Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Tourisme responsable : Chypre met en place une politique volontariste

Chypre souhaite développer une véritable production durable



Dans le cadre d'un plan de reprise et de résilience, la commission européenne a doté Chypre d'une enveloppe de 1,2 milliard d'euros. 41% de ce budget sont consacrés à des mesures qui soutiennent les objectifs climatiques. Et le tourisme fait bien sûr partie des secteurs économiques concernés.


Rédigé par le Mardi 28 Juin 2022

Chypre a lancé plusieurs actions dans le secteur du tourisme pour travailler sur des offres plus durables et responsables - Depositphotos.com Auteur kamchatka
Chypre a lancé plusieurs actions dans le secteur du tourisme pour travailler sur des offres plus durables et responsables - Depositphotos.com Auteur kamchatka
Ils sont légion les pays s’auto déclarant première nation écologique… Mais pour la plupart pas avant 2030, 2050…

Chypre n’a rien déclaré mais a fait les choses dans l’ordre.

En mai 2021 le gouvernement chypriote dépose un plan de reprise et de résilience longuement élaboré et approuvé quelques semaines après par la commission européenne qui le dote de 1,2 milliard d’euros.

Dans son évaluation, la Commission constate que le plan de Chypre consacre 41 % de son enveloppe totale à des mesures qui soutiennent les objectifs climatiques.

Tous les secteurs d’activité économique du pays se sont mis en état de marche.

Le ministre du Tourisme, Savvas Perdios, professionnel formé en France et politique engagé pour son pays, et rencontré lors d’un voyage de presse Salaün Holiday n’a pas attendu pour mettre en place des actions visant à transformer progressivement et d’une manière réaliste l’activité touristique de l’Ile.

Vers une vraie production d'offres durables

Jusqu’à présent Chypre avait une image « mer et soleil ». Sans sortir de cette mono identité, les autorités mènent depuis la mise en place de ce plan une politique plus en adéquation avec les valeurs du tourisme durable.

La particularité de cette mise en œuvre repose sur la disparition d’un discours idéologique pour laisser place à une véritable production d’une offre durable.

Ce qu’on nomme à présent le « sur tourisme » fait deux victimes : les habitants des zones trop fréquentées et les environnements de ces territoires.

Savvas Perdios, Ministre pragmatique, en déduit logiquement qu’il faut non pas diminuer le nombre de visiteurs mais mieux les répartir et mettre les habitants au cœur de cette réorientation stratégique.

Cette nouvelle offre est complémentaire à l’offre classique hôtelière du littoral réputée pour l’excellence de son service.

Ainsi, le visiteur est-il invité à la découverte d’une île au passé prestigieux, mais aussi au présent riche en rencontres et en émotions.

Plusieurs produits touristiques sont audités et labellisés, répondant ainsi à des critères de qualité et de durabilité.

Plusieurs labels ont été créés

Parmi ces labels « Le Cyprus Breakfast » : un proverbe chypriote symbolise l’importance pour les iliens du petit déjeuner « Mangez le petit déjeuner comme un roi, le déjeuner comme un prince et le dîner comme un pauvre ».

Cette tradition du premier repas de la journée, le visiteur, comme le font traditionnellement les habitants, peut le partager dans tous les établissements de l’île en dégustant, aux premières heures de la journée, des mets aux gouts authentiques issus directement des producteurs locaux.

Ainsi une vraie farandole de produits frais et goûteux comme le pain fraîchement cuit, le fromage Halloumi, les Elies Tsakistes (olives vertes écrasées à la coriandre) le Lountza (longe de porc) , le miel naturel chypriote, la marmelade maison etc…seront le prétexte à des rencontres avec des Chypriotes dégustant ces mêmes mets.

Autre Label attribué à une autre ligne de produits : le « Christmas Village »

Ce sont quinze villages qui du 10 décembre au 5 janvier organisent toute une série de réjouissances, d’expositions, de spectacles autour des traditions culturelles et religieuses catholiques et orthodoxes.
C’est encore une initiative permettant de renouer avec une tradition dans les villages dans une ambiance festive associant visiteurs et habitants.

Pour cet évènement et pour la mise en place des produits « Route des Vins » le Ministre a sagement passé un partenariat avec la destination Alsace, département passé maître dans l’organisation de ces deux thématiques.

Transformation d’habitations en chambres d’hôtes et gites

Cette offre d’activités s’accompagne d’une offre d’hébergement différente toujours avec le concours de la population.

En effet dans cette enveloppe budgétaire, une part importante a été réservée à la transformation d’habitations en chambres d’hôtes et gites toujours situés dans des villages où il fait bon vivre toute l’année grâce à un climat idéal.

Il faudrait encore des dizaines de lignes pour exposer d’autres nombreuses actions déjà existantes ou à venir, toutes conçues sur le même principe, rapprocher les touristes des Chypriotes dans des territoires moins médiatisés en leur proposant des séjours et des activités authentiques et maitrisés.

Dans la liste des différents acteurs du tourisme, opérateurs, compagnies de transport, visiteurs, destinations, ces dernières sont les premières concernées par la transition touristique et c’est à elles de proposer une alternance de qualité sur leurs territoires consistant à un tourisme plus respectueux des habitants et de leurs environnements.

La destination Chypre a bien pris ses responsabilités en la matière, et a surtout pris une large avance sur les destinations concurrentes.

C’est ensuite aux autres acteurs professionnels et aux visiteurs de profiter de cet engagement rare car au plus haut niveau de l’état.

44% des Français déclarent être prêts à payer plus cher un séjour afin de voyager de manière plus durable
(Sous-entendu si l’offre est au rendez-vous).

Cette offre existe à Chypre, il appartient maintenant aux opérateurs et aux compagnies aériennes de saisir cette opportunité, comme le fait Salaün Holiday pour enfin passer des discours théoriques sur le tourisme durable à une offre professionnelle.

Christian OROFINO
Président de TOURCONSEIL
Co-président d'OBGET
Ex PDG et DG du TO VISIT FRANCE
Ex-Président de la commission Tourisme responsable du SNAV


Lu 1361 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias