TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Air France VS ses pilotes : l'accord encore repoussé

Les pilotes toujours pas décidé sur Boost



Alors que l'accord soumis par la direction d'Air France à ses pilotes au sujet du projet Boost était ouvert à la signature jusqu'au vendredi 2 juin, le SNPL se réunira une nouvelle fois jeudi 8 juin pour décider d'une nouvelle consultation. De son côté, la direction ne change pas de cap et indique que le texte ne bougera plus.


Rédigé par le Vendredi 2 Juin 2017

Alors que la énième version du texte d'accord soumis aux pilotes était ouvert à la signature jusqu'au vendredi 2 juin minuit, la direction d'Air France a autorisé un nouveau report de la date butoir. - Photo : Air France
Alors que la énième version du texte d'accord soumis aux pilotes était ouvert à la signature jusqu'au vendredi 2 juin minuit, la direction d'Air France a autorisé un nouveau report de la date butoir. - Photo : Air France
Que pensent les pilotes Air France du projet Boost ? Alors que la énième version du texte d'accord soumis aux pilotes était ouvert à la signature jusqu'au vendredi 2 juin minuit, la direction d'Air France a autorisé un nouveau report de la date butoir.

Le but de ce délai : permettre au SNPL, le syndicat majoritaire chez les pilotes, de pouvoir consulter ses adhérents.

"On a convoqué un conseil du SNPL extraordinaire pour le jeudi 8 juin", a confirmé à l'AFP le président de la section Air France du SNPL, Philippe Evain. Le but de cette réunion : décider si le syndicat lance un nouveau référendum sur les conditions de création par Air France d'une low-cost.

D'après les informations de La Tribune, les résultats de l'éventuel référendum devraient être connus dans un délai de deux semaines. Rappelons que d'après les dernières déclarations de la direction, les activités de Boost devrait débuter sur le moyen-courrier dès l'hiver prochain.

La direction reste ferme

Après des mois de négociations et de rééquilibrage du texte d'accord du projet Boost, qui doit permettre à Air France de gagner en compétitivité notamment via la création d'une compagnie à bas coûts, le SNPL s'estime toujours insatisfait des garanties offertes par le texte.

"C'est de cela qu'on débattra jeudi", explique Philippe Evain.

L'accord porte sur l'activité de la nouvelle compagnie, mais aussi sur les conditions de travail des pilotes d'Air France, et notamment sur leurs rémunérations.

De son côté, la direction a prévenu, dans une déclaration écrite adressée à la presse, qu'elle était "allée au bout des avancées qu'elle pouvait faire et ce projet d'accord représente le meilleur compromis possible".

"Il est ouvert à la signature jusqu'au 2 juin. Au-delà de cette date, et à défaut du lancement d'une consultation de ses adhérents par le SNPL, ce projet d'accord sera caduc".

"Il n'y aura pas de nouvelle étape de négociation", est-il précisé. "Le texte ne bougera plus".

Lu 1440 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:37 GNV prolonge le black friday avec la Cyber Week









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias