TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Savoie Mont-Blanc : escales au bord des lacs Léman, d’Annecy, d’Aiguebelette et du Bourget

Quatre lacs et Chambéry, capitale historique de la Savoie



Cette année, après plusieurs mois de confinement, nous ressentons comme jamais un impérieux besoin de grands espaces, d’air pur, d’activités de plein air, de fraîcheur. Au cœur des Alpes, dans des paysages préservés, quatre lacs « Savoie Mont-Blanc » et leurs célèbres stations pieds dans l’eau, rivalisent de séduction pour répondre à nos attentes. Voici les grandes escales en bordure des lacs Léman, d’Annecy, d’Aiguebelette et du Bourget. Voisine du lac du Bourget, Chambéry, ville d’art et d’histoire et préfecture de Savoie vaut amplement le détour.


Rédigé par le Vendredi 10 Juillet 2020

Guadeloupe Inside
Répartis sur les départements de Savoie et de Haute-Savoie, chacun des quatre lacs de « Savoie Mont-Blanc » a son caractère.

Le lac Léman - le plus maritime - appelle au voyage. Le lac d'Annecy, le plus tonique révèle sa pureté.

Le lac du Bourget, le plus grand des lacs français, s’intègre dans une nature sauvage alors que le lac d'Aiguebelette reste confidentiel.

Le lac d’Annecy, le plus tonique

Parapente au-dessus du Lac d'Annecy - DR : Tristan Shu, CRT Auvergne-Rhône-Alpes
Parapente au-dessus du Lac d'Annecy - DR : Tristan Shu, CRT Auvergne-Rhône-Alpes
Deuxième lac de France après le lac du Bourget en Savoie, le lac d'Annecy s’est naturellement formé lors de la fonte des glaciers des Alpes.

La vocation touristique de sa station débutait en 1866, année d’apparition du train à vapeur. Elle ne s’est jamais démentie.

Le lac, ou plutôt les deux lacs, doivent leur attrait aux montagnes qui les bordent et qui offrent un panorama en cascade.

Il y a le grand lac navigable toute l’année et le petit lac, dans la partie sud, moins connue, est beaucoup plus sauvage.

Ce lac accueille en effet plusieurs secteurs protégés (parfois interdits à la navigation, au mouillage ou même à l’exploration pédestre). Il peut s’agir de lieux abritant des animaux et une flore sauvage, des vestiges d’habitations préhistoriques ou des réserves naturelles comme le « Roc de Chère » et le « Bout du lac ».

Le lac d'Annecy est un fabuleux terrain de jeux pour les amoureux de sports nautiques : voile, stand-up paddle, ski nautique, wake board, plongée, canoë… il y en a pour tous les goûts !

Annecy, surnommée la « Venise des Alpes », à l’image de la célèbre cité lacustre car elle est traversée par des canaux et une petite rivière, le Thiou. Ce cours d’eau très court (seulement 3,5 kilomètres) constitue la plus petite rivière de France.  

Au Moyen-Âge, les moulins produisaient de la farine à l’aide de l’eau du Thiou tandis que d’autres corps de métier, comme les forgerons, utilisaient cette ressource pour travailler du métal.

La vieille ville a un charme fou car on y retrouve encore les artères moyenâgeuses et les portes Sainte-Claire et Perrière qui l’encadrent et la séparent du reste de l’agglomération.

A ne pas manquer : le château, qui date du Moyen-Âge (12e siècle) et les anciennes prisons qui surplombent la vieille ville. Ils font partie des lieux incontournables de la cité.

Le saviez-vous ? Depuis 1906, toute l’électricité d'Annecy est fournie par la même centrale hydraulique du Fier.

Le lac Léman, le plus maritime

Le Lac Léman depuis Thonon-les-Bains - DR : OT Thonon-les-Bains
Le Lac Léman depuis Thonon-les-Bains - DR : OT Thonon-les-Bains
372 mètres d’altitude, le Léman, le plus vaste des lacs de Savoie Mont Blanc offre des paysages aux ambiances de Riviera.

Trait d’union entre la France et la Suisse, il dispose d’un climat tempéré favorable à une végétation méridionale. Ses 53 kilomètres de rives françaises suivent les vallonnements du bas Chablais et accueillent deux villes thermales de réputation internationale, Thonon-les-Bains et Evian-les-Bains.

Labellisée « France Station Nautique quatre étoiles », Thonon-les-Bains offre aux baigneurs un petit air méditerranéen avec sa  plage naturelle de sable fin.

La station propose la pratique d’une multitude d’activités nautiques : voile, planche à voile, canoë, kayak, aviron, plongée…

Des bateaux à vapeur Belle Epoque avec roues à aube, aux moyens de transport plus insolites comme la navette solaire ou la barque à voile « La Savoie » font d'une navigation sur le Léman un plaisir et une attraction à la fois.

A Evian, faire une pause au Pré Curieux, un jardin qui n’est accessible qu’en bateau. Consacré à la protection de l'eau, il s’y développe pléthore de nénuphars et de plantes aquatiques.

A voir aussi la source de Cachat, la plus célèbre des nombreuses sources d'Evian. Construite en 1903, cette source d’eau minérale est à l’origine de la notoriété internationale d’Evian.

Pour les plaisanciers, les ports de Thonon-les-Bains, d’Evian-les-Bains et des villages bordant la rive comptent de nombreuses places réservées aux visiteurs.

A l’Est, le village médiéval d’Yvoire est classé « Plus Beaux Villages de France ». Les Jardins de ce château abritent un curieux labyrinthe végétal, le « Jardin des Cinq Sens ».

Tous les villages des rives du Léman ont leur cachet : Chens-sur-Léman et son château, Nernier, chargé de souvenirs littéraires et artistiques, Amphion-les-Bains où Anna de Noailles a passé une partie de son enfance, ou encore le village de pêcheurs de Meillerie.

A savoir : La Dranse, qui coule de Morzine au Léman, est réputée pour ses parcours d’eau vive et, dans les airs pour le parapente, le vol à voile et l'ULM.

A faire: une balade en funiculaire. A traction électrique, sans crémaillère, il a été construit en plusieurs tronçons entre 1907 et 1913 pour une filiale de la Société des eaux minérales. Il transportait alors la clientèle touristique depuis les quais (port, établissement thermal, casino) aux grands hôtels (Splendide, Royal, Ermitage) en passant par la Buvette Cachat.

On le nomme « le petit métro évianais » parce qu’il dessert six stations et qu’un carrelage en faïence biseauté habille les murs de ses gares. La ligne de 750 mètres, dont 140 en souterrain, fut fermée en 1969. Avec son funiculaire, elle reprit son activité à l’été 2002, après six ans de restauration. Il appartient à la Ville d’Evian et est inscrit Monument historique.

Le Pays du Lac d’Aiguebelette, le plus confidentiel

La destination Pays du Lac d’Aiguebelette se compose de lacs, de rivières et de montagnes avec les Monts du Chat, de l’Epine et le Mont Tournier, aux panoramas d’exception.

Au cœur, de ce territoire, le lac naturel d’Aiguebelette.

La qualité de l’eau et de ses milieux aquatiques, la richesse de ses zones humides, la diversité de son versant forestier et ses vestiges archéologiques constituent un ensemble patrimonial remarquable.

Avec plus de 60 espèces menacées et une vingtaine de milieux naturels, le périmètre de la Réserve renferme un riche échantillonnage d’influences biogéographiques, allant des milieux aquatiques de plaines en contexte préalpin aux milieux secs sous influence méditerranéenne.

A savoir : le tourisme, la pêche, l’aviron, la baignade y sont autorisés en veillant toutefois à un développement respectueux des lieux et aux équilibres de la faune et de la flore. Six places sur sept sont ouvertes.

Le Lac du Bourget, le plus ressourçant

Yoga paddle sur le Lac du Bourget - DR : Max Coquard-Bestjobers, CRT Auvergne-Rhône-Alpes
Yoga paddle sur le Lac du Bourget - DR : Max Coquard-Bestjobers, CRT Auvergne-Rhône-Alpes
Il est le plus grand lac naturel de France avec ses 18 kilomètres de long.

Entouré par le massif de l'Epine, le Mont du Chat, la Chambotte, le Mont Revard et les Bauges, il est aussi le plus sauvage, le plus romantique. N’est-il pas à l’origine des méditations poétiques de Lamartine ?

Depuis 2000, Aix-les-Bains, la « riviera des Alpes », ville fleurie et ville d’eau, arbore aussi le « France Station Nautique ». Le lac possède 14 ports, soit plus de 2 600 anneaux de plaisance.

Idéal pour la baignade - son eau peut atteindre les 26°C l’été -, il dispose d’une offre nautique importante : voile, aviron, canoë-kayak, rafting, pêche, plongée, ski nautique, wake-board… Reconnu pour la pêche, il abrite une trentaine d’espèces de poissons, dont certaines réputées comme le lavaret ou l’omble chevalier.

Le cyclo et le VTT se pratiquent sur l’ensemble du territoire : tour du lac à vélo, chemins à faibles difficultés en Chautagne, voie verte reliant le Bourget du Lac à Chambéry et nombreux cols aux points de vue remarquables, auxquels s’ajoutent 180 km de pistes de VTT sur le plateau du Revard.

De la visite guidée pour découvrir Aix-les-Bains aux grandes balades, en passant par le Parc naturel régional du Massif des Bauges (à 25 minutes), le lac du Bourget a beaucoup à offrir.

Chambéry capitale historique

Rue piétonne dans les quartiers historiques de Chambéry - DR : Pioucube/CRT Auvergne-Rhône-Alpes
Rue piétonne dans les quartiers historiques de Chambéry - DR : Pioucube/CRT Auvergne-Rhône-Alpes
A une douzaine de kilomètres du Lac du Bourget, Chambéry fut la capitale historique de la Savoie.

Son histoire est fortement liée à l'essor de la Maison de Savoie. Au Moyen-âge, elle était la capitale de leur Comté, puis de leur Duché, avant de la « déplacer » à Turin.

Chambéry était aussi un lieu de passage sur les routes du pèlerinage de Rome et des foires de Champagne.

Il reste de ces époques le Château des Ducs de Savoie dominant la ville ancienne. D'ici, les Comtes et Ducs de Savoie ont commandé une grande partie de l’Europe centrale.

Forteresse, palais princier et emblème du pouvoir, il constitue un remarquable ensemble de bâtiments édifiés du 18e siècle à nos jours.

Depuis 1860, année de l’annexion de la Savoie à la France, la Préfecture et le Conseil départemental de Savoie poursuivent cette fonction administrative.

Magnifiquement restaurée, la vieille ville est une invitation à la flânerie avec ses ruelles étroites, ses nombreux passages couverts, ses hôtels particuliers, ses façades en trompe-l’œil, ses cours intérieures, ses rues piétonnes.

A ne pas manquer : la cathédrale Saint-François-de-Salles et la rue Croix d’Or (15e -16e siècles). Bordée de demeures seigneuriales, elle était la plus aristocratique de la ville.

La fontaine des Éléphants érigée en hommage à un général-Comte qui après avoir acquis gloire et fortune aux Indes fut le grand bienfaiteur de Chambéry sa ville natale. Les Chambériens ont tissé un lien fort avec ces pachydermes surnommés « les 4 sans culs » (on ne voit que la moitié avant des éléphants). On peut même dire qu’ils sont devenus l’emblème affectif de la ville.

A savoir : L’architecture, l’art et la gastronomie de Chambéry rappellent s’il en était besoin qu’elle était à la fois italienne et française, annexée par la France qu’en 1871.

Et pour toutes informations, hébergements, itinéraires, circuits et visites thématiques, bonnes adresses, site pro, etc. :
www.auvergnerhonealpes-tourisme.com/

Pour lire tous les articles dédiés à la région Auvergne-Rhône-Alpes : cliquez ici

Michèle Sani Publié par Michèle Sani Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Michèle Sani
  • picto email


Lu 3812 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


FORMEZ-VOUS















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel