TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Après un bel été, Costa Croisières se prépare pour la saison automne-hiver

Costa sera présent sur l'IFTM Top Resa



Avec un protocole sanitaire désormais rodé et des capacités en hausse constante, la croisière semble sur la voie du redémarrage. Pour Costa Croisières, en tous cas, le bilan estival aura été plutôt positif et la compagnie va continuer de mettre le paquet pour les prochaines saisons. Le Costa Diadema reprendra notamment du service dès le 26 septembre tandis que le Firenze sera basé au départ de Marseille dès le 18 septembre. Entre la nouvelle campagne promotionnelle, le retour sur l'IFTM Top Resa et les signes encourageants de reprise - même sur les segments des groupes et du MICE - la rentrée de Costa sera riche. On fait le point.


Rédigé par le Vendredi 3 Septembre 2021

Le Costa Smeralda a fait son retour à Marseille le 4 juillet 2021 - DR : François Jonniaux
Le Costa Smeralda a fait son retour à Marseille le 4 juillet 2021 - DR : François Jonniaux
Alors que la saison estivale s'achève, Costa Croisières tire le bilan, avec une "fréquentation correcte par rapport à la jauge qui avait été établie" (70% de la capacité des navires, ndlr), indiquait Raffaele d’Ambrosio, directeur général France et vice-président Costa Croisières lors d'un point presse, ce vendredi 3 septembre 2021.

Sans pouvoir toutefois donner davantage d'indications chiffrées sur le nombre de passagers accueillis, ni sur les taux de remplissage des quatre navires qui ont sillonné la Méditerranée depuis le mois de mai, les résultats sont en ligne avec les prévisions estimées par la compagnie.

Le variant Delta ne sera donc pas venu contrarier les plans, mais il a accentué la tendance des réservations en dernière minute.

"Aujourd'hui, les ventes de dernière minute ne sont plus liées à des questions de prix comme avant la crise. Elles sont liées à l'incertitude du contexte sanitaire", commente Raffaele d’Ambrosio.

Si le patron de Costa France croit en l'ouverture de nouvelles destinations dans les prochains mois, il préfère toutefois rester "pragmatique" et faire preuve d'une "grande humilité".

"Costa a des plans et nous ne sommes pas là pour reculer, mais nous voulons appliquer ces plans sans brader le prix de nos croisières. Nous avons fait, à la place, le choix de la qualité", ajoute-t-il.

Une nouvelle campagne promotionnelle pour l'automne-hiver

Mais quels sont ces plans ?

Tout d'abord une campagne commerciale "Costa Incredibile" qui démarre dès ce lundi et jusqu'au 27 septembre prochain.

Le croisiériste y propose des offres à partir de 399€ par personne sur les tarifs basiques, pour les croisières de l’automne/hiver vers un choix varié de destinations en Méditerranée, dans les Caraïbes et à Dubaï et aux Emirats.

Le Groupe espère également pouvoir inciter les partenaires à utiliser au maximum les quelque 8 000 avoirs encore non-utilisés.

Parmi les croisières proposées figurent celles à bord des deux navires "nouvelle génération" de l'armateur : le Costa Smeralda et le Costa Toscana.

Mais aussi le tout nouveau Costa Firenze qui, après une saison autour de l’Italie, débutera ses croisières au départ de Marseille le 18 septembre pour une saison en Méditerranée occidentale (Barcelone, Ibiza, Naples, Civitavecchia et Savone).

"Un véritable événement pour le service commercial de Costa France, qui pourra le présenter à ses partenaires et à la presse", se réjouit Frédéric Saint-Paul, directeur des ventes France pour Costa Croisières.

Le Firenze mettra ensuite le cap vers Dubaï et les Emirats, pour des itinéraires d'une semaine combinant Abu Dhabi, Muscat, Doha et une visite de l’EXPO Dubaï 2020.

Cette opération commerciale est assortie d’une campagne radio et d’un soutien marketing et ventes pour les agences de voyages, à savoir un tour de France assuré par l’équipe commerciale de Costa, avec des visites en présentiel et en distanciel dans les agences de voyages,.

Ainsi que des kits dédiés à cette campagne (communications, visuels et bannières pour les réseaux sociaux, affichages et folders dédiés notamment) mis à disposition, le tout également disponible au téléchargement sur la plateforme CostaExtra.

"Nous enrichirons également cette opération avec un programme de visites des navires et d'éductours en octobre et novembre pour faire découvrir les Costa Smeralda et Firenze", ajoute Frédéric Saint-Paul.

Côté clients, Costa joue la carte de la garantie et de la flexibilité, en leur permettant d’annuler ou de reporter sans frais jusqu’à 15 jours avant le départ.

Une reprise sur les marchés des groupes, du MICE et des autocaristes pour 2022

Autre événement pour la compagnie : le retour du Costa Diadema - 5e navire à reprendre la mer - à partir du 26 septembre en Méditerranée. "Il proposera des croisières longues, avec des itinéraires de 10 nuits, qui permettront de compléter l'offre de croisières en 7 jours proposée par les quatre autres navires", ajoute Frédéric Saint-Paul.

Le Costa Diadema mettra ensuite le cap vers les Caraïbes cet hiver, une première pour ce navire inauguré fin 2014.

"Il s'agit là de notre prochaine étape : ouvrir de nouvelles destinations et maintenir celles qui sont programmées", rebondit Raffaele d’Ambrosio à propos des Caraïbes.

Pour cela, la compagnie est en contact permanent avec les destinations concernées - en particulier la Guadeloupe et la Martinique - afin d'étudier comment adapter le protocole sanitaire dans les Caraïbes en fonction des infrastructures de ces îles. "Le dialogue, c'est la clé", martèle Raffaele d'Ambrosio.

Enfin, le Groupe Costa note une reprise sur le marché des groupes, du MICE ou encore des autocaristes pour 2022.

"Certains comités d'entreprises, certaines associations recommencent à programmer des croisières en Méditerranée ou dans les Caraïbes", commente Frédéric Saint-Paul.

Nous avons également des croisières thématiques qui continuent de fonctionner, comme la zumba, les jeux de société, la chanson, l'accordéon."

La semaine prochaine, Costa devrait également confirmer un séminaire avec une entreprise, pour plus de 300 passagers. "Nous avons des signaux très intéressants sur le MICE, sur tous types de programmes", ajoute Frédéric Saint-Paul, mais avec des réservations qui interviennent dans des délais beaucoup plus courts.

Alors pour continuer sur cette lancée, Costa Croisières aura un stand sur le salon IFTM Top Resa, après trois années d'absence.

Un signal fort pour la profession et les partenaires, alors que le croisiériste sera situé près du Village des TO et près des réseaux de distribution, mais sera également disponible de manière digitale.

Il proposera également des formations "agents experts" tous les jours, en début d'après-midi, sur différentes thématiques sous l'égide de la Costa Academy. Les étudiants pourront également y participer le vendredi.

Costa sera aussi présent à une table ronde IFTM dédiée à la croisière.

Enfin, le croisiériste sera sponsor Diamant de la Travel Agent Cup : le Groupe devra établir un scénario de vente sur la croisière avec un brief autour du développement durable.

LIRE AUSSI : Costa Croisières renforce et réajuste son programme 2021 et 2022

Raffaele d’Ambrosio (Costa Croisières) : "Nous devons garder le cap, avancer progressivement et planifier l’avenir"

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3358 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias