TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Air Austral, une compagnie de plus en plus fragile financièrement ?

L'été sera chaud pour le transporteur réunionnais



Rapport de la Chambre régionale des comptes, pannes techniques entraînant retards et annulations de vols, colère de ses employés, lourdes pertes sur son dernier exercice financier... Air Austral connaît un début d’été agité.


Rédigé par le Mardi 16 Juillet 2019

Chambre régionale des comptes : De nombreuses recommandations sont évoquées, touchant autant à la gouvernance et l’actionnariat semi-public « atypique » de la compagnie, qu’aux processus de vente de billets ou encore à la politique de sécurité informatique. © Air Austral
Chambre régionale des comptes : De nombreuses recommandations sont évoquées, touchant autant à la gouvernance et l’actionnariat semi-public « atypique » de la compagnie, qu’aux processus de vente de billets ou encore à la politique de sécurité informatique. © Air Austral
Air Austral serait-elle sur une mauvaise pente ?

Un rapport, que vient de rendre public la Chambre régionale des comptes (CRC) de La Réunion n’hésite pas à évoquer une santé financière de plus en plus fragile, épluchant les exercices comptables de la compagnie réunionnaise entre 2014 et 2018.

« La taille de la flotte, composée de neuf appareils, et l’étroitesse de ses marchés, exposent la compagnie aux fluctuations de la demande et aux risques financiers liés à l’exploitation des appareils », prévient le rapport, évoquant les fluctuations du prix du carburant, et le développement de la concurrence des compagnies à bas coûts qui remet en cause le leadership d’Air Austral dans les parts de trafic passagers à l’aéroport Roland Garros de Saint-Denis.

« Le résultat net est en baisse continue depuis 2015 (…), les charges exceptionnelles liées à des opérations financières visant à financer les investissements amoindrissent le résultat net », peut-on aussi y lire.

De nombreuses recommandations sont évoquées, touchant autant à la gouvernance et l’actionnariat semi-public « atypique » de la compagnie, qu’aux processus de vente de billets ou encore à la politique de sécurité informatique.

Plus globalement, les enjeux de la compagnie réunionnaise sont multiples, conclut le rapport de la CRC : « consolider sa sécurité financière (…), accompagner le redressement et la croissance d’un partenaire indispensable à la réussite de sa stratégie de développement dans l’océan Indien (Air Madagascar, ndlr), et résister économiquement à l’arrivée sur le marché d’opérateurs aux modèles commerciaux concurrentiels ».

Lire aussi : Air Austral : le département de La Réunion se désengage

Les employés « à bout »

Dans ce contexte, les employés veulent faire entendre leurs voix.

Lors de l’assemblée générale du transporteur réunionnais, qui s’est tenue jeudi 11 juillet 2019, le président de Région a été interpellé par une salarié.

« Nous avons l’impression que nos efforts sont vains car nous ne sommes pas assez écoutés, mais surtout pas assez entendus.

Les décisions sont souvent prises au détriment de nos conditions de travail, mais plus grave encore, au détriment de nos passagers. Nous sommes démotivés 
», a-t-elle lancé, dans des propos rapportés par le site réunionnais Zinfos974.

Pêle-mêle, sont évoqués « la désorganisation de l’exploitation », « le manque de moyens humains et matériels », mais aussi la « détérioration du dialogue social » et des conditions de travail, avec des « pressions managériales sur l’ensemble du personnel ».

« Notre compagnie pourrait-elle survivre et continuer à se développer ? », a conclu la représentante des salariés.

Pannes techniques et financières

Il faut dire que la compagnie réunionnaise joue de malchance ces derniers mois.

Après l’immobilisation obligatoire de 2 Boeing 787-8 pour deux mois suite à une consigne émise par Rolls Royce concernant les moteurs, l’un des A330 d’Aigle Azur, affrété en remplacement, est resté bloqué au sol en ce début de mois de juillet.

En cause, d’après nos confrères de France Mayotte : une nouvelle panne technique. Regrettant « vivement ces désagréments indépendants de sa volonté », la compagnie enchaîne de fait retards, changements de calendrier des vols et annulations de vols, provoquant la colère de ses passagers. A bout de nerfs, ces derniers ont même bloqué l’enregistrement du vol Mayotte-Paris le 7 juillet 2019.

Et après 5 exercices consécutifs de bénéfices, Air Austral est repassé, sur son exercice 2018-2019 qui s’est clos le 31 mars, dans le rouge. Si la compagnie affiche un chiffre d’affaires en hausse de 5% par rapport à 2018, à 394,4 millions d’euros, et un trafic total qui atteint 1,186 million de passager, soit une hausse de 1,8%, les pertes se creusent.

La Direction s’y attendait et met en avant des résultats plombés par la remontée brutale des prix du pétrole au second semestre 2018 « qui a entraîné l’alourdissement de la facture carburant d’Air Austral de plus de 14,4 millions d’euros ».

« Conforme à ce qui était attendu », le résultat d’exploitation affiche ainsi -2,7 millions d’euros et la perte nette s’élève à 4,51 millions d’euros.

Des résultats qui font monter le déficit cumulé d’Air Austral à plus de 50 millions d’euros. D’après ce qu’indique la direction, une augmentation de capital a déjà été votée.

48 millions seront injectés cette année par la Sematra, principal actionnaire d’Air Austral et détenue par le Conseil régional de La Réunion.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 6240 fois

Notez



1.Posté par Labasque le 17/07/2019 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour moi air austral que j'utilise depuis 2012 pour des vols Paris Mayotte A/R en classe confort reste une compagnie avec un service de grande qualité.
On sent toutefois des tensions chez le PMC.
GROS PROBLÈME AVEC LA CARTE CAPRICORNE ET LE SITE dédié, par exemple impossible à ce jour de faire enregistrer des points capricorne correspondant à 4 vols effectués fin mai 2019, et ce malgré 3 rappels et plusieurs accusés de réception automatiques par mail de capricorne.

2.Posté par PAGNOT le 18/07/2019 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malgré les nombreuses subventions qui n'ont pas été normales...
Il y en a pas eu autant de fait pour
AIR BOURBON
Qui a été coulé par AA
AA doit fermer on ne doit plus payer...

3.Posté par Claude PASTORE le 18/07/2019 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand 2 bons à rien s'associent (AA et Airmad ) vous ne pouvez pas obtenir de bons résultat
ils ont fait fermer les vols de Corsair sur Paris st Denis Antananarivo en espérant récupérer les clients
mais avec des tarifs de 20 à 30% plus cher que la concurrence ( Ethiopianair )
pour le moment ils font la pluie et le beau temps entre Mayotte Madagascar et Reunion
un jour les mouches vont changer d’âne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips