TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Relais et Châteaux : pendant l’incarcération de Régis Bulot, les affaires continuent...

L'instruction n’impacte pas l’image de la marque



Le lancement de l’édition 2012 du guide des Relais & Châteaux a eu lieu lundi dernier dans les salons de l’hôtel Saint James à Paris. En dépit de ses ennuis judiciaires, l’association poursuit ses activités et accueille cette année 45 nouveaux membres.


le Mardi 29 Novembre 2011

Interdiction formelle de se prononcer sur l’escroquerie dont serait victime le groupe. Seule affirmation consentie, l'image de marque de Relais & Châteaux ne semble pas écornée par une affaire qui n’a pourtant pas encore livré tous ses secrets - DR
Interdiction formelle de se prononcer sur l’escroquerie dont serait victime le groupe. Seule affirmation consentie, l'image de marque de Relais & Châteaux ne semble pas écornée par une affaire qui n’a pourtant pas encore livré tous ses secrets - DR
Dans le monde feutré des Relais & Châteaux, la mise en examen de l'ancien président Régis Bulot dérange.

« Je ne ferai aucun commentaire sur une affaire en cours d’instruction », a précisé fermement Jaume Tàpies, l’actuel président.

Interdiction formelle donc de se prononcer sur l’escroquerie dont serait victime le groupe.

Seule affirmation consentie : l'image de marque ne semble pas écornée par une affaire qui n’a pourtant pas encore livré tous ses secrets.

La vie continue donc chez Relais & Châteaux, qui a présenté lundi dernier son nouveau guide au sein de l’hôtel Saint James, tout juste entré dans la collection.

L’édition 2012 regroupe 518 établissements, dont 45 entrés pour 15 sortants.

En France, cinq hôtels ont été acceptés : Le Saint James (Paris), Au Cœur du Village (La Clusaz), La Bastide (Gascogne), Anne de Bretagne (La Plaine-Sur-Mer), Maison Decoret (Vichy) ainsi que le restaurant de Guy Lassausaie à Chasselay proche de Lyon.

Une bonne santé économique

L’exercice 2010-2011, clôturé le 30 juin dernier, est également excellent, avec un chiffre d’affaires en croissance de 22,8% pour 86 millions €.

« La situation est très bonne, sauf peut être en Amérique Latine », explique Jaume Tapies.

Concernant les perspectives d'avenir, le président reste prudent mais assez optimiste. « 33% de nos membres tablent sur une stabilité de leur activité, 20% sur une chute et 47% sur une augmentation », précise-t-il. Une situation contrastée, encore bien loin du catastrophisme.

Relais & Châteaux compte également poursuivre son partenariat avec Voyageurs du Monde, engagé l’année dernière, qui propose aujourd'hui une centaine d’itinéraires.

Si le TO restera son partenaire exclusif en France, l’association veut poursuivre ce type d’alliance à l’étranger, notamment au Canada, où il est en pourparlers avec Nolitours.

Il souhaite également développer la clientèle d’affaires, qui représente 17% du trafic, grâce à son produit « séminaires d’exception ».

Lu 3219 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias