TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Norwegian : 2019, l’année de l'atterrissage définitif ?

Une reprise ou le crash



Alors que l’emblématique compagnie norvégienne spécialiste des liaisons low-cost long-courriers s’enfonce toujours plus dans le marasme financier, sa survie semble maintenant tenir à un éventuel rachat de la part du groupe Lufthansa.


Rédigé par le Lundi 28 Janvier 2019

© Norwegian
© Norwegian
Dans la liste des récents crashs économiques de compagnies low-cost long-courrier, Norwegian sera-t-elle la prochaine ?

Alors que la compagnie était presque donnée pour morte en fin d’année 2018, prête à déposer le bilan, les dernières nouvelles à son sujet sont loin d’être rassurantes.

Les voraces Norvégiens ont beau avoir battu un nouveau record en termes de passagers transportés en 2018 (37,3 millions, +13%), les lourdes dettes (3,5 milliards d’euros fin 2018) aggravées par la hausse des prix du baril de pétrole les minent de plus en plus.

Annoncé il y a quelques semaines, un plan de réduction des coûts de 200 millions d’euros sur l’année 2019 prévoit, en plus de la revente de 5 Airbus A320, la fermeture de six bases et des suppressions de postes à partir d’avril prochain.

« Ces mesures devraient améliorer les performances financières dès le début 2019 », promettait la compagnie dans un communiqué.

IAG lâche l’affaire

Mais, de l’avis des observateurs du secteur, cette cure ne suffirait pas et la vraie solution pour la compagnie serait de finalement trouver le soutien d’une major du transport aérien.

Seulement voilà, la semaine dernière, Willy Walsh, l’emblématique patron du groupe IAG a indiqué qu’il renonçait à son rachat, découragé par les déboires financiers de la compagnie rouge et blanche.

A plusieurs reprises, le groupe aérien britannique avait tenté de racheter les Norvégiens, ces derniers ayant refusé.

Conséquence immédiate et cruelle : quelques heures après l’officialisation de cette annonce, jeudi 24 janvier, le titre Norwegian chutait de près de 22% à la Bourse d’Oslo, le ramenant à 6,3 milliards de couronnes (environ 652,3 millions d’euros).

Pire, IAG compte également vendre sa participation dans Norwegian, qui s’élève à près de 4% du capital.

Lufthansa ou rien ?

Le salut pourrait-il, dès lors, venir de l’autre prétendant au rachat : Lufthansa ?

Car, après le rachat, en 2017, d’une partie des actifs de son ex-rival, Air Berlin, le géant Allemand se voit distancé dans la course au rachat d’Alitalia.

« Cela serait une excellente alternative pour Lufthansa », nous explique Jean-Louis Baroux, à la tête du réseau de représentation aérienne APG. « S’ils y parviennent, ils prendraient le contrôle de l’Atlantique Nord, ce serait fabuleux pour eux », ajoute-t-il. Surtout, l’acquisition de la flotte de Being-787 Dreamliners de Norwegian serait un grand coup pour le groupe allemand, dans la bataille qu’il se livre avec Air France-KLM et IAG sur les liaisons transatlantiques.

En 2019, Norwegian compte dans le même temps poursuivre les énormes investissements entamés en 2014 et lui ayant permis d’ouvrir plus de 500 lignes dans le monde. Comme le relate le journal Les Echos en date du 28 janvier, la compagnie doit ajouter à sa flotte 21 nouveaux avions cette année, soit 4 700 sièges, ce qui portera sa flotte à 177 appareils,.

Ce qui est plus que certaines compagnies traditionnelles comme KLM ou Alitalia.

Une politique d’investissement initiée par le P-DG fondateur, Bjorn Kjos, 72 ans, qui estime toujours que sa compagnie, après une folle période d’expansion tout azimut, récoltera bientôt les fruits de sa croissance.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 6156 fois

Notez



1.Posté par Vincent le 29/01/2019 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Pouvez-vous citer vos sources concernant de lourdes suppresssions de postes ?
Car cette information n'est relayée nulle part ailleurs.
Merci

2.Posté par Christophe le 29/01/2019 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas sûr que l'acquisition De Norwegian donne a LH « le contrôle de l'Atlantique Nord ». La multiplication des liaisons sans fréquence entre de multiples villes européennes et des villes américaines n’est pas forcément adapté au modèle d’un transporteur traditionnel qui fait sur beurre sur les classes premium et la multiplication des fréquences.

Je commence à me demander si on n’est pas en train d’assister au suicide en direct d’une compagnie low cost qui a eu les yeux encore plus gros que ceux de ses consœurs.

Le business modèle d’une compagnie aérienne (recettes cash immédiates mais dépenses étalées sur de très nombreuses années aboutissant à générer des trésoreries pléthoriques mais des pertes comptables abyssales) est difficile à gèrer quand on n’a pas les yeux constamment rivés sur les 10 ou 15 années à venir.

3.Posté par Lecalot le 13/02/2019 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Norwegian en faillite ou rachetée ? Il fallait s'y attendre. Les arbres ne montent pas au ciel et les miracles en termes économique sont impossibles dans le transport aérien, industrie à fort besoin de capitaux d'investissements industriel avec un retour sur investissement court de type entreprise de service. Michel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips