TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Ryanair se fait voler 5 millions de dollars par des pirates informatiques




Rédigé par La Rédaction le Mercredi 29 Avril 2015

Des pirates informatiques parviennent à voler 5 millions de dollars à Ryanair - Photo Ryanair
Des pirates informatiques parviennent à voler 5 millions de dollars à Ryanair - Photo Ryanair
Des pirates informatiques sont parvenus à dérober près de 5 millions de dollars (4,5 millions d'euros) à Ryanair via une banque chinoise, annonce la compagnie aérienne.

Elle précise qu'elle espère récupérer cette somme.

"Ryanair enquête sur un transfert électronique frauduleux passé via une banque chinoise la semaine dernière. La compagnie travaille avec ses banques et les autorités compétentes et s'est vue signifier que les fonds avaient été bloqués", détaille le transporteur dans un communiqué.

Selon l'Irish Times, les fonds volés étaient destinés à payer le kérosène de la compagnie.


Lu 1337 fois

Tags : ryanair
Notez

Commentaires

1.Posté par benvoyons le 30/04/2015 09:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une banque en Chine pour payer du kérosène ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Novembre 2021 - 17:14 GNV : 2 jours de promotions pour le Black Friday

Lundi 22 Novembre 2021 - 12:49 FlixBus dessert une ligne 100% au colza français









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias