogée les clientèles d une façon agressive on a bien documentée cette mauvaise gestion en des vedios et des commentaires pris par des maitres notaires qui sont déplacée sur l hôtel ..........d après moi TUI doit payée chéré cette mauvaise gestion sans prendre en considération ni le tourisme en Tunisie et l image de marque ni la cotée sociale c est malheureux .

4.Posté par daniel le 10/11/2013 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'attends avec impatience la ré-ouverture de l'hotel DAR JERBA ( cet hiver ZAHRA et DALHIA )
club Marmara français , et nous n'avons pas besoin des ANGLOS SAXONS ( boutés par jeanne d'arc du royaume de france)
j'accorde mon soutien à l'ensemble du personnel , et désire retourner avant la fin de l'année; alors l'analyse de l'eau !!!!!!!! pretexte ou politique !!!!!! que fait Mr CHRISTOPHE FUSS en déprime ,dépassé ou burn out !!!!!
j'ai toujours apprécié la prestation ,et les services de ce complexe DAR JERBA
pour moi client fidele , celà me convient parfaitement et j'ai toujours accordé une note de 5/5
daniel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Décembre 2018 - 14:53 Marietton Développement prend 50% de Solea



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips