TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Parole de TO étranger "à Oslo, il n'y a plus d'agences de voyages physiques"

Erik Anderson, PDG de Merlot Reiser



A l'occasion du salon Rendez-vous en France 2019, qui s'est tenu à Marseille, la rédaction de TourMaG.com est allée à la rencontre de tour-opérateurs venus du monde entier pour discuter avec eux de leur quotidien. Aujourd'hui nous vous proposons la vision d'Erik Anderson, le président-directeur général de Merlot Reiser.


Rédigé par le Jeudi 18 Avril 2019

Parole de TO étranger "à Oslo, il n'y a plus d'agence de voyages physique" - Crédi photo : Merlot Reiser
Parole de TO étranger "à Oslo, il n'y a plus d'agence de voyages physique" - Crédi photo : Merlot Reiser
Pays de tendances, avec une qualité de vie et un pouvoir d'achat exceptionnel, la Norvège est aussi un pays émetteur de touristes pour la France, même si notre pays n'est pas le plus attirant pour ses habitants.

"500 000 Norvégiens viennent chaque année en France, ce qui représente seulement le 5e pays le plus visité par mes compatriotes" rapporte Sissel Dahl, responsable de la promotion en Norvège d'Atout-France.

L'inexorable leader, comme pour bon nombre de tour-opérateurs interrogés lors de la réalisation de cette série, reste l'Espagne. Et pour Erik Anderson, le PDG de Merlot Reiser, un tour-opérateur spécialisé dans la randonnée, la France attire un tiers de ses clients, sur les 3 000 dossiers traités chaque année.

Ce ne sont pas des voyages sur-mesure, mais des séjours entièrement packagés, pour les amoureux du slow tourisme car "on ne parle pas de faire le tour de France ou d'être dans la performance physique."

Nous vous livrons son témoignage sur une industrie, où la désintermédiation est arrivé à son paroxysme , à tel point que le tour-opérateur "écoule seulement en direct", via son site internet explique Erik Anderson.

Quel est le classement des destinations les plus visitées par les Norvégiens ?

"Je pense que les Norvégiens ne connaissent pas vraiment la France, même s'ils y vont de plus en plus.

Après quand ils viennent dans l'Hexagone, ils vont toujours dans les destinations connues comme Paris, Nice et la Provence. Les gens achètent les noms qu'ils connaissent.

Un nom mal connu, trop long ou difficile à prononcer, ils n'iront pas. Vous avez de la chance d'avoir des régions associées aux appellations vinicoles comme Bordeaux, Champagne, Sancerre, etc. Ce qui permet de retenir, c'est un excellent coup marketing.
"

Et Sissel Dahl, responsable de la promotion en Norvège d'Atout France de prendre la parole "500 000 norvégiens viennent chaque année en France, ce qui représente seulement le 5e pays le plus visité par mes compatriotes. Il y a toujours une toute petite augmentation tous les ans, mais cela dépend grandement des vols directs.

La première destination pour les Norvégiens est l'Espagne, grâce notamment à ses îles qui sont accessibles et chaudes même en plein hiver. La France se bat avec l'Italie, pour obtenir la 4e place, c'est une clientèle particulière qui voyage pour la gastronomie et le vin.

Le podium est complété par les pays nordiques, que sont la Suède et le Danemark.
"

Comment se porte la distribution en Norvège ?

"La France n'est pas dans notre vision comme une destination couteuse" - Crédit photo : Merlot Reiser
"La France n'est pas dans notre vision comme une destination couteuse" - Crédit photo : Merlot Reiser
"Un peu à mon image, la distribution passe de plus en plus par internet.

Dans mon pays, les agences de voyages physiques n'existent presque plus. Si je prends Oslo, où je vis, il n'y en a plus. Après dans les plus petites villes, la distribution classique existe encore.

Le tour-opérating est lui toujours actif, mais je dis toujours que mon concurrent numéro reste le client. Ces derniers cherchent et construisent leurs séjours de plus en plus par eux-mêmes.
"

Quels sont les sujets d'actualités dans l'industrie touristique en Norvège ?

"La principale actualité en ce moment réside dans le Boieng 737 Max, mais il n'y a pas vraiment d'autres problèmes.

Les Norvégiens voyagent beaucoup et de plus en plus, c'est une dépense sacrée. Nous venons d'un pays où la vie est assez chère, la France n'est pas dans notre vision comme une destination coûteuse.

Surtout les restaurants et les tarifs de l'alcool sont nettement plus avantageux.
"

Y a-t-il des freins dans votre activité en Norvège ?

"Clairement les Gilets Jaunes et les problèmes sociaux en France sont très mal vus par les Norvégiens. Les gens sont sensibles aux images des manifestations et des violences.

Pas mal de personnes ont peur de venir en France à cause de la langue, car le mythe du français ne parlant pas l'anglais a la peau dure.

Et les polémiques françaises sur Airbnb ou les autres plateformes digitales ne sont pas vues de la même manière chez nous. Ces entreprises sont plutôt accueillies positivement, car elles permettent à des personnes qui ne peuvent pas voyager, de pouvoir partir.

Puis les quartiers désertés par les habitants locaux sont moins le cas en France, comme cela peut être en Italie et en Espagne. Ce problème est propre à toutes les villes.
"

Que cherche un Norvégien en vacances ?

"Le soleil, indéniablement. Les hivers sont longs chez nous.

Ensuite mes compatriotes vont chercher la gastronomie et le vin, puis les bâtiments historiques, car nous en avons peu. Il faut savoir qu'une destination est totalement dépendante d'une ligne aérienne directe, nous évitons au maximum les vols avec escales.

La première chose que fait un Norvégien étant de regarder le prix du vol le moins cher, pour dégager du budget sur les activités, les restaurants et les hôtels.

Les gens voyagent inévitablement à l'étranger, car notre pays est très cher, c'est une chance pour notre industrie.
"

Toute la série "Parole de TO" :


Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2174 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips