TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Air France Hop : quelles lignes pourraient être amputées ?

-15% d’activités d’ici 2021



Victime de la concurrence du TGV et des low-cost, l’activité court-courrier du groupe Air France va connaître une restructuration d’ampleur, entre rationalisation de la flotte, fermeture de lignes et diminution de fréquences, en plus du plan de départs volontaires déjà annoncé. Les pilotes Hop, inquiets, demandent leur intégration à Air France, et un préavis de grève pourrait être déposé.


Rédigé par le Jeudi 20 Juin 2019

En 3 ans, les activités d'Air France sur le domestique devraient décroître de 15% © AF
En 3 ans, les activités d'Air France sur le domestique devraient décroître de 15% © AF
On le sait depuis quelques semaines, le réseau intérieur d’Air France va décroître.

Mais cette restructuration des activités court-courriers du groupe (Air France et Hop) ne se cantonnera pas au simple plan de départs volontaires annoncé en mai et portant sur 465 postes.

C’est ce que nous apprend un document interne émanant de la direction, que nous avons pu consulter et qui indique clairement : « la situation du point à point nécessite un plan d’action ambitieux ».

Lorient, Strasbourg, Quimper…

Ce dernier prévoit ainsi une réduction des activités court-courriers de 15% entre 2018 et 2021, avec des fermetures de lignes déficitaires depuis Orly : Lorient, Agen ou encore Quimper.

D’autres lignes, comme celles reliant Orly à Bordeaux, Brest ou Pau, verront leur capacité diminuer, quand d’autres (Toulouse, Marseille) verront leurs fréquences baisser.

Les routes transversales, de province à province, seront aussi touchées, et certains lignes « structurellement déficitaires » seront arrêtées, comme Nantes - Montpellier ou Strasbourg - Lille.

Certaines escales province verront leurs programmes diminuer de moitié d’ici à 2021 : c’est le cas de Strasbourg (-53%) et de Bâle-Mulhouse (-50%).

Alors que le code operating et la marque Hop disparaîtront à la rentrée prochaine, sa flotte sera aussi considérablement simplifiée, et diminuée, avec la sortie des ATR et des Embraer 145.

« Cette sortie permettra la rationalisation de la flotte avec en cible 2 cockpits (E190/170 et CRJ 1000/700) et le recentrage sur le marché 70/100 sièges) », est-il précisé par la direction. En 2021, la flotte de l’actuelle Hop ne comptera ainsi plus que 51 appareils.

Le TGV, et les low costs

Alors que le point à point court courrier affiche un résultat d’exploitation de -96 millions d’euros en 2017, et de -189 millions d’euros en 2018, les causes de sa mise au régime sec bien sont connues : les concurrences cumulées des low-cost, qui ont toutes fait de la France un marché prioritaire et grignotent petit à petit les parts de marché, et surtout du TGV.

« Depuis l’ouverture des LGV Ouest en 2017, seul l’extrême sud reste à plus de 3 heures de Paris. Le développement des TGV low-cost Ouigo accentuera encore davantage la pression sur le trafic aérien », précise la présentation, évoquant une perte de trafic de 45% sur Marseille depuis que la cité phocéenne est à 3h de Paris en 2001, et une perte de 42% sur Bordeaux depuis l’ouverture de la LGV en 2017.

Les pilotes demandent leur intégration à Air France

Face à ces perspectives de décroissance et au plan de départ volontaire qui devrait permettre de réduire la masse salariale de 33 millions d’euros, et d’arriver à une économie nette de 21 millions d’euros par an, les pilotes Hop, inquiets, ont officiellement demandé leur intégration à la direction d’Air France, qui leur a répondu.

« Le conseil prend acte des engagements de la direction d’Air France, mais considère que ceux-ci restent très éloignés de la revendication principale d’intégration », indique la direction du SNPL Hop, principal syndicat de pilotes.

« Alors que le Groupe Air France réorganise son réseau court et moyen courrier dans un contexte de croissance, ces propositions ne répondent pas à l’inquiétude des pilotes de HOP! quant à l'avenir de leurs emplois dans le Groupe AF-KLM », nous a-t-on aussi précisé.

Avant de conclure : « par conséquent le conseil SNPL HOP! mandate le Bureau pour déposer un préavis de grève ».

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 10588 fois

Tags : Air France, Hop
Notez



1.Posté par Lecalot le 21/06/2019 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dificile de croire que le groupe AF/KL n'a pas les besoins en pilotes et PNC pour assurer leur intégration dans le Groupe, incluant Transavia. ML

2.Posté par Topguen le 22/06/2019 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air France déclenche déjà un PDV de 400 salariés aux sols. Que dire dans ce cas des salariés au sol de HOP! En cas de fermeture 🤨 sans compter la fin des bases pour PNC et PNT qui y sont fermement attachés... Il existe d’autres alternatives et le SNPL devrait dire plus clairement les choses car ils réclament ni plus ni mois une LCP commune AF et filiale. L’intégration n’est qu’un prétexte à une négociation juridique obligatoire 😡 Il y a des hommes et des femmes au sol sans qui leur métier ne serait pas possible et il est bon de le rappeler et de penser à eux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 16:03 FlixMobility se lance dans le co-voiturage



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips