TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Nicolas Hulot : le tourisme ne lui doit rien !

la chronique de Christian Orofino



Constat d'échec, aveu d'impuissance, manque de combativité ? Les avis sont partagés sur la démission de Nicolas Hulot ministre de la transition écologique et solidaire du gouvernement. Pour Christian Orofino, président de TOURCONSEIL et Co-Président de l'Observatoire Géopolitique et environnemental du Tourisme (OBGET), cette décision ne permettra pas à Nicolas Hulot de laisser une trace honorable dans l’histoire de la transition écologique.


Rédigé par Christian Orofino le Dimanche 2 Septembre 2018

Si tous les bénévoles des associations de défense de la nature qui se battent souvent sans moyen et souvent sans la moindre reconnaissance baissaient les bras à chaque déconvenue à cause d’un ego façon Hulot, l’écologie en serait encore au niveau de celle de Monsieur Trump - Photo Facebook
Si tous les bénévoles des associations de défense de la nature qui se battent souvent sans moyen et souvent sans la moindre reconnaissance baissaient les bras à chaque déconvenue à cause d’un ego façon Hulot, l’écologie en serait encore au niveau de celle de Monsieur Trump - Photo Facebook
Panique dans le microcosme écologique : Nicolas Hulot a disparu volontairement de la scène politique.

Pour certains, cette démission serait un électrochoc qui permettrait un sursaut nécessaire à l’avancée de la cause écologique. Pour d’autres, cette démission serait un constat d’échec personnel.

Mais il est évident que les dossiers auxquels il souhaitait s’attaquer tels que les pesticides, l’artificialisation des sols, la diminution de la part du nucléaire dans la politique énergétique où la régression de la biodiversité sont quelques exemples de chantiers ouverts mais inachevés par l’intéressé.

Cet abandon en plein exercice de sa mission ne permettra pas à Nicolas Hulot de laisser une trace honorable dans l’histoire de la transition écologique car le cadre des actions était posé au plus haut niveau de l’état, les moyens structurels étaient ceux d’un ministère important avec trois secrétaires d’état, il semble que les états d’âme de Monsieur Hulot l’aient emporté sur la cause écologique dans sa prise de décision

Il est plus facile de se « stariser » plutôt que d’effectuer un travail de fond sur un long terme.

Si tous les bénévoles des associations de défense de la nature qui se battent souvent sans moyen et souvent sans la moindre reconnaissance baissaient les bras à chaque déconvenue à cause d’un ego façon Hulot, l’écologie en serait encore au niveau de celle de Monsieur Trump.

Le tourisme n'a pas été évoqué par Nicolas Hulot

Le tourisme est un des chantiers que Nicolas Hulot n’avait pas abordé.

Pourtant avec ses 80 millions de visiteurs, la France est le premier pays d’accueil au monde et aurait dû donc être une des priorités d’un vaillant et éphémère combattant des lobbies.

Malheureusement cette activité réceptive non seulement n’est pas régie par des indicateurs fiables sur le plan statistique, mais ne fait l’objet d’aucune réflexion nationale sur l’encadrement de l’accueil des touristes sur notre territoire. Ce secteur réceptif au management essentiellement nationalisé et « fonctionnarisé » devrait prendre exemple sur nos métiers « out going », notamment dans le domaine du tourisme durable.

Depuis plusieurs années, des entreprises privées du tourisme consacrent des moyens pour mettre en place des mesures et des actions qui préservent les hommes et les environnements des pays dans les quels ils envoient leurs clients et font ainsi la promotion d’un tourisme plus respectueux.

Ce mouvement, sous l’impulsion d’une association comme ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) et réunissant des grands noms du Tour Operating n’a jamais démissionné malgré des difficultés et les résistances dues aux sensibilités politiques et sociales de chaque région du monde.

Nul besoin de star médiatique

Ces convictions sur le tourisme durable seront renforcées grâce au séminaire en Bretagne qu’organise ATR en septembre chez un de ses adhérents, SALAÜN HOLIDAYS pendant lequel il sera beaucoup question de compensation Carbone.

Les palmes du Tourisme Durable organisées pour la deuxième année par TourMaG.com et ATD (Acteurs du Tourisme durable) sont aussi un événement prouvant que le secteur touristique sait aussi s’organiser pour promouvoir les entreprises innovant dans le domaine du tourisme durable.

Ces initiatives privées sont la preuve qu’à l’instar du tourisme, chaque secteur économique peut travailler en profondeur sur une transition écologique adaptée à son cœur de métier sans avoir besoin d’une star médiatique pour respecter ses engagements.

Les Palmes du Tourisme Durable 2018

Les Palmes du Tourisme Durable ont été créées par le groupe TourMaG.com et l'association ATD (Acteurs du Tourisme Durable) en 2017, dans le cadre de l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement.

Leur but : récompenser les professionnels qui s'investissent dans le tourisme durable ou s'engagent dans une démarche éco-responsable.

C'est votre cas ? Inscrivez-vous en remplissant le dossier de candidature sur le site des Palmes du Tourisme Durable


Suivez les Palmes du Tourisme du Durable sur Facebook !

Retrouvez les candidats aux Palmes du Tourisme Durable en cliquant ICI

Si vous voulez soutenir l'événement, voici le Dossier SPONSOR à télécharger

Vous souhaitez candidater ou devenir sponsor ?

Contactez Charlène Ravella Animatrice de réseau. ATD – Acteurs du Tourisme Durable

Par mail à l'adresse : info@tourisme-durable.org
Retrouvez aussi les réseaux sociaux d'ATD sur twitter Facebook

Nicolas Hulot : le tourisme ne lui doit rien !

Lu 1536 fois

Notez



1.Posté par Certain - Languedoc Nature le 04/09/2018 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
D'autres acteurs du tourisme responsable travaillent sans relâche depuis des années sur le terrain pour promouvoir des pratiques, des itinéraires, des destinations ... Mais la transition ne doit pas être une opération de greenwashing sans quoi elle sapera tout l'espoir fondé dans le tourisme durable et responsable. Un grand rendez-vous pour venir rencontrer ces acteurs engagés : Salon Sol & Ecotourismo ! Le premier Salon International de l'écotourisme, du voyage solidaire et participatif qui se tiendra à Grenoble du 1er au 2 décembre 2018.
Fred

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips