TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo DestiMaG  




Voyage Jordanie : "Il nous faut rassurer quant à la stabilité réelle du pays"

Le témoignage de l'agence réceptive Adonis Travel


L'agence Adonis Travel, basée en Jordanie et spécialisée sur le MICE, tient à rassurer ses clients et ses partenaires, face à la dégradation de la situation en Israël. Comme le Jordan Tourism Board ou d'autres acteurs locaux du tourisme avant lui, le réceptif rappelle que dans le pays, la situation est stable et que les visites des lieux touristiques restent accessibles aux touristes sans poser de problème. Interview avec Thomas Petit, chargé de communication chez Adonis Travel.


Rédigé par le Lundi 30 Octobre 2023

Voyage Jordanie : "Nous avons malheureusement enregistré des désistements de dernière minute mais qui font l’objet de report de dates et non pas d’annulation" - DR : Adonis Travel
Voyage Jordanie : "Nous avons malheureusement enregistré des désistements de dernière minute mais qui font l’objet de report de dates et non pas d’annulation" - DR : Adonis Travel
TourMaG - Quelle est la situation sur place en Jordanie ? Y a-t-il des manifestations ? Peut-on visiter les lieux touristiques ?

Thomas Petit :
Sur place, la situation est stable. Il y a quelques manifestations, mais cela reste maîtrisé et pour rappel, en 70 ans, aucune guerre n’est survenue sur le territoire.

Concernant les visites des lieux touristiques, tout reste accessible aux touristes sans poser de problème.

TourMaG - Selon les marchés (France, Royaume-Uni…), sentez-vous plus ou moins d’anxiété de la part des voyageurs ?

Thomas Petit :
Les voyageurs sont de toute évidence assez anxieux quant à la situation actuelle au Moyen Orient.

Il y a par conséquent quelques réticences quant au fait de se rendre dans la zone, ce qui est absolument compréhensible. Il nous faut rassurer quant à la stabilité réelle du pays.

Lire aussi : Jordanie, Egypte : "la situation sur place est normale pour les voyageurs"

Voyage Jordanie : "La situation actuelle suscite des interrogations"

TourMaG - Avez-vous enregistré des annulations ou des reports de voyages ?

Thomas Petit :
Oui, nous avons malheureusement enregistré des désistements de dernière minute mais qui font l’objet de report de dates et non pas d’annulation. Les clients souhaitent toujours se rendre en Jordanie mais préfèrent simplement laisser la situation s’apaiser.

TourMaG - Vos clients ou partenaires français sont-ils inquiets ? Avez-vous davantage de questions de la part de vos partenaires et clients ?

Thomas Petit :
Il est évident que la situation actuelle suscite des questionnements et des interrogations. Certains sont inquiets oui. Néanmoins, nos collaborateurs présents sur place font tout pour rassurer et maintenir les voyages.

Nous n’avons pas une politique basée sur le chiffre d’affaires mais plutôt sur le bien-être du client. Nous n’enverrons personne dans une zone à risques. Si nous faisons le maximum pour rassurer nos clients et partenaires, c’est bien parce que la situation sur place est normale.

TourMaG - Quel est l’état d’esprit sur place ?

Thomas Petit :
Sur place nos équipes sont sur le pont. En situation de crise, après les épisodes liés au Covid, nous voilà à nouveau sous le joug de la guerre à proximité.

A l’inverse du Covid, les vols se maintiennent et les sites touristiques restent ouverts, ce qui témoigne d’une situation optimale pour accueillir les touristes. Toutefois, les vols sur Aqaba ont été annulés ou reportés par Transavia et EasyJet.

Lire aussi : Israël, Jordanie, Egypte : puis-je annuler ou reporter mon voyage ?

Lu 9786 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >











































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias