Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Air France : pas d'autre choix que de se ravitailler à Damas

la compagnie réagit aux critiques de Laurent Fabius



Suite aux critiques du ministre français des Affaires Étrangères, Laurent Fabius, suite à l'atterrissage à Damas, en Syrie, d'un appareil d'Air France pour un ravitaillement, la compagnie s'explique. Selon elle, l'équipage, trompé par un contrôleur aérien syrien, se trouvait en situation d'urgence et n'aurait eu d'autre choix à sa disposition.


Rédigé par le Mardi 21 Août 2012

En réponse aux critiques formulées par Laurent Fabius sur RTL, Air France a expliqué, lundi 20 août 2012 ne pas avoir eu d’autre choix que de se poser à Damas pour le ravitaillement de son appareil en raison des difficultés rencontrées avec le contrôle aérien syrien, indique l’Agence France Presse (AFP).

Selon la compagnie, alors que l’A330 approchait de Beyrouth, sa destination initiale, la situation s’est détériorée sur place. La route de l’aéroport était coupée par des hommes en armes.

Le transporteur a donc choisi de dérouter l’avion vers Amman en Jordanie, aérodrome de dégagement prévu lorsque l’aéroport de la capitale libanaise est indisponible, en traversant l’espace aérien de la Syrie.

Mais l’équipage n’aurait pas obtenu du contrôleur aérien syrien la trajectoire attendue. Il lui aurait "même demandé de changer de cap à 270°, au lieu de faire simplement un virage à 90°", explique la direction d’Air France.

Elle ajoute que "l’équipage s’est retrouvé en situation d’urgence, avec assez de carburant pour se poser à Damas. On n’en avait plus assez pour aller à Amman."


Lu 2584 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Marc le 21/08/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
... plus assez de carburant ? Cela rappelle les 3 vols de Ryanair récemment au dessus de l'Espagne, qui eux on pu voler une heure sans problème ! Air France embarquerait encore moins de carburant que Ryanair alors ... Va-t-on aussi ouvrir une enquête pour demander la suspension de la licence d'Air France pour 3 ans ? A suivre ...

(Pour rappel, une petite géographie des lieux: Chypre se trouvait à 45 miles (233 km)... 18 minutes en vitesse de croisière "normale" (ou un peu plus bien entendu si la décision avait été prise plus tard dans l'approche sur Beyrouth) ? Evidemment Damas était plus proche que Chypre: 52 miles (84 km). Et rappelons que le première option, Amman, était à 109 miles (179 km) de Beyrouth, donc plus proche aussi que Chypre ... un avitaillement en carburant trop faible au départ donc ? Forçant un atterrissage dans un pays en guerre ... où Air France a d'ailleurs suspendu ses vols ... pour la meilleure compagnie du monde ... pas si sûr ... il devait être grave ce problème de carburant ! )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias