TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TravelManagerMaG  



Nouveau portail SNCF : quelles conséquences pour les agences ?

EDV/SNCF : Les discussions n’ont pas abouti


Le nouveau système de réservation de la SNCF, en fonction le 26 septembre 2023, n’offre pas toutes les fonctionnalités sur la réservation de TER, et de groupes. Une réunion organisée, jeudi 7 septembre, entre la SNCF et les EDV n’a pas permis de faire avancer le dossier.


Rédigé par le Dimanche 10 Septembre 2023

La réunion entre la commission Transport des Entreprises du Voyage (EDV) et la SNCF, jeudi 7 septembre, n’ont pas abouti. @depositphotos/lunamarina
La réunion entre la commission Transport des Entreprises du Voyage (EDV) et la SNCF, jeudi 7 septembre, n’ont pas abouti. @depositphotos/lunamarina
La livraison du nouvel écosystème de réservation de la SNCF est prévue le 26 septembre prochain. La migration vers cette nouvelle interface nommée PAO (Portail d’accès aux offres) est obligatoire pour la poursuite de la distribution des billets SNCF en raison des changements techniques à venir.

Un chantier colossal qui entraîne des défaillances relevaient nos confrères de DeplacementsPros : la migration qui aura donc lieu le 26 septembre 2023 n’offre pas toutes les fonctionnalités sur la réservation de TER, et des groupes.

Guillaume Confais-Morieux, responsable du marché « agences » du transporteur, leur confiait alors : « On a fait des priorisations. Ce chantier, connu sous le nom de Boost, est énorme. Il a été ouvert dès 2015 et occupe une centaine de personnes. »

Dans ce contexte, la commission Transport des Entreprises du Voyage (EDV) a rencontré jeudi 7 septembre la SNCF. Les discussions n’ont pas abouti.

« Il y aura un impact sur notre AHT. Combien de temps ? Difficile à dire. »

Qu’est-ce qui coince ? « L’essentielle de la problématique est la bascule d’Amadeus. C’est un gros système, il y a beaucoup de complexité, c’est ce qui fait qu’il y a des ajustements. De mémoire d’agent de voyages, je n’ai jamais vu une migration où tout fonctionne à 100% du premier coup , relativise José Martinez, PDG d’Amplitudes.

Nous sommes peu impactés car nous travaillons également sur Sabre et avons développé une connexion directe avec PAO (Portail d’Accès aux Offres ndlr) pour un outil interne. PAO fonctionne bien. »

Quel sera l’impact de cette bascule sur l’activité des agences de voyages d’affaires ?

« Nous sommes en train de mesurer l’impact de cette PAO. Sur le papier, la PAO devrait être bénéfique, mais pose pas mal de problèmes techniques », reconnaît David Bernin, directeur général Ailleurs et Bleu Voyages.

De son côté, American Express GBT, a fait évoluer son outil pour gagner en autonomie. « Nous travaillons pour être compliance avec PAO. L’outil Neo sera prêt pour le 26 septembre 2023. Nos clients Neo pourront tout faire on-line », affirme Yorick Charveriat, vice-président et directeur général France chez American Express Global Business Travel (GBT).

« La difficulté avec les TER est que la distribution est gérée par les régions. Nous allons garder la complexité. Il y aura un impact sur notre AHT (NDLR : le temps moyen de discussion au téléphone avec le client). Combien de temps ? Difficile à dire.

Notre stratégie est de passer un maximum de transactions sur la partie on-line, c’est pour cela que nous développons à fond l’outil Néo. Les autres outils devront s’y mettre »
, affirme le DG d’Amex.

SNCF et Agences : « Il est où le partenariat ? »

Après la baisse des commissions SNCF, quel est le signal envoyé par la compagnie ferroviaire à la distribution ?

« Entre baisser les commissions, nous demander des garanties bancaires incroyables… Il est où le partenariat ? , s’interroge Yorick Charveriat d’Amex GBT. J’envisage de dire aux clients : je ne prendrai plus de réservation offline sur le train. »

« La SNCF a des contraintes, j’attends de voir comment la situation évolue. Nous l’avons vu avec Air France sur NDC, la compagnie a l’intelligence de discuter, de repousser les échéances, de travailler en partenaire sur le sujet, bien que ce ne soit pas toujours simple. Mais, quand ce sera lancé, ce sera abouti », fait la comparaison Yorick Charveriat.

Le compte à rebours est lancé. L'échéance est fixée au 26 septembre.


Lu 3986 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias