TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Aérien : la surcharge carburant tutoie de nouveaux sommets !

Elle est repartie à la hausse depuis fin mars



Chaque hausse de la surcharge carburant interpelle les professionnels du secteur. Les compagnies ont-elles raison de l'appliquer ? Les TO ont-ils intérêt à la répercuter systématiquement ? Jean-Luc Grillet (Emirates) et Jean-Pascal Siméon (Switch) répondent par la négative.


Rédigé par Vincent de Monicault le Vendredi 20 Juillet 2007

Le baril tutoie de nouveau les sommets. Le brut (brent) flirte avec la barre des 77$. A un petit dollar du pic historique atteint l’été dernier.

Pour les compagnies aériennes, cela se traduit par une nette hausse du prix du kérosène. Or le carburant compte pour plus de 20% de leurs coûts opérationnels.

Chez Air France, la surcharge sur le long-courrier avait augmenté à sept reprises consécutives en trois ans, avant de baisser deux fois en quatre mois cet hiver pour atteindre les 44€ (le baril était alors repassé sous la barre des 60$).

Elle est depuis repartie à la hausse et a été augmenté de 4€ fin mars, de 5€ début mai et de 5€ encore ce mois de juillet.

Air France a en effet augmenté le 16 juillet la surcharge fuel de 1€ par tronçon sur ses vols courts et moyens courriers et de 5€ par tronçon sur ses vols long-courriers (soit 2 et 10 € pour un aller-retour). La surcharge carburant s’élève désormais à 9 € le tronçon sur un vol domestique, 13€ sur un vol européen et 58€ sur un long-courrier.

Des hausses répercutées par la plupart des compagnies

Aérien : la surcharge carburant tutoie de nouveaux sommets !
Lufthansa a pour sa part augmenté vendredi dernier la surcharge carburant de 10€ par tronçon sur le long-courrier ; elle passe ainsi à 62 €. En revanche, la surtaxe sur les vols intérieurs et européens restent inchangés, à 12 €.

Les compagnies touristiques ne manquent pas à l'appel. Sur des destinations comme le Mexique ou la République dominicaine, Corsairfly et XL Airways ont ainsi augmenté de 10 € la surcharge carburant, laquelle est passé de 105 à 115 € par personne l'aller-retour.

Les voyagistes répercutent le plus souvent la surcharge carburant, créant parfois des réactions hostiles de leurs clients.

La législation est en effet souvent méconnue : le passager paye les surcharges en vigueur à la date du vol effectif et non au moment de la réservation. D'où souvent des suppléments – ou au contraire des soustractions – réclamés au client dans les jours précédant le départ.

"En terme de relation client cette approche est ravageuse. De plus, elle est totalement opposée aux techniques de yield. Ainsi, en général, nous ne répercutons pas la surcharge carburant, et en tous cas jamais sur des dossiers déjà traités. Nos tarifs sont fermes et définitifs. Et c'est aussi valable pour les questions de parité monétaire et de taxes diverses», explique Jean-Pascal Siméon, le patron du voyagiste Switch-Partir pas cher.

Impact négatif auprès des clients

Certains transporteurs ont aussi décidé d'inclure la surtaxe carburant dans leurs prix, comme les compagnies low-cost (Ryanair, Easyjet, Vueling) – la première se faisant même un plaisir de fustiger systèmatiquement Air France sur cette question – et quelques rares compagnies régulières dont Emirates. Ainsi, à partir du 1er novembre prochain, tous les tarifs aériens de la compagnie basée à Dubaï incluront la surtaxe carburant au départ de France.

Le coût du carburant fait partie des coûts opérationnels d'une compagnie. S'il s'agit d'une prise de risque de notre part, nous sommes toutefois convaincus que nos passagers et partenaires trouveront plus logique de l'incorporer dans le prix public», déclarait récemment dans nos colonnes Jean-Luc Grillet, son directeur général France et Bénélux, persuadé, comme un nombre croissant d'acteurs du métier, que le mouvement vers des prix TTC est aujourd'hui inéluctable.

Lu 2860 fois

Notez



1.Posté par Francois Lamarre le 23/07/2007 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est scandaleux que la surchage fuel ne soit pas intégrée dans les prix des billets. Un tour de passe-passe qui permet à ceux qui ne sont pas les plus compétitifs (suivez mon regard !) de faire croire au public qu'ils sont au niveau des low-costs... Belle mentalité !

2.Posté par Delehouzée Gaëtan le 23/07/2007 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La surcharge carburant est scandaleuse. C'es purement et simplement de l'arnaque vis à vis des clients. Les agence de voyages deviennent malgé elles des percêpteurs de taxes dont le traitemet nleur coûte très cher et pour lesquelles elles ne sont pas rémunérées*. Les taxes devraient être obliigatoirement être intégrées au tarif de sorte que le prix réel du billet soit comparé dans les GDS.
De plus, lorsque le supplément n'a plus lieux d'être, ce sont les autorités aéroportuaires qui gardent la différence sous la bonne rangaine de la sécurité.

*Promo du moment: AF belgique applique un supplément fuel d'un côté et offre un incentive d'une valeur équivalent de l'autre aux agents de voyages. Comprendra qui pourra

3.Posté par j2c le 23/07/2007 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Surtout que le prix du carburant est négocié un an à l'avance, c'est à dire qu'aujourd'hui les Cies anticipent" et font des "réserves" financiéres... sur le dos des pax... il faudra bien sûr vérifier que les baisses soient aussi répercutées... ce qui n'est pas le cas... le pétrole fait le yoyo mais on entend jamais parler des baisses...
J2C

4.Posté par VINCENT le 23/07/2007 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a quelque chose que je n'ai jamais compris: Pourquoi nous les agences de voyagent ne facturont nous pas des frais de gestion pour l'encaissement des taxes d'aeroport?

Un buraliste lui recoit bien sa petite com sur le paquet de cigarette.
Nous encaissons les taxes gratuitement et tout le monde trouve ca normal

Trouvez vous cela normal?

Vincent



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips