TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Sénégal : la situation reste à clarifier sur le contrôle du vaccin de la fièvre jaune (mise à jour)

la Casamance déconseillée



Le Sénégal est touché par la fièvre jaune. Un problème sanitaire qui vient s'ajouter au problème de sécurité que connaît la Casamance, secouée par de graves tensions depuis début janvier 2018.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 23 Février 2018

La Casamance au Sénégal - DR : Olivierkeita wikicommons
La Casamance au Sénégal - DR : Olivierkeita wikicommons
Alors que le Sénégal est une destination tendance pour 2018, la voici touchée par des problèmes à répétition.

Hier 22 février 2018, le Quai d'Orsay a prévenu d'un risque de fièvre jaune dans la région.

Les conseils aux voyageurs publiés par le Ministère des Affaires étrangères a repris la lettre du ministère des transports sénégalais qui indique que la vaccination est désormais obligatoire pour entrer dans le pays (et s'effectue tous les 10 ans, 10 jours au moins avant le départ, ndlr).

Selon les autorités, elle fera l'objet d'un contrôle systématique à l'arrivée sur le territoire à l'Aéroport International Blaise Diagne de Dakar.

L'Office du Tourisme du Sénégal indique par ailleurs : « Pour ceux qui ne seront pas détenteurs de ce carnet ou dont le carnet ne sera pas à jour, il est prévu un dispositif de vaccination sur place. D’autres pays de l’Afrique de l’Ouest ont aussi mis en place des mesures similaires au niveau de leur aéroports »

La nouvelle inquiète certains professionnels qui n'ont pour l'instant pas d'autre information à fournir aux voyageurs. Les consignes restent à éclaircir.

En effet, le site du MEAE, dans sa rubrique santé, n'a pas modifié les formalités sanitaires depuis 2017 : "il est très fortement recommandé d’être à jour de la vaccination contre la fièvre jaune. Dans la pratique, il peut arriver que les autorités sanitaires sénégalaises exigent, à la frontière, la présentation du carnet de vaccinations internationales, même pour des passagers en provenance de pays européens. Selon une recommandation récente de l’OMS, UNE seule vaccination contre la fièvre jaune est valable à vie."

Le syndicat des entreprises du tour-opérating (SETO) a ainsi demandé des renseignements supplémentaires auprès des autorités sénégalaises, notamment sur des questions :

- QUI sera concerné par les « vérifications systématiques » des carnets de vaccins ?
- EN QUOI CONSISTE « le dispositif de vaccination » pour les personnes contrôlées et quelles mesures vont s’appliquer pour les personnes pas à jour avec leur vaccination contre la fièvre jaune ?
- QUAND est-ce que sera effectivement mis en place ce dispositif de vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs arrivant à l’aéroport AIBD ?

Enfin le SETO précise que jusqu'à nouvel ordre les formalités d'entrée restent inchangées pour les TOURISTES arrivant en VOL DIRECT au Sénégal.

Le syndicat précise qu'il continue d'intervenir auprès des autorités sénégalaises avec l'objectif de maintenir des conditions d'entrée au territoire qui favorisent la dynamique touristique de cette saison Hiver 2017-18.

Problèmes de sécurité en Casamance

Le Quai d'Orsay met aussi en garde contre des risques en Casamance, et déconseille de se rendre notamment « dans la zone au sud de Ziguinchor, y compris sur la RN 4 bis qui mène à la Guinée-Bissao » pendant quelques jours au moins.

La région avait renoué avec le calme et avec le tourisme (25 000 touristes par an en moyenne, dont 80% de français) après plusieurs années de conflits mais de nouvelles opérations militaires sont prévues suite aux graves événements du 6 janvier 2018 qui ont vu la mort de 13 sénégalais.

Pourtant, peu de remous chez les professionnels en France. Pas le moindre retour chez les tour-opérateurs, qui y sont « peu présents », et « aucune inquiétude n'est remontée » chez les agents de voyages.

Du côté de l'Office du Tourisme de Casamance le discours est plus inquiet. Modou Diouf, de l’office du tourisme en Casamance indiquait il y a un mois au micro de nos collègues de RFI : « C’est un sujet de préoccupation parce que dans la région la majorité des touristes viennent de France et si jamais il y avait une note qui interdit, qui conseille ou qui appelle à la prudence, cela poserait problème ».

Depuis, la région est « formellement déconseillée » par le Quai d'Orsay.

Lu 10108 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips